Articles

Musées et badges numériques : une relation à bâtir

Des expériences américaines laissent présager un long chemin avant d'entrer de plain-pied dans la mode des badges numériques

Par Alexandre Roberge , le 04 juin 2018

À l’ère du numérique, les établissements culturels se demandent comment mieux se mettre au diapason de la société. Dans une époque d’interactivité où l’activité en ligne est aussi importante que le présentiel, comment faire pour demeurer pertinent et captivant? Les musées ont l’avantage de toujours maintenir un lien étroit avec l’école, permettant de ne pas trop s'éloigner des intérêts populaires. Néanmoins, ils veulent rester à l’affût des tendances.

Quand sont arrivés, au début de la décennie 2010, les Open Badges, les musées ont montré leur intérêt : ces badges servaient à reconnaître les savoirs informels, dans l’esprit d’apprendre sans cours, en se promenant et en observant différentes créations et découvertes scientifiques. Et si les musées pouvaient intégrer les badges dans leur expérience? En 2018, une experte s’est penchée sur la question durant la conférence Museums and the Web. Le résultat est plus que mitigé.

Le problème de la valeur de badges muséaux

Parce qu’en effet, dès 2012, des musées américains ont tenté d’offrir des Open Badges à intégrer au Backpack créé par Mozilla et la fondation MacArthur. Le musée d’art de Dallas avait essayé de mettre en place une série de badges encourageant les visiteurs à s’intéresser à des éléments et à revenir. Leur but était que d’autres musées nationaux fassent de même afin d’instaurer un réseau de badges, un partenariat qui aurait pu se faire avec le système scolaire aussi. Malheureusement, à la fin de l’année 2012, le musée laissait tomber, voyant que rien n’avançait en ce sens.

Pour que ces badges aient de la valeur, il demeure essentiel qu'ils soient reconnus et pas seulement par l’établissement, mais par le système éducatif et l’État en général. Parce qu’au bout du compte, seule une valorisation par le milieu des affaires et de l’école peut rendre ces récompenses valables. Cela concerne la valeur ajoutée des badges dans un principe de formation informelle. Or, le système scolaire américain ne voit pas actuellement comment intégrer les badges numériques dans ses stratégies d’apprentissage. Conséquemment, il n’y a pas d’intérêt pour l’instant pour les musées à emboîter le pas. Néanmoins, certaines villes américaines y sont mieux arrivées que d’autres dans l’introduction de ces écussons virtuels.

Pittsburgh et Chicago, des exemples à suivre

Parce qu’en effet à Pittsburgh, le district d’Avonworth désirait une intégration plus poussée et proactive du numérique. Ainsi le personnel a voulu mettre en place une série de badges numériques pour souligner le travail académique, l’effort, etc. Ils ont donc réalisé un partenariat avec six musées dans la ville. Les élèves participaient à un projet d’échanges avec les établissements. Au-delà des simples visites dans les galeries d’art, les apprenants étaient conviés à voir les dessous d’une exposition muséale. Des savoirs qu’ils allaient ensuite mettre en pratique en faisant de la curation pour ces exhibitions dans leurs écoles. Une façon originale d’intéresser les adolescents aux musées locaux, mais aussi pour les élèves de développer différentes compétences récompensées par des badges. Par contre, là encore, la question s’est posée : que valent ces badges, particulièrement à la sortie du secondaire? Conséquemment, l’expérience ne s’est pas reproduite malgré l'impact positif sur les élèves.

À Chicago, la situation est autre. La ville a littéralement décidé de devenir un milieu encourageant les apprentissages informels chez les enfants. Le site officiel affiche des centaines d’activités qui permettent aux jeunes de recevoir des badges d’exploration de la cité, d’athlète assidu ou pour ceux ayant développé leurs talents d’écriture. Les différents coins de Chicago proposent donc des badges en échange d’activités. L’aquarium Shedd a été un des premiers établissements culturels à offrir de ces récompenses en 2013 et il continue de le faire aujourd’hui. Plus de 25 000 badges virtuels peuvent être acquis par les jeunes Chicagoains dans différents secteurs (bien-être animal, environnement, culture, sport, etc.). La ville ayant établi une politique concertée pour l’attribution de badges fournit un exemple frappant et inspirant.

Néanmoins, la question demeure. Qu’arrive-t-il de la valeur de ces badges une fois que les adolescents deviennent des jeunes adultes et qu’ils quittent Chicago, l’Illinois ou même les États-Unis tout simplement?

Bref, il reste encore beaucoup de concertation et de travail en Amérique du Nord et partout dans le monde avant que ne soit instaurée davantage l’approche des badges. Certes, des musées comme celui-ci dans le Colorado vont oser et proposer des expositions en ligne sur le passé de l’État permettant d’en acquérir. Néanmoins, si ces badges ne veulent rien dire une fois sorti du monde scolaire, ils ne valent guère plus que les étoiles que collaient autrefois les professeurs sur les copies d’élèves.

Illustration : ustung Italy (Napoli)  Students with red caps at National Archaeological Museum via photopin (license)

Références

Chicago City of Learning. Consulté le 31 mai 2018. https://chicagocityoflearning.org/.

Falkowski, Julia. "What Are Your Credentials? Museums, Education, and Digital Badging." MW18 : Museums and the Web 2018. Dernière mise à jour en avril 2018. https://mw18.mwconf.org/paper/a-new-museweb-museums-connected-learning-and-digital-badging/.

Merritt, Elizabeth. "Museums and Digital Badging." American Alliance of Museums. Dernière mise à jour : 18 décembre 2012. https://www.aam-us.org/2012/12/18/museums-and-digital-badging/.

"Online Exhibits & Digital Badges." History Colorado. Consulté le 31 mai 2018. https://www.historycolorado.org/online-exhibits-digital-badges.

The Pittsburgh Galleries Project. Consulté le 31 mai 2018. http://avonworthsd.wixsite.com/pittgalleriesproject.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné