Diigo, mode d'emploi pour débutants

Sociétés

Recommander cette page à un(e) ami(e)

Diigo, mode d'emploi pour débutants

Delicious a construit son formidable succès (plusieurs dizaines de millions d'utilisateurs) sur deux principes :

- L'indexation des ressources en ligne au moyen de mots-clés personnels (les tags), qui permettent une description fine de ce qu'on y trouve;

- L'accès aux mots-clés des autres utilisateurs, et même à leurs bibliothèques personnelles, qui permettent d'enrichir sa propre collection de ressources.

Mais il manque une dimension "sociale" à Delicious, à l'heure où l'interaction se retrouve sur le devant de la scène numérique. Avec Delicious, on travaille pour soi, et accessoirement pour les autres. Avec Diigo, on travaille tous ensemble, pour tout le monde, même si'l est possible de se cantonner à une utilisation personnelle.

Diigo en effet, apparaît comme l'outil de "socialbookmarking" par excellence.

Social quoi ?

Le socialbookmarking, terme dont on n'a pas encore trouvé de traduction en français faisant l'unanimité, désigne la pratique qui consiste à indexer des ressources dans un espace en ligne, à partager sa bibliothèque avec d'autres utilisateurs et surtout à construire des bibliothèques communes, tout en engageant la conversation avec ceux dont on partage les centres d'intérêt.

Diigo est donc l'outil idéal pour les travaux de groupes, pour les recherches au long cours qui se nourriront des apports de nombreuses personnes, et enfin pour une analyse critique des ressources collectées.

Comment utiliser Diigo ?

Il faut tout d'abord créer un compte gratuit sur Diigo.com. Vous serez invité à renseigner votre profil, et notamment à lister vos centres d'intérêt. Ceci permettra au système de vous suggérer des profils d'utlisateurs similaires dont vous pourrez visiter la bibliothèque.

Vous remarquerez que l'interface de Diigo est en anglais. Pas de panique, le nombre de mots à maîtriser est très réduit, vous les mémoriserez sans problème.

Vous avez ensuite intérêt à télécharger la barrde d'outils Diigo (utilisable sur Firefox, Flock, Internet Explorer. Pour les autres navigateurs, vous sera proposé un outil plus léger, le Diigolet). Vous disposerez alors de deux ensembles distincts d'outils :

La barre d'outils proprement dite :

Personnalisable, cette barre d'outils vous permettra de travailler sur les ressources que vous voulez conserver dans votre bibliothèque, sans vous rendre sur le site. Les fonctionnalités suivantes sont très intéressantes :

  • Bookmark : permet de mettre un favori sur la page que vous êtes en train de consulter.
  • Highlight : vous permet de surligner les passages intéressants d'un texte. Les passages surlignés apparaîtront dans votre signet.
  • Comment : vous permet d'ajouter un commentaire à la référence.
  • Send : vous permet d'envoyer par courriel la référence de la page.

Vous découvrirez les autres outils en cliquant sur l'icône "options" de la barre.

La barre de côté :

A gauche de votre écran, vous pouvez faire apparaître une colonne Diigo qui reprend :

  • Les dernières entrées que vous avez indexées dans votre bibliothèque (My Library);
  • L'avatar des autres membres de Diigo ayant indexé la page sur laquelle vous êtes (This URL - Readers);
  • Sous cet onglet, vous avez également accès aux commentaires et annotations des autres utilisateurs (annotations).

Le tout fonctionne en temps réel : dès que vous changez de page, les informations sont mises à jour.

Le fait d'avoir accès aux identifiants des utilisateurs ayant indexé la même page que vous, montre que la fonction sociale de Diigo est très développée. Car il vous suffit de cliquer sur le pseudo d'un utilisateur pour être dirigé dans sa bibliothèque. Là, vous aurez le choix de partir sans demander votre reste, ou de suivre cet utilisateur, qui rejoindra alors vos "amis".

Les groupes, principale valeur ajoutée de Diigo

Au-delà de cette fonction, Diigo permet de constituer des groupes, publics ou privés. Et c'est sans doute là que réside sa principale originalité.

Vous pouvez :

Rejoindre un groupe. Cherchez parmi les groupes existants celui ou ceux qui vous conviennent. Vous y trouverez des utilisateurs partageant vos centres d'intérêt. De nombreux groupes sont en accès libre; d'autres sont privés et vous devez être invité par l'un de ses administrateurs pour y entrer.

Créer un groupe. Si vous ne trouvez pas de groupe répondant à vos attentes, pourquoi ne pas en créer un ? L'opération s'effectue en quelques minutes depuis une page dédiée. Vous devrez lui donner un nom, le décrire en quelques mots, et choisir les modalités d'intégration des nouveaux membres. 

Par rapport au simple suivi des "amis", le groupe présente les avantages suivants :

  • Vous pouvez commenter les ressources déposées par les autres membres.
  • Vous pouvez ouvrir des fils de discussion, comme sur un forum.

Cette fonction "groupes" est fort utile pour les personnes qui travaillent à distance. Elles peuvent facilement échanger sur les sujets et les ressources qu'elles partagent. 

Diigo chez Thot Cursus : retour d'expérience

Chez Thot Cursus, nous avons créé un groupe de travail sur Diigo, dans lequel nous recueillons toutes les ressources en ligne susceptibles d'être utilisées (pour des articles, mais aussi à titre de simple information, pour le développement de nos activités...). Nous échangeons volontiers à partir des ressources ainsi présentées. Cela fait naître un sentiment de proximité entre nous, qui ne nous voyons guère puisque les membres de l'équipe sont répartis sur trois continents ! 

Nous disposons de tags communs. Il y en a un par dossier thématique (celui du dossier de cette semaine par exemple est "parcours"), auquel les membres ajoutent leurs tags personnels. Nous fixons également les tags correspondants aux autres activités de l'équipe. Ceci permet à chaque membre de trouver toutes les ressources indexées avec le même tag en l'inscrivant dans la fenêtre de recherche, ou en cliquant dessus dans la liste de tags présente sur la page d'accueil du groupe. Il s'agit évidemment d'un groupe fermé, et cet espace peut être considéré comme l'un de nos principaux outils de travail. Mais nous appartenons quasiment tous à au moins un autre groupe, ouvert cette fois, en fonction de nos centres d'intérêt spécifiques. 

------

Vous trouverez aussi sur Thot Cursus trois autres articles : deux qui détaillent les usages de Diigo dans le monde éducatif et un 3ème pour aller plus loin avec Diigo :

Le socialbookmarking, pratique incontournable de formation tout au long de la vie, entrevue avec Michèle Drechsler, qui a récemment soutenu une thèse sur les pratiques de social bookmarking par les enseignants, et qui a en particulier étudié les groupes d'enseignants actifs sur Diigo.

Partager et analyser les ressources en classe, une pratique prometteuse, article d'Alexandre Roberge qui rend compte des pratiques de socialbookmarking dans une classe de 6e année secondaire aux Etats-Unis.

Diigo, mode d'emploi pour utilisateurs avancés : explications sur les fonctions avancées de Diigo : les listes et les diaporamas.

 

Pour vous initier à Diigo, nous vous conseillons les ressources suivantes :

Diigo, annotez et partagez le web, Générationcyb

Comment fonctionne Diigo, Bibliolab, avec une vidéo consacrée à l'utilisation de la barre d'outils

Article Diigo d'Edutechwiki (université de Genève), un peu ancien mais très bien pour commencer

Classer - Indexer - Partager avec Diigo, tutoriel très bien fait, par le CDDP d'Indre et Loire, sur Calaméo

Et, bien sûr, "Take a tour", page de présentation sur le site de Diigo. 

Pour le travail avec des élèves : Pour utiliser Diigo dans le cadre d'une recherche collaborative, fichier .pdf s'adressant aux élèves. Une bonne source d'inspiration, sur le site enseignement.be

 

Sujets :
Entraide - Coopération ,
Réseaux - Télécommunications ,
Informatique de gestion ,
Applications - Bureautique ,
Méthodologie d’étude et de recherche ,
Gestion de l’info - Biblio ,
Internet - Médias interactifs ,
Outils d'organisation ,
Techniques de veille

Mots-clés :
Diigo,
Signets,
Favoris,
Parcours,
Annotation,
Groupes ,
Social Bookmarking