Par Sandrine Benard  | sandrine.fle@outlook.fr

Le Grand Tour de la francophonie 2017 : accroître sa portée

Créé le dimanche 15 janvier 2017  |  Mise à jour le lundi 30 janvier 2017

Le Grand Tour de la francophonie 2017 : accroître sa portée

Amplifier, c’est augmenter l’intensité. De plus en plus, afin de donner de l’importance aux choses ou aux gens, ce phénomène s’accélère et se reproduit, et cela, dans une multiplicité de domaines. La langue française n’y échappe pas.

Amplifier la langue ? Mais comment ? Simplement en contribuant au développement de son rayonnement dans le monde, et quelle autre meilleure manière de le faire que de créer un événement dédié, à l’instar de celui nommé « Le grand Tour »… Allez, embarquons nous aussi dans ce voyage pour la francophonie !

Le Grand Tour 2017 : tour d’horizon

Parle-t-on de cyclisme ? Non ! Mais l’idée n’en est pas loin car le but est bien de faire un tour, mais cette fois, à l’échelle mondiale. En effet, 100 grands évènements auront lieu pour souligner la richesse culturelle francophone dans les cinq continents tout le long de l’année 2017. Annoncé par le président François Hollande lors du Sommet de la Francophonie à Madagascar en novembre 2016, l’objectif du Grand Tour 2017, Voyage en francophonie est bien de dévoiler au monde entier la diversité et la dynamique culturelle francophone.

À cette occasion, le site officiel de l’événement permet au visiteur virtuel de suivre lui aussi les diverses escales de ce voyage, voire d’en télécharger le passeport, qui présente chacune des étapes, l’organisme d’accueil (Alliance française, Institut Français, Agence pour L’Enseignement du Français…) et l’événement à l’honneur.

Et c’est parti ! Embarquement immédiat ! 

Lancé en décembre 2016, le site officiel se veut novateur et insiste sur l’actualisation de ses données. En effet, les informations sont à jour et on constate une réelle réactivité du site. Organisé autour de 5 pages principales, il propose tour à tour de découvrir la francophonie, le projet du Grand Tour, les parrains et organismes affiliés, les commentaires et revues liés et enfin l’espace partenaires.

La page d’accueil laisse une grande place à la planification des évènements et permet un accès direct et facile, classé par thèmes et par lieux, des prochains rendez-vous à l’agenda (les étapes du Grand Tour 2017).

Premier arrêt: le Festival international de BD d’Angoulême 

Parmi les 100 évènements du voyage, arrêtons-nous sur celui proposé au moment de publication de cet article, à savoir la dernière semaine de janvier 2017, le Festival international de bande-dessinée d’Angoulême. Notons que ce festival de la BD francophone est le plus important en Europe en termes de notoriété et de rayonnement culturel. En effet, la langue française y est mise à l’honneur par le biais de la diversité culturelle et géographique de ses auteurs et dessinateurs. Par exemple, en 2012, un Québécois (Guy Delisle) a reçu la plus grande distinction lors de ce concours avec le Fauve d’Or (prix du meilleur album du festival) pour sa BD (ou plutôt devrions-nous dire « roman graphique », pour être plus exacts !) intitulée Chroniques de Jérusalem.

À noter que sur la page de cet événement, qui a pour thème la BD, est présentée une autre étape du tour, dans la même idée, celle du Festival Francophonie Métissée, à Paris, en octobre. Inutile donc de fouiller le calendrier pour trouver ce que l’on cherche, la similitude des thèmes permet de regrouper les manifestations entre elles et donc de mieux s’y retrouver.

Pourquoi peut-on parler d’amplification ?

La langue française est omniprésente, d’une part par ses organisateurs (généralement qui enseignent le français), mais aussi par sa situation géographique (sur les cinq continents, dans des pays francophones, mais aussi dans des pays francophiles !), sans oublier par la diversité culturelle et linguistique de ses nombreux thèmes : art de vivre, BD, cinéma, danse, festival francophone pluridisciplinaire, livres et débat d’idées, musique, numérique, photographie et spectacles vivants.

Outre le fait de vouloir faire rayonner la culture française et francophone, c’est bien la langue française qui apparaît ici comme la véritable « star ». C’est elle qui s’exporte, dans sa richesse et sa diversité offerte par chacun des pays participants à ce grand tour.

Comment ne pas s’enthousiasmer devant des manifestations comme

Partout, sur tous les continents, la langue française est là ! Chacun cherche à l’exprimer à sa manière, en présentant des spectacles ou des évènements dont l’objectif est le même : tous se réunir sous la bannière de la langue française. Amplification, vous avez dit ? Oui, et même amplification à l’échelle mondiale : le français pour tous, par tous et partout !

Illustrations : La page d’accueil du tour
Les étapes du tour
Le festival de BD d’Angoulême

Sources

http://www.grand-tour2017.com

http://www.francparler-oif.org/le-grand-tour-voyage-en-francophonie-2017/

Chroniques de Jérusalem

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire