Articles

Apprendre une langue grâce aux intelligences artificielles

Comment les robots s’immiscent dans nos apprentissages

Par Sylvie Jean , le 21 novembre 2016 | Dernière mise à jour de l'article le 29 novembre 2016

Chatbot De Duolingo

Depuis quelques années, Les chatbots, en français « agents conversationnels » sont de plus en plus présents sur internet et notamment sur les réseaux sociaux.

Le service de messagerie de Facebook, Messenger, en contiendrait près de 11 000. L’utilité de  ces robots à l’intelligence artificielle est bien souvent commerciale. En effet, en « dialoguant » avec un chatbot précis, on peut, par exemple, obtenir des conseils de restaurant dans son quartier, commander un taxi ou encore le dernier livre de notre écrivain favori.

Applications et apprentissage linguistique

L'utilisation des technologies pour l'apprentissage linguistique est un marché très exploité. En effet, de nombreuses applications pour apprendre les langues sont disponibles et peuvent constituer un appui intéressant (voir à ce sujet l’article de Sandrine Benard “Doit-on payer pour apprendre une langue en ligne ? “).

Mais ce qui fait bien souvent défaut à ces outils est l'opportunité d'entretenir une conversation avec un locuteur, dans l'idéal natif. En effet, il est évident aujourd’hui que l’apprentissage d’une langue ne peut se contenter de l’étude assidue d’un livre de grammaire, ou des exercices répétés proposés par une application dédiée, aussi performante soit-elle. Les possibilités de pratiquer la langue oralement avec un locuteur influencent grandement l’apprentissage et la maîtrise d’une langue étrangère, pour autant que l’on ose se lancer sans avoir peur de se tromper !

Et là, on constate que les personnes plus extraverties et sûres d’elles sont bien souvent avantagées et améliorent plus rapidement leur fluidité dans une langue étrangère que les autres.

Apprentissage des langues et I.A.

L’application déjà bien connue, Duolingo, est partie de ce constat pour développer son offre. L’application a ainsi développé des «bots» qui permettent d’avoir une conversation dans la langue que l’on souhaite apprendre. Pour les fondateurs, converser avec un robot peut être en effet plus facile pour les personnes timides, car une machine ne peut nous juger!

Trois tuteurs sont pour l’instant disponibles pour converser : le chef Roberto, l’Officier Ada et la chauffeuse Renée. Ces bots ont recours aux bases d’apprentissage de Duolingo mais grâce à leur intelligence artificielle, ils peuvent s’adapter à leur locuteur au fur et à mesure de la conversation.  Lorsque l’apprenant est bloqué dans la discussion, une fonction d’aide permet d’obtenir quelques suggestions de réponses. Pour l’instant, les bots de Duolinguo ne sont disponibles que pour IOS, dans la version anglaise de l’application et uniquement pour l’apprentissage du français, de l’espagnol et de l’allemand.

Cette offre semble donc vouloir palier aux reproches souvent faits aux applications linguistiques, à savoir l'absence de dialogue spontané avec un locuteur et la monotonie qui s'installe bien souvent à longueur d'utilisation, malgré certains efforts pour gamifier le contenu.

Il semble encore difficile aujourd’hui de juger de la place que vont prendre ces IA dans les apprentissages linguistiques. Cela dépendra bien évidemment de la performance de ces robots et peut-être aussi de leur capacité à nous faire oublier qu’ils en sont !

Références:

Forbes, 23 février 2016, “Get Ready For The Chat Bot Revolution: They're Simple, Cheap And About To BeEverywhere”: http://www.forbes.com/sites/parmyolson/2016/02/23/chat-bots-facebook-telegram-wechat/#51f838b02633

Forbes, 6 octobre 2016, “Practice Your Spanish (French Or German) With Duolingo's New Chatbot”:http://www.forbes.com/sites/parulguliani/2016/10/06/practice-your-spanish-french-or-german-with-duolingos-new-chatbot/#7e85cd8f5933

The Guardian, 7 octobre 2016, “Can Duolingo's chatbot teach you a foreign language? “: https://www.theguardian.com/technology/2016/oct/06/duolingo-chatbots-learning-language

Le Temps, 15 septembre 2016, “Mes conversations avec des chatbots”: https://www.letemps.ch/economie/2016/09/15/conversations-chatbots

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné