Par Christine Vaufrey B  | redaction@cursus.edu

Le portfolio professionnel : quand l'expérience a valeur de diplôme

Créé le lundi 20 juillet 2009  |  Mise à jour le jeudi 23 juin 2011

Recommander cette page à un(e) ami(e)

Le portfolio professionnel : quand l'expérience a valeur de diplôme

L’apprentissage tout au long de la vie semble être le nouveau sésame de la compétitivité individuelle et collective. Mais il ne faut pas confondre cette aspiration avec l’injonction d’études permanentes, qui encouragerait les forces vives et productives des nations à quitter massivement les lieux de travail pour aller s’asseoir sur les bancs des écoles et universités.

L’apprentissage tout au long de la vie passe effectivement par la retour régulier en formation, selon des modalités diverses (formations courtes ou longues, sur le lieu de travail ou en dehors, en présence ou à distance…), mais surtout par la capacité à apprendre de ses propres expériences. En effet, chacun de nous devrait se forger une compétence essentielle : savoir analyser et montrer ce que nos différentes expériences nous ont appris, et comment nous réutilisons ces enseignements dans nos expériences futures.

Pour rassembler et faire connaître ce capital d’expérience, il existe le portfolio de compétences, ou portfolio professionnel.

Sur Thot, nous parlons souvent du portfolio, comme vous le constaterez. Néanmoins, il est bon d’y revenir encore une fois (et sans doute pas la dernière), pour présenter une ressource très complète qui guide la démarche d’élaboration du portfolio.

Portfolio professionnel et CV

Sur son site dédié à l’identité numérique, Pierre Bénech consacre une longue section à l’ePortfolio. Il y distingue le portfolio professionnel, qui « sert à démontrer l'évolution constante de ses compétences et sa démarche professionnelle. C'est en quelque sorte «l'âme du travailleur», comme l'affirment certains spécialistes. L'objectif clairement identifié étant de favoriser l'insertion professionnelle et l'ouverture à des réseaux métiers. », du portfolio de développement professionnel, qui est « une collection structurée des éléments d'identification, des réflexions professionnelles et des réalisations significatives d'un individu témoignant de son cheminement et de son identité professionnelle. Il contribue à faire valoir ses compétences, ses habiletés, sa créativité et permet une réflexion qui incite à l'amélioration de ses pratiques professionnelles. Le portfolio permet à un employeur potentiel de mieux nous connaître par nos compétences et nos différentes réalisations. Cet outil peut nous aider pour soutenir une entrevue ou une évaluation professionnelle ». En d’autres termes, le premier présente un résultat, le second est plutôt axé sur le chemin.

Face au CV, le portfolio professionnel est infiniment plus riche. Alors que le premier présente surtout des éléments factuels (formations et expériences professionnelles) , le second met en avant des compétences, au travers de réalisations détaillées et de leurs arrières-plans liés à la personnalité, aux centres d’intérêt, de réflexion, aux rencontres, etc.

Par ailleurs, le portfolio accepte une forme beaucoup plus libre que le CV, qui comporte généralement deux pages de texte ; il est également beaucoup plus évolutif, surtout lorsqu’il est numérique, puisque ses différentes sections peuvent être complétées au fil du temps sans qu’il soit nécessaire de le recommencer.

Quoi mettre dans un portfolio professionnel ?

Le portfolio n’est pas « programmé » pour présenter tel ou tel élément. Il en découle une grande souplesse d’élaboration, mais aussi certaines difficultés : comment choisir ? Quels exemples donner ? Comment et où parler de soi ?

Pour répondre à ces questions (et à bien d’autres), Pierre Bénech propose un canevas général, dans lequel les auteurs choisiront les catégories pertinentes (voir illustration), et différentes démarches détaillées d’élaboration. Malheureusement, et sans doute parce que l’usage du portfolio en Europe est surtout lié au monde éducatif, on trouvera là essentiellement des démarches liées à l’élaboration de portfolio de validation des compétences, ou présentant des démarches d’apprentissage. Néanmoins, cela reste intéressant, ne serait-ce que pour souligner la rigueur de la démarche nécessaire à l’élaboration d’un portfolio. Les liens vers des portfolios en ligne permettent aussi de se faire une idée de ce à quoi cela peut ressembler. Les différentes productions en ligne de Mario Asselin sont largement évoquées mais, pour élaborer un portfolio professionnel, on suivra plus volontiers les liens menant vers les travaux d’Helen Barrett, qui détaillent une démarche d’élaboration très efficace, mais malheureusement en anglais.

L'aspect technique

Reste à régler la question du support : quelle forme donner à mon portfolio professionnel ? 

Voici le conseil de P. Bénech : « N'importe quel outil web 2.0 permet de construire son ePortfolio. Le plus important, à mon sens, est qu'un ePortfolio c'est pour la vie. Donc seuls les outils indépendants sont conseillés pour un ePortfolio durable qui permet de garder l'accès aux données. Quels critères prendre en compte ? Un outil vous offrant la modularité, le contrôle et la durabilité des informations partagées, comprend donc un espace privé/public, la possibilité de publier, partager ou non des articles ainsi que de personnaliser ses pages ». Un wiki semble bien adapté, tout comme les outils permettant de créer facilement des sites web. P. Bénech a construit son site sur l’Identité numérique avec Google sites. Il s’agit peut-être là d’un exemple à suivre pour un portfolio professionnel, tant l’organisation et la gestion des accès aux pages sont faciles.

Le portfolio professionnel constitue donc un excellent moyen de faire le point sur les compétences acquises par divers moyens, qu’il s’agissent des études, de l’expérience professionnelle ou des activités privées. Si vous cherchez un emploi, il ne vous dispensera pas d’un CV, qui reste l’objet favori des recruteurs, mais vous pourrez sur ce dernier indiquer le lien vers votre portfolio en ligne. Il ne vous dispensera pas non plus de retourner de temps en temps en formation ; mais du moins vous permettra t-il de distinguer nettement ce que vous avez appris et pouvez continuer d’apprendre au travers de vos expériences, de ce que vous ne trouverez qu’au travers d’une formation académique.

Section consacrée au ePortfolio

L’ePortfolio de Pierre Bénech sur Netvibes

 

 

Poster un commentaire

Commentaires

1 commentaire

Icône - Visage inconnu
  • Ayyahh
  • 4 octobre 2012 à 04 h 04

Merci

pour ce superbe article

Répondre