Par Denis Cristol  | 4cristol@free.fr

Pédagogie inversée, hybridation et digitalisation de la formation

Créé le mercredi 18 janvier 2017  |  Mise à jour le mercredi 22 mars 2017

Pédagogie inversée, hybridation et digitalisation de la formation

« Pédagogie inversée » est le terme qui commence à prendre l’ascendant sur « classe inversée » qui renvoie au monde scolaire ou « flipped-classroom » anglicisme difficilement compréhensible. Cette pédagogie inversée engage plus de responsabilité de la part de celui qui apprend.

Digitaliser la formation c’est intégrer des usages numériques dans des pratiques de formation qui les ignoraient jusqu’alors.  Trois stratégies sont observables.

  • La stratégie 1 consiste à concevoir des dispositifs exclusivement en ligne.
  • La stratégie 2 vise à hybrider une formation existante ou nouvelle.
  • La stratégie 3 enrichit les situations de travail avec des outils de soutien à l’apprentissage.

Ces trois stratégies engagent des transformations de pratiques et des usages différents tant pour la  conception que pour la participation au dispositif proposé.

Stratégie 1 : créer des dispositifs de formation entièrement en ligne

Cette stratégie connaît un grand succès, à l’exemple des MOOC gratuits, sur une variété de sujets et une diversité de plateformes pédagogiques (ex FUN) en atteste. Les organismes de formations peuvent  remplacer les formations classiques (stages) couvertes par les MOOC déjà créés et y substituer des réunions « apprendre à apprendre dans un MOOC ».

A cela ils peuvent apporter en  compléments des forums sous forme de question/réponse. Dans les écoles, le plus souvent, d’enseignement supérieur, les LMS  (Learning Management System) sont installés pour numériser les contenus de formations intégrées sur des supports papier et les ordonnancer dans des parcours pédagogique. 

Les dispositifs de formation pré-existant peuvent être « traduits » dans ces nouveaux dispositifs en ligne par simple glissement du couple papier+présenciel vers le couple numérique+distanciel. Des dispositifs  « apprendre en ligne » peuvent compléter le glissement.

Des e-formations, des capsules ou des grains, des webconférences qui sont activables en dehors de locaux ou de la présence physique de formateurs ou d’apprenants peuvent être crées pour des publics de cadres sur des points  techniques. Ces webconférences gagnent à être associés à des événementiels. Ces webconférences peuvent aussi se substituer purement et simplement à certains modules présentiels.

Des modules ou des apps pour les téléphones portables peuvent aussi être proposés pour certaines catégories de cadres ou de publics bien équipés de smartphone. L’envoi de module court sur les terminaux portables permet de toucher des travailleurs de plus en plus mobiles. Les produits proposés passent par la mise à disposition d’abonnements à des webzines apprenants sur des séquences courtes consultables sur son téléphone portable ou sa tablette.

Enfin, des dispositifs de co-apprentissage entre pairs se mettent en place de façon informelle (réseau de professionnels, meet-up, réunions d’associations professionnelles) les apprentissages se déroulent dans ces communautés informelles. Ces réseaux professionnels peuvent être aidés à se structurer par la mise à disposition de plateforme en ligne.

Stratégie 2 : hybrider une formation

L’expression « hybrider la formation » renvoie à un ensemble de pratiques d’ingénierie pédagogique et de formation qui s’efforcent de combiner des modalités présentielles (par exemple : stage – situation de travail – échanges informels) et distancielle numérique (webconférence, capsule de formation, module de e-formation posté sur une plateforme).[1]

L’hybridation passe par un enrichissement des modalités présentielles par une approche de type « pédagogie inversée ». Apports de contenus en amont d’un temps de rencontre physique. Des apports peuvent être fournis sous la forme de capsules, de documents PDF ou power point en complément de formation présentielle. Une réduction de temps de formation en présentiel et un enrichissement par des apports au sein de réseaux sociaux en ligne, accompagne ce type d’approche. Une autre solution consiste à remplacer l’intervention d’un formateur par une demi-journée d’autoformation à partir de ressources en présentiel.

L’augmentation de la taille des groupes et la mise en place d’une pédagogie de grand groupe de plus de 50 participants peut être organisés sous la forme d’équipes autonomes pour mener les projets proposés. Les formateurs deviennent des soutiens aux équipes. Les apports des formateurs sont déportés en ligne.

L’autonomisation des cadres sur leurs apprentissages peut passer par la création de cycles destinés  en autoformation accompagnée. La durée de présentiel peut être réduite avec un formateur-ressource plutôt qu’un formateur dispensateur de savoirs.

Stratégie 3 : hybrider une situation de travail

Le travail peut aussi devenir formateur par des apports qui arrivent en juste-à-temps au moment où la tâche survient. Cela passe par la mise à disposition de tutoriel de soutien à des processus de travail sur un micro-ordinateur. Des dispositifs de formation peuvent être proposés aux responsables de proximité sur des terminaux à côté des lieux de travail de personnel d’exécution. Des formations de formateurs peuvent être délivrées à ces responsables pour qu’ils assurent eux-mêmes la formation des agents.

Un enrichissement du poste de travail pour les postes administratifs par la mise à disposition de support d’autoformation, ou d’accès à des consignes est réalisable. Des tutoriels peuvent être proposés pour que les agents se débrouillent seuls. Un appui par le moyen de foire aux questions sur des e-communautés de stage peut être organisé.

Sources :

Formation à distance ou formation en ligne? Classe hybride ou formation mixte? En route vers une terminologie commune! - Jean-Claude Massé - Clic - Bulletin collégial des technologies de l'nformation et des communications.
http://clic.ntic.org/cgi-bin/aff.pl?page=article&id=2348

Etapes et stratégies à mettre en œuvre dans le cadre d’une formation destinée à des fonctionnaires locaux - Christian Depover, Jean-Jacques Quintin, Alain Braun, Sandrine Decamps - Cairn.info
https://www.cairn.info/revue-distances-et-savoirs-2004-1-page-39.htm

C’est quoi exactement la formation hybride ?
http://www.laformationadistance.fr/questions/cest-quoi-exactement-la-formation-hybride/

Quand hybridation rime avec professionnalisation - Michèle Dreschler - Café pédagogique
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2014/01/07012014Article635246734351906116.aspx

Formation à distance et hybridation - Entretien avec Jean-Claude Manderscheid réalisé par Stéphane Simonian. PAr Stéphane Simonian et Jean-Claude Manderscheid - Recherche & formation
https://rechercheformation.revues.org/1567

Formation hybride - IFÉ
http://ife.ens-lyon.fr/formation-formateurs/une-mission-formation-qui-se-structure/dispositifs-pedagogiques-1/internat

Réinventer l'ingénierie de formation à l'ère du numérique - Denis Cristol - Thot Cursus
http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/27739/reinventer-ingenierie-formation-ere-numerique

La classe inversée - Élodie Lestonat - Thot Cursus
http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/25148/classe-inversee-episode-4-foad-empare

Livre blanc : La digitalisation de la formation - CSP -
http://www.csp.fr/etude/livre-blanc-digitalisation-formation_34.html

Impact de la digitalisation des métiers de la formation- Fédération de la formation professionelles
http://www.ffp.org/

Pourquoi et comment digitaliser ses formations : Le modèle SAMR -  Xavier Parduyns 
http://blog.myskillcamp.com/fr/pourquoi-et-comment-digitaliser-vos-formations

MOOC Classe inversée - FUN
https://www.fun-mooc.fr/courses/Canope/80001S02/session02/about

Classe inversée, oui mais... Quoi et comment ? Pourquoi et pour quoi ? - Marcel Lebrun classe inversée.
https://youtu.be/49GAWKzp0cM


[1] La définition de l’hybridation de Charlier, Deschryver et Peraya « comme un mélange fertile et en proportions variables de différentes modalités de formation, en présentiel et à distance mais aussi entre des postures d’enseignement transmissif et des postures davantage liées à l’accompagnement de l’apprentissage ». (Charlier, Deschryver & Peraya, 2006).

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire