Par Alexandre Roberge  | a.roberge@cursus.edu

Curapy : plateforme de jeux médicaux enfin disponible au public

Créé le dimanche 8 octobre 2017  |  Mise à jour le lundi 16 octobre 2017

Curapy : plateforme de jeux médicaux enfin disponible au public

Comme dans toutes les sphères d’activité, le milieu médical prend le virage numérique. Évidemment, il y a l’informatisation des dossiers, la possibilité de faire de la télémédecine, de proposer des applications rappelant la prise de médicaments, etc.

Et si les salles de classe essaient petit à petit d’intégrer les jeux dans leur coffre à outils pédagogiques, le domaine de la santé y voit aussi des opportunités. Nous vous avons déjà parlé des initiatives utilisant, par exemple, la Wii de Nintendo qui aidait les futurs chirurgiens à se pratiquer sur de délicates interventions ou qui donnait l’occasion aux aînés de bouger.

Nous avions aussi abordé des jeux pour aider les personnes atteintes d’Alzheimer afin de diminuer la perte de motricité et de mémoire liées à la maladie. Nous parlions d’un jeu comme X-TORP qui, à partir de la technologie Kinect de Microsoft, permettait de contrôler un sous-marin et combattre des contrebandiers. Jusqu’à maintenant, ce titre était surtout destiné au milieu médical. Or, l’objectif était de créer une plateforme de jeux disponible au milieu de la santé et aussi au grand public. Depuis septembre 2017, Curapy est enfin accessible à tous.

Une plateforme pour le monde médical et les patients

Curapy se veut disponible gratuitement. Bien sûr, les forfaits payants offrent un suivi des parties, une évolution et un bilan téléchargeable. Le forfait le plus élevé donne même l’occasion de se connecter avec un professionnel de la santé qui pourra voir les résultats des jeux et échanger avec le bénéficiaire. Mais les internautes peuvent sans débourser essayer les différents jeux pour le plaisir et pour s’informer.

La plateforme propose actuellement trois jeux : un thérapeutique et deux serious games sur le domaine de la santé. Deux autres titres thérapeutiques devraient être mis prochainement. MeMo, une série de jeux aidant la mémoire dont nous avions déjà parlé et qui, en attendant, est accessible sur le site Innovation Alzheimer. Le second est TOAP Run, un jeu dans lequel le joueur devra mouvoir son corps afin de faire se déplacer une taupe qui se promène dans différents décors (chemin, cours d’eau, mine, etc.). Le but est de donner l’occasion à des patients atteints de troubles de la marche et de l’équilibre de regagner en aptitude et d’améliorer leur mobilité. Évidemment, ce jeu ainsi que X-TORP exigent de posséder une barre Kinect branchée à son ordinateur. Il est même idéalement suggéré que celui-ci soit relié à une télévision. En effet, il faudra de l’espace afin de bien capturer les mouvements.

Par contre, MeMo et les deux jeux sérieux proposés ne demandent qu’un ordinateur pour y jouer. D’ailleurs, ceux-ci ont davantage été conçus comme des expériences ludiques afin de rafraîchir les connaissances du personnel soignant ainsi que du grand public.

Particulièrement avec le jeu CINACITY qui est une formation pour les premiers soins. Le joueur se retrouve différentes situations comme celle d’une personne ayant fait un malaise, une autre ayant subi une brûlure ou une faisant une hémorragie. Il faut agir promptement et surtout correctement pour arriver à les sauver. Le jeu offre de nombreux conseils et trucs à retenir dans ces cas d’urgence.

Le second, EPHAD’Panic, est un jeu dans lequel le joueur interprète un(e) infirmier(ère) ou aide-soignant dans un EPHAD (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) qui doit intervenir avec des patients atteints d’Alzheimer. Il faudra en temps limité, bien réagir avec les différentes situations que vivent les bénéficiaires : refuse les soins, prise de médicaments, panique, etc. Le tout sans que son avatar ne soit trop fatigué.

Curapy se veut une plateforme qui sera aussi importante pour le personnel soignant que pour les patients qui désirent améliorer leurs conditions.

Évidemment, ceux qui joue à des fins véritablement thérapeutiques doivent être suivis dans leurs efforts par un médecin afin qu’il puisse analyser les résultats, proposer un nombre de séances, etc. Néanmoins, la démocratisation permanente de Curapy à tous les particuliers leur permettra de se former aux premiers soins et peut-être d’utiliser les jeux dans un souci de prévention pour le corps et le cerveau.

En espérant que la plateforme continue de s’enrichir d’autres jeux sérieux et thérapeutiques dans les années à venir. Le milieu de la santé et le grand public en bénéficieraient grandement.

Référence 

Curapy. Consulté le 5 octobre 2017. https://www.curapy.com/.

Roberge, Alexandre. "Le Jeu Vidéo Aide Les Personnes Atteintes D'Alzheimer." Thot Cursus. Dernière mise à jour : 10 octobre 2016. http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/27805/jeu-video-aide-les-personnes-atteintes/#.WdZupzCDOM8.

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire