Articles

Quand l'architecture est au coeur des rapports au savoir

Des espaces qui permettent des rapports et reflètent nos priorités

Par Denis Cristol , le 27 novembre 2017 | Dernière mise à jour de l'article le 17 janvier 2018

Rappels historiques

La réunion des druides sous les arbres constituait déjà la recherche d'une scène où abriter les échanges de connaissances. Le lieu marque de son empreinte et de sa vibration les rapports aux savoirs.

La sensation d’apprendre dans une forêt ou dans une salle de cours est bien différente. Le sentiment de liberté qui s’y attache est sans commune mesure. Les lieux imprègnent en profondeur nos émotions, qui sont parmi les moyens principaux d'ancrer des apprentissages. Plusieurs lieux marquent nos inconscients dans nos façons d’apprendre.

La grande bibliothèque d'Alexandrie a rangé une variété de pensées humaines dans des papyrus créant le mythe de la matrice universelle des savoirs et créant peut être le premier maillon de l’idée qui aboutira à internet. Le savoir doit être rassemblé.

Les monastères ont prolongé et démultiplié l'ambition de cet empilement d’œuvres. L'architecture devenant partie prenante de la transcription (scriptoriums), de la protection (fortifications) et de la transmission des savoirs (salle d'étude et de lecture). Le savoir doit être transmis et défendu.  

Les écoles, en se développant, ont fonctionnalisé leurs espaces avec des préaux, des réfectoires des salles de cours et des salles des maîtres. Elles ont gardé les agencements et l'esprit des premiers lieux qui les ont incubés : salles paroissiales, couvents, voire même casernes, pour certains lycées français.  La règle militaire ou religieuse s’impose pour préparer des élites[1]. Le savoir doit être contrôlé et organisé en discipline.

Les amphithéâtres espaces universitaires vont répondre à un besoin de massification de la diffusion de connaissance. L’université du XVIIIème siècle de Von Humboldt  servira de modèle archétype de l’université, le savoir est aussi vécu par sa communauté d’appartenance à une discipline. C’est une reprise ou une continuité des organisations médiévales. L’université favorise l’émergence de communauté épistémique; le savoir est un bien commun.

Les campus d'après-guerre vont imiter les grands espaces scolaires américains et faire de l’université une cité étudiante, où l’on exerce de nombreuses activités sociales mais où l’on essaye aussi de faire mieux communiquer des disciplines. C’est l’exemple du campus de Nanterre à Paris.

Le savoir s’enrichit. Il est l’objet d’une consolidation continue par le moyen de la recherche qui devient un critère de discrimination entre établissements d’enseignement supérieur. Le savoir s’inscrit dans un marché.

La discipline et l’organisation scolaire sont parfois contestées, en particulier par le monde de la formation des adultes. Par exemple Point F était un bâtiment destiné à abriter une pédagogie d’avant-garde dans les années 60. Il a été imaginé par le CESI. Il placé déjà au cœur de son intention les travaux de groupes (organisation de salles en marguerite), l’audiovisuel qui allait préfigurer les apprentissages à l’aide d’internet. Le savoir doit être libéré.

Hors du monde strictement scolaire, il faut compter avec les cités pour apprendre la paix en Inde (Auroville), en Amérique du Sud en Europe. Ces utopies de construction d’un monde meilleur s’expriment par des règles de vie mais surtout par des espaces en partage. Le savoir est un projet social de vivre ensemble.

La transformation du rapport au savoir

La prise de conscience de la fragilité de notre maison terre et des écosystèmes qui nous abritent stimulent le besoin de réinventer nos mondes et les savoirs qui les accompagnent.

Avec un exode rural qui s’est prolongé et une urbanisation massive, le rapport à son environnement devient une question clé. Les Armanins est un centre agro écologique qui vise l’apprentissage d’un rapport plus respectueux à la terre. Les fermes écoles ou des fermes pédagogiques offrent aussi une ouverture sur la nature.

Dans les grandes villes, les learning center et nouvelles médiathèques (Médiathèque Oscar Nimeyer ou Très Grande Bibliothèque Francois Mitterrand) ont pour ambition de vitaliser le savoir, de le rendre plus accessible. La médiation est au cœur du geste architectural et du rapport au savoir.

Les écoles explorent le lien entre architecture et réussite éducative. Elles s’efforcent de penser des lieux qui favorisent l’accueil des élèves, une variété d’activités et d’interactions sociales favorables à la motivation. Des campus universitaire s’efforcent de rendre intelligible l’organisation des études. Des rénovations scolaires dans des villes parfois submergées de difficultés sociales sont envisagées comme moyen d’éducation et comme marque de respect.

Avec l’irruption du numérique dans l’espace scolaire, à la fois source de digression et d’ouverture, il devient nécessaire de repenser les espaces d’apprentissage. Une pédagogie scénographiée se saisit de tout le potentiel des salles et de leurs agencements tables, murs, chaises pour faciliter l’expression en groupe et un maximum d’attention, sortir d’un face à face maître-élève et construire des relations centrées sur un savoir plus ouvert.

Les laboratoires d'apprentissage réunis sous l’égide du Learning Lab Network permettent de fédérer dans l’enseignement de nouvelles façons de penser la pédagogie. Ces laboratoires consacrent la transformation de lieux où l’on diffuse des savoirs à des lieux où on les construit par soi-même.

Avec l’irruption d’économies bouleversées par le numérique des lieux atypiques s’inventent comme Station F. Cet incubateur géant garde le F du CESI  des années 60 mais sur un projet bien différent. C’est un campus de nouvelle génération dédié aux start-ups. Dans un même espace, c’est tout un écosystème entrepreneurial qui facilite la création d’opportunités d’affaires. Le rapport au savoir se relie à l’action en train de se faire.

Les hackers house, les espaces de co-working, les fab-lab, les incubateurs et une variété de tiers lieux hybrides proposent de mélanger les finalités de rencontre de lieux jusque-là mono-fonctionnel, les publics et les modes d’interactions. Ils favorisent une interdisciplinarité, des rencontres et de la sérendipité.

Dans la même veine The Camp se présente comme un camp de base pour explorer le futur. Des ateliers versés dans la prospective se mêlent à des temps commun où il est possible de refaire le monde. Le rapport au savoir se tourne vers l’innovation.

Caractéristiques des nouveaux espaces pour apprendre

Ces espaces sont marqués à la fois par un enrichissement des fonctions. Il s’agit de créer des lieux de vie, ou l’apprend tout autant que l’on se distrait, l’on se restaure ou l’on à l’occasion de croiser d’autres profils et d’échanger des idées, de se projeter à plusieurs sur des projets.

Ils sont aussi pensés sous la forme des liens qu’ils autorisent entre les personnes et pas seulement des savoirs qu’ils ont à transmettre. Ils sont moins centrés sur la relation maître-élève et beaucoup plus sur l’énergie et les idées nouvelles qu’ils autorisent. En ce sens ils s’intéressent au lien entre savoir et action. Ils ont une visée de réunion de la théorie et de la pratique que l’école coupe le plus souvent, engluée qu’elle est dans le contrôle minutieux de ses programmes, de l’organisation du triage et de l’orientation des élèves.

Sources :

Médiathèque Oscar Nimeyer - http://lireauhavre.fr/fr/contenu-standard/bibliotheque-oscar-niemeyer

Cahiers pédagogiques – Surveiller et punir - http://www.cahiers-pedagogiques.com/Surveiller-et-punir

The Camp - https://thecamp.fr/fr

Learning lab network - https://www.learninglab-network.com/

Station F - https://stationf.co/fr/
http://edupass.hypotheses.org/388

Ferme pédagogique - http://graalarchitecture.com/projet/ferme-pedagogique-janville-juine/

Les Armanins - http://www.lesamanins.com/

Centre international de philosophie politique appliquée – Alain Renaut – Le Modèle Humboldtien
http://cippa.paris-sorbonne.fr/?page_id=1071

Apprend t-on mieux dans de beaux bâtiments scolaires ? François Jarraud - Café pédagogique
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2016/05/18052016Article635991524916119589.aspx

L’architecture scolaire comme support pédagogique - Hoge Architectes
http://www.hoge-architectes.com/larchitecture-scolaire-comme-support-pedagogique-groupe-scolaire-et-centre-de-loisirs-de-la-communaute-de-commune-nucerienne/

Une nouvelle architecture éducative pour les collèges de la Seine-Sainet-Denis
https://www.seine-saint-denis.fr/IMG/pdf/architecture_educative.pdf

Le bâtiment Atrium du campus de Jussieu
http://www.epaurif.fr/realisations/le-bâtiment-atrium-du-campus-de-jussieu

Architecture scolaire et réussite éducative - François Jarraud - Café pédagogique
http://www.cafepedagogique.net/lemensuel/laclasse/Pages/2008/89_Architecturescolairereussiteeducative.aspx

Wikipédia - Hacker House - https://fr.wikipedia.org/wiki/Hacker_house

Collaboration pédagogie & architecture dans les écoles : utopie ou réalité ?Collaboration et pédagogie - La manufacture des paysages
http://www.lamanufacturedespaysages.org/IMG/pdf/PEDAGOGIE_ARCHITECTURE_brochure_site.pdf

Julie Boillot Savarin - Une pédagogie scénographiée - Mémoire présenté en vue de l’obtention du Master MEEF Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation. Parcours Design, arts appliqués 2017 https://julieboillotsavarin.files.wordpress.com/2017/05/m2aa-ec423-boillot-savarin-julie-mecc81moire-final.pdf


[1] On notera la codification de ses règles religieuses dans le ratio studiorum du XVIeme siècle https://fr.wikipedia.org/wiki/Ratio_Studiorum à la base du système éducatif jésuite

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné