Articles

L’École dans le nuage avec les Mémés comme tuteurs

Les Soles progressent en association avec Skype

Par Denys Lamontagne , le 24 mars 2014 | Dernière mise à jour de l'article le 25 mars 2014

Un environnement d’apprentissage auto-organisé (SOLE - Self Organized Learning Environment) est une pratique développée par Sugata Mitra depuis une quinzaine d’années à partir de ses premières expérimentations avec le «Trou dans le mur» (Hole in the wall).

Après avoir poussé son concept à ses limites en posant des questions quasi impossibles à résoudre, à des enfants trop jeunes pour en avoir entendu parler auparavant, il a pu constater que non seulement les élèves s’y étaient intéressés avec grand intérêt mais qu’indépendamment des questions, c’est le processus d'apprentissage qui était important et c’est ainsi qu’il a élaboré une approche favorisant ce processus.

Depuis, le concept s’est raffiné et, après avoir gagné le Ted Prize en 2013, Sugata Mitra s'est associé à Skype pour lui faire changer d'échelle. C'est ainsi qu'est née l’École dans le nuage (School in the cloud).

Skype ?

En étendant ses expérimentations à différent contextes, Mitra a constaté qu’un médiateur, quelqu’un qui supporte et encourage sans juger, est d’un grand support, spécialement dans des milieux défavorisés. Le rôle des «Mémés» (Grannies) consiste non seulement à piquer la curiosité mais aussi à favoriser le développement du langage et des habiletés de recherche, ce qui aidera les enfants à commencer à répondre à des «grandes questions» plus facilement. Spécialement dans les débuts d’un SOLE, les Mémés attentionnées apportent un support apprécié.

Au cours de ses recherches, Mitra a aussi constaté que plus on s’éloignait des grands centres, moins les professeurs étaient formés. Dans une perpective universelle, il fallait absolument résoudre ce problème et c’est ici que Skype et les Mémés trouvent tout leur intérêt.  Elles sont stratégiques car elles apportent ce qui souvent manque : de l’attention, du savoir-faire (elles fréquentent plusieurs SOLEs), des encouragements.  Ainsi, peu importe où un SOLE se crée, il aura du support.  À cela s’ajoute évidemment la communauté des SOLEs,

Toute personne peut devenir une Mémé (même les Pépés !), pour autant qu’elle ait un peu de temps à consacrer et de la facilité à communiquer avec les enfants.

Tester l’environnement

Si vous voulez créer un SOLE, ou simplement l’essayer dans votre milieu, vous pouvez vous inscrire sur «The School in the cloud» ou encore télécharger le «Sole Tool Kit», simple et complet, et commencer votre expérimentation.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné