Par Frédéric Duriez  | f.duriez@cursus.edu

5 mots inspirants venus du Japon

Créé le jeudi 11 mai 2017  |  Mise à jour le lundi 22 mai 2017

5 mots inspirants venus du Japon

Les mots que nous utilisons sont porteurs d'une culture et d'une vision du monde. Certains n'ont pas une traduction immédiate et nécessitent des périphrases. Nous avons choisi quelques mots et expressions japonaises, liées à l'esthétique et à la culture, et qui peuvent nous inspirer au quotidien.

L'auteur de ces lignes ne parle pas japonais, pas plus sans doute que ceux cités en référence. Mais les mots sélectionnés se retrouvent régulièrement dans des pages qui évoquent la méditation, l'architecture, l'art ou la vie sociale. Leur signification déborde donc de leur usage dans les limites géographiques du Japon !

Fukinsei : asymétrie et irrégularité

On raconte que Benoît XI aurait demandé à Giotto de démontrer son talent de dessinateur. Ce dernier aurait alors dessiné un cercle sur une feuille, aussi régulier que s’il avait été tracé avec un compas. Ce cercle fermé est une image de perfection, mais le "enso" nous en propose une autre.

Le "enso", ou cercle zen, symbolise la complétude et la plénitude, mais il reste souvent ouvert et asymétrique, tout en étant équilibré. Son tracé suggère le geste et le mouvement, quand celui de Giotto ne laisse rien deviner de sa réalisation.

Le fukinsei, qui allie l'équilibre, l'harmonie avec un aspect inachevé laisse au spectateur le soin de terminer, de faire une partie du travail. La création est une co-création.

Bastien Vives, auteur de bandes dessinées défend le même principe de non-fermeture. Il choisit délibérément de ne pas dessiner certains visages pour laisser une respiration au lecteur. "Le beau dessin est la mauvaise fée de la bande dessinée", nous dit-il dans la revue Casemate de mai 2017.

En formation, l'image du "enso" et le concept "fukinsei" peuvent nous dissuader de faire un produit fini et parfait, des séances planifiées, où tout serait minuté, construit par l'intervenant, et où l'apprenant n'aurait plus de place.

Kanso : éliminer le superflu, épurer, viser la sobriété

Nous voulons parfois améliorer l'esthétique d'une présentation en y ajoutant des éléments de décoration ou des détails. L'esthétique japonaise valorise au contraire le dépouillement, le retrait du superflu.

L'expression "wabi" exprime cet idéal esthétique. "Le wabi, c'est le raffinement dans la simplicité, l'élégance rustique, la noblesse sans sophistication, la beauté réduite ou plutôt ramenée à l'essentiel. La beauté "wabi" n'est d'ailleurs pas dénuée d'imperfections. Une simple fleur parfaitement disposée dans un vase discret peut l'exprimer." nous dit Alain Delaye.

En formation, le principe contenu dans ce mot pourrait être utile dans la conception de supports. Un précédent article vous encourageait à faire le ménage dans ses fichiers PowerPoint, en retirer le superflu, plutôt que de chercher ce qu'on pourrait encore y ajouter.

japon - mots clés

Seijaku

Ce terme évoque une tranquillité, une paix intérieure qui n'est pas liée à un isolement ou à un retrait du bruit de la société. La personne atteint un état de quiétude alors même qu'elle se situe dans un environnement actif et mouvementé. C'est la "sérénité au milieu du chaos", résument Yolande Zauberman et Paulina Mikol Spiechowicz.

Une grande concentration, mais au coeur de l'action apporte une capacité de création.

Datsuzoku

Le Datsuzoku correspond à la liberté que l'on prend par rapport aux conventions, aux normes, et aux traditions. Il nous rappelle le besoin de surprise et d'originalité. L'inattendu peut faire émerger une attention aux choses que l'habitude avait fini par émousser. C'est un des effets du land art, qui nous fait redécouvrir un paysage familier par les modifications qu'il y apporte.

En formation, modifier un élément de contexte, bousculer une consigne ou une habitude de travail, changer les rôles, les supports, l'organisation de l'espace... sont des méthodes très classiques pour faire émerger à nouveau ce qui était tombé dans la banalité.

L'épuisement au travail

Le vocabulaire est porteur de paradoxes. Les mots sélectionnés par Yolande Zauberman et Paulina Mikol Spiechowics dans les mots qui nous manquent évoquent pour beaucoup le sentiment de plénitude, de calme, de communion avec l'environnement.

D'autres en revanche traduisent un excès de travail, un épuisement voire une rupture. Ainsi, l'inemuri exprime la capacité à dormir instantanément, parfois même debout, dans les transports ou sur un temps de pause réduit. L'inemuri est le signe d'une grande confiance dans son environnement. On peut s'endormir partout sans craindre de se réveiller dépouillé. Il montre aussi une logique de gestion de soi, pour gagner en efficacité et en endurance.

L'inemuri peut nous éviter le karoshi, qui est la mort par arrêt cardiaque suite à une overdose de travail. Le mot est récent et les chiffres annoncés varient selon les sources. Il faut néanmoins y ajouter les décès par karo-jisatsu, consécutifs à un suicide dû au surmenage.

Cette pression sociale vers un investissement total dans le travail commence parfois très tôt. Les Japonais ont inventé le terme de kyoikumama pour désigner les mères qui poussent avec acharnement leurs enfants vers la réussite académique.

Au moment de conclure, je me souviens de cette exigence de brièveté, de simplicité, de sobriété, mais surtout d'incomplétude voire d'effacement dont parle cet article. La tentation est grande de laisser au lecteur le soin de conclure... Plus qu'une vision du Japon, cette sélection subjective de mots vise à proposer un détour pour réfléchir sur nos a priori culturels.

Illustration : Frédéric Duriez

Ressources

Alain Delaye les fleurs dans l'art et la vie 1997

Jean-Marie Bouissou (dir.) Esthétiques du quotidien au Japon IFM/Regard - 2014

Yolande Zauberman et Paulina Mikioi Spiechowicz Les mots qui nous manquent ed. Calman-Levy 2016

Courrier international "Les mots des autres" supplément au numéro 1363 du 15 décembre 2017

Design Principles FTW "Seven japanese aesthetic principles to change your thinking" consulté le 13 mai 2017
http://www.designprinciplesftw.com/collections/7-japanese-aesthetic-principles-to-change-your-thinking

Design Principles FTW "Muji Philosophy" consulté le 13 mai 2017
http://www.designprinciplesftw.com/collections/muji-philosophy

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire