Par Denis Cristol  | 4cristol@free.fr

Le prototypage un nouvel art pédagogique

Créé le mardi 8 mars 2016  |  Mise à jour le lundi 28 mars 2016

Le prototypage un nouvel art pédagogique

Avec l’expansion du co-design, la conception de formation devient de plus en plus fréquemment un acte partagé  et collaboratif  qui se joue autour du prototypage. Rappelons que la co-conception associe une variété d’acteurs (concepteur, utilisateur, financeur, manager, décideur, artistes, créatifs, designers, graphistes etc.) et passe par des étapes bien identifiées :

  • Empathie, imprégnation, immersion avec les usagers
  • Enquête sur les pratiques, les irritants
  • Idéation, expression des possibles
  • Prototypage rapide
  • Critique et enrichissement (box-design)
  • Test en grandeur réelle
     

Chaque étape obéit à des règles et fonctionnement spécifiques. L’étape de prototypage constitue souvent un « point de bascule » vers les nouvelles options qui se visualisent précisément à ce moment. Cette étape où s’envisagent les options jusqu’alors imprévues, nécessite d’adopter une posture créative, mais aussi de mobiliser du matériel, des espaces, des acteurs inhabituels, des façons de penser bien différentes des modalités traditionnelles de travail en bureau.

Voici 12 modalités pratiques pour repenser la projection d’idées dans un format renouvelé de « make-storming » :

  1. Mobiliser une variété de sens, en intégrant des matières (rugueuses, douces, poudreuses, friables, sèches, organiques etc.), des odeurs (bois, colle, métal etc.) et des sons (ambiance feutrée, énergisante, naturelle etc.)
     
  2. Projeter des idées en trois dimensions en utilisant des boites en carton, des cylindres, du matériel de récupération, des legos ou des éléments de construction en bois
     
  3. Choisir et conserver un code iconographique pour disposer de repères visuels de lecture tout au long du processus. Cela permet d’établir une unité de sens esthétique, et favorise une lecture a posteriori.
     
  4. Créer un mur d’images ou une fresque captant les impressions, les émotions, les sensations par rapport au prototypage en cours. Tracer ce mur avec des craies, de la peinture, des feutres, des marqueurs, de l’encre.
     
  5. S’assurer d’une traçabilité du prototypage par le moyen d’exposition des maquettes, photographies, ou par la création de mini-sites internet pour diffuser via les réseaux sociaux le résultat et son processus
     
  6. Mixer les idées par le moyen de collages, de regroupements, d’associations, de supports (feuilles de couleurs souples ou rigides de tout type de format, post-it, ardoise, carton, sable, terre crue, velleda, tableau interactif ou tablette numérique)
     
  7. Faire varier la disposition des surfaces d’inscription horizontale, verticale, analogique ou numérique. Combiner ces surfaces, changer d’angle de vue pour les appréhender. Utiliser des surfaces transparentes (calque, verre) pour voir les maquettes sous différents angles avec différentes couches d’informations.
     
  8. Utiliser la technologie pour accélérer le sentiment de traduire une idée en concept opérationnel : en utilisant une mini-imprimante, une imprimante 3D, un site internet pour une projection et un partage démultiplié. Pourquoi ne pas utiliser les machines d’un fab-lab (fraiseuse, thermocollage, découpe laser, usinage à bois) ?

  9. Humaniser les maquettes en les peuplant de personnage à l’échelle : personnage au format lego ou playmobil, silhouette en plastique, en bois ou en carton. Imaginer aussi introduire les participants eux-mêmes dans la maquette en intégrant leur photo sur les personnages, en utilisant un « patatavatar »[1], en filmant le déplacement de ces personnages dans la maquette pour en faire le récit dans une logique de story-telling.
     
  10. Sonoriser les maquettes avec des QR code renvoyant vers des sons, ou en y intégrant des déclencheurs dans une logique de réalité virtuelle.

  11. Rythmer la création du prototype en limitant son temps de production. L’ajout de contraintes en cours de réalisation ou la raréfaction du temps disponible oblige à limiter les freins et les barrières pour se centrer sur les possibilités, l’idée émergente  et sa réalisation immédiate.
     
  12. Impulser dans le prototype l’esprit du lieu en intégrant au prototype des matériaux trouvés sur place, en incorporant la critique, les réactions de visiteurs de passage, en sortant de la salle où se situe le prototype pour s’oxygéner d’autres impressions et en croisant le prototype avec les enjeux du lieu d’accueil, des espaces et des énergies de l’environnement.
     

Ces 12  modalités bouleversent le temps, l’espace tout en permettant une grande créativité dans l’émergence d’idées qui restent encore à ce stade des prototypes plus ou moins grossiers. Elles facilitent l’expression de propositions nouvelles tout en donnant à voir un aperçu de comment cette proposition peut être mise en place.

Illustration : Mascha Tace  - ShutterStock

____________________

[1] L’expression « patatavatar » renvoie à une pratique de la 27eme régionde faire créer un petit personnage à partir d’une pomme de terre que chacun sculpte pour refléter sa personnalité
____________________

Aller plus loin

Nod-A - Make-Storming - http://makestorming.com/

Le point de bascule / Comment faire une grande différence avec de très petites choses -  Malcolm Gladwell
http://www.decitre.fr/livres/le-point-de-bascule-9782081380295.html

Poster un commentaire

Commentaires

2 commentaires

Icône - Visage inconnu
  • gaby
  • 30 mai 2016 à 12 h 12

Pratiquons le Makestorming

Bonjour Denis et merci de nous citer dans ton article. Je suis tout à fait d'accord avec toi lorsque tu parles de point de basculement. Passer en mode Makestorming, c'est comme tu dis, changer sa posture de travail et faire les choses en même temps qu'on les pense. Ces 12 modalités rexnvoient à ce que nous avons l'habitude de faire lorsque nous organisons des sprints d'innovation et je ne saurais que recommander la pratique du prototypage. Tu as l'air bien renseigné sur le sujet, as-tu des exemples de mise en pratique de ces principes ? Je serais curieux d'en discuter avec toi.

Répondre
Icône - Visage inconnu
  • François
  • 1 juin 2016 à 09 h 09

Inspirant

Bel article sur le prototypage Denis. Tu connais le makestorming. A quelle occasion t'as pu en faire ? En tout cas ça fait plaisir. ;)

Répondre