Par Evelyne Jardin  | e.jardin@cursus.edu

Participez au Tour de France techno avec le MAIF numérique tour

Créé le samedi 8 juillet 2017  |  Mise à jour le dimanche 3 septembre 2017

Participez au Tour de France techno avec le MAIF numérique tour

3 questions à Fabrice Badreau, responsable des partenaires d'image, du mécénat et du sponsoring à la MAIF, Niort (France)

Thot Cursus : quels équipements sont mis à disposition du public, dans le bus ?

Fabrice Badreau : Ce n'est pas vraiment un bus. C'est un véritable camion de 60m2 équipé de petites et grande tablettes interactives, d'un robot NAO et de Bebott, etc. du matériel dernier cri, en somme. Le dispositif est bien évidemment équipé d'un accès Internet avec une solution satellitaire pour les zones dites blanches, en cas de nécesssité. Il embarque aussi un groupe électrogène si, le raccordement au réseau électrique est impossible. Sur le toit, des panneaux solaires permettent d'alimenter tout l'éclairage du camion.

Deux personnes ressources sont au service du public. Une coach accompagne des enseignants venus avec leurs élèves pour l'animation d'une classe numérique. Et un technicien garantit le bon fonctionnement de tout le matériel.

Thot Cursus : quel est le public visé ?

F. Badreau : Les jeunes, de l'école primaire au lycée et le grand public, y compris le "public avec handicap" car le camion est accessible aux fauteuils roulants.

Deux types d'animation complémentaires sont proposées : une classe numérique en contact avec des enseignants de la ville qui ont envie des tester, avec leurs élèves, du matériel qu'ils n'ont pas à disposition dans leur école. Et des animations pour le grand public dans le camion et dans "le village numérique" installé pour l'occasion dans une salle à proximité, le mercredi et/ou le samedi.

Les ateliers proposés : initiation à la programmation, expérience de réalité virtuelle autour de la protection des données personnelles, découverte d'objets connectés... peuvent être couplés avec des animations portées par des acteurs locaux, en tous cas c'est notre volonté.

Chaque mois, nous proposons une rencontre numérique en région sur un thème choisi autour des solutions pour mieux connaître et maîtriser les usages du numérique. Une personnalité et des acteurs régionaux animent cette rencontre.

En fin de tournée, nous organiserons une fête pour présenter des projets détectés et nous récompenserons les meilleurs projets collaboratifs scolaires et/ou issus de la société civile.

Thot Cursus : on imagine des investissements conséquents. Pourquoi une assurance investit-elle autant pour diffuser la culture numérique ?

F. Badreau : Parce que notre métier nous amène à anticiper les risques et à les prévenir, nous proposons aux jeunes, comme au grand public, de vivre des expériences pour mieux comprendre et maîtriser les nouveaux outils numériques qu’ils utilisent au quotidien (que ce soit dans un cadre scolaire, familial ou professionnel). Acculturer aux usages numériques, faire de chacun des acteurs de la transformation digitale, sensibiliser à la protection des données personnelles et à leur exploitation, et ce, de manière pédagogique et ludique, tels sont les trois principaux objectifs du MAIF Numérique Tour.

L'opération coûte environ un million d'euros pour onze mois de tournée sur l'année. La MAIF en finance une majeure partie sachant que les villes participent financièrement pour accueillir le dispositif. Nous disposons aussi de l'apport de partenaires privés comme la Caisse des Dépôts et Consignations qui partage pleinement les objectifs de l'opération. Le Ministère de l'Education Nationale apporte également son soutien officiel.

Le numérique pénètre nos vies. Depuis quelques temps, nous oeuvrons auprès de nos sociétaires pour les sensibiliser à la protection des données personnelles. Car nous souhaitons un monde numérique plus humain et éthique. Le moteur de recherche Qwant, qui ne collecte pas d'information pendant que vous surfez sur Internet, est d'ailleurs partenaire de cette opération.

Vu l'investissement conséquent, l'accueil est à la charge des villes avec un coût très abordable : 1000 € HT par jour de présence. Des petites communes peuvent se regrouper pour nous accueillir. Fin juin, nous étions devant le collège Georges-Brassens de Santeny, une ville de 3 600 habitants située au sud-est de Paris. 

Cet été, retrouvez-nous à Ludovia, à Ax-les-Thermes, du 22 au 25 août 2017, pour ensuite entamer la tournée officielle 2017-2018 par Trilport (77) à la mi-septembre puis la région Bourgogne.

Chiffres clef

1 région par mois visitée
8 villes hôtes par mois
80 villes par an visitées
4 000 personnes attendues, tous les mois

Signalons une autre initiative portée par la MACIF (une mutuelle) : Diffuz. C'est un réseau social solidaire proposant des "défis" pour venir en aide à des publics défavorisés. Si vous souhaitez des vacances investies auprès des autres, regardez les "défis" à relever dans votre ville.

Associations en quête de bénévoles, venez "lancer votre défi" sur la plateforme en ligne. Il suffit de s'inscrire.

Et aussi, les ressources en ligne pour un "internet responsable" proposées par la MGEN, la mutuelle des enseignants : https://www.education-numerique-mgen.com/internetresponsable

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire