Articles

Langues sans frontières pour écoute augmentée

Traduire dans toutes les langues

Par Denis Cristol , le 30 septembre 2018 | Dernière mise à jour de l'article le 01 octobre 2018

Source Pixabay

Dans sa langue

S'entendre interpeller dans la langue de ses parents procure une émotion particulière. J'en ai ressenti toute la puissance à l'occasion d'un voyage en Guyane au cours duquel j'assistais à une scène minuscule dans l'aéroport de Cayenne. Un très vieil homme était perdu. On ne saurait juger les autres d'après leurs vêtements ou leur apparence, mais l'on aurait dit un indigène, un homme du fleuve. Il errait de file en file. Personne ne savait répondre à ses demandes jusqu'à ce qu'une toute jeune fille reconnaisse sa langue lui sourit et dévisse un instant son téléphone portable de l'oreille pour lui parler, le rassurer et le renseigner.

Mon voisin qui était comme moi témoin m'indiquait dans un créole mi français mi brésilien qu'il s'agissait là d'une langue du fleuve. Quand les sons que l’on entend n'évoquent rien, nous voilà désemparés. Et si les logiciels de traduction amélioraient le vivre ensemble ?

Le phénomène linguistique est culturel, géopolitique, social et tout simplement humain

La tour de Babel est l'image qui vient à l'esprit pour montrer toute l'importance de parler la même langue quand on veut réussir une œuvre commune. La légende biblique rapporte que les hommes voulaient atteindre Dieu et le ciel en construisant une tour toujours plus haute, voyant la prétention de cette entreprise, Dieu sema une graine de discorde au pied de la tour. Chacun se mit à parler une langue différente et l'ouvrage ne put aboutir. Actuellement des zones de travail, d'échange d'apprentissage se développent sur le support d'une même langue. Dans des aires linguistiques homogènes, les MOOC pourraient bien accélérer le phénomène de diffusion des savoirs et de rapprochement des hommes entre eux car ils n’ont pas de frontière isoglosse.

Il y aurait entre 3 000 à 7 000 langues et dialectes dans le monde. Certaines très locales disparaissent tandis que d'autres comportant un nombre croissant de locuteurs progressent. Les dynamiques linguistiques, les créoles, les langues en disparition ou en résistance participent du bouillonnement des cultures. Des porosités existent dans les vocabulaires avec de nouveaux mots techniques. Les voyages étant facilités par des moyens de transport rapides, les touristes et gens d'affaires ont utilisé le Globbish pour se faire comprendre. Un mélange d'anglais et de langue locale. Le nombre de MOOC ne faiblit pas et sont identifiés comme de véritables armes géopolitiques de diffusion de cultures.

Les langues les plus parlées sont le chinois, l'anglais, le français (600 millions de locuteurs à horizon 2050), l'espagnol et le swahili. Les études s’appuyant  sur les réseaux ont utilisé comme données les échanges de SMS, les traductions de livres et la fréquentation de Wikipédia. Ils montrent comment les idées circulent d'une zone linguistique à une autre et comment de proche en proche se crée une interpénétration des idées. Il existerait des langues d'interfaçage centrales (le plus souvent européennes) avec des hubs plus petits qui facilitent la circulation des idées. Les utilisateurs réguliers d'Internet au cœur de ces hubs qui diffusent des messages ou produisent des connaissances ont un rôle d'influence et une responsabilité disproportionnée relativement à leur nombre.

L'évolution des logiciels de traduction

L'encyclopédie Wikipédia existe dans 287 langues, certes on est bien loin des traductions de la bible en plus de 2000 idiomes, mais la connaissance circule néanmoins dans les langues les plus parlées.

Il est un dicton italien qui affirme "Tradutore traditore". « Celui qui traduit est un traitre » dénonce le dicton qui se méfie des intermédiaires. Ces interprètes ajoutent ou ôtent des nuances au fur et à mesure qu'ils traduisent en fonction de leur sensibilité, de leur contexte ou de leur professionnalisme.

Les 2067 interprètes de la commission européenne s'efforcent de trouver les mots justes pour des milliers de pages de lois et de traités produits chaque année. 24 langages officiels pour 552 combinaisons donnent du travail à des milliers d'interprètes. C'est bien plus que les 4 langues officielles des fondateurs (français, allemand, hollandais et italien) et leurs 12 combinaisons initiales. Le recours à l'électronique soulage ce travail. Des logiciels sont particulièrement utilisés.

Google Translate (103 langues, 140 milliards de mors traduits par jour), Bing translator, DeepL, ou Reverso font parties des logiciels les plus réputés pour faire passer un texte d'une langue à l'autre. Les premières traductions s'appuyaient sur le travail des interprètes des commissions européennes ou canadiennes, les corpus de traduction de l'ONU. Les traductions des commissions internationales ont aussi enrichit la base de références de Google qui comporte plus de 20 milliards de mots. Les premières traductions avaient un rendu administratif ou des traductions littérales que l’on pourrait qualifier de poétique. Les outils actuels de traduction dépassent la seule comparaison de textes.

Les performances actuelles sont phénoménales avec des milliers de possibilités; on est malgré tout loin de celles affichées par C3PO le robot imaginaire de la guerre des étoiles qui en déclare des millions.

Un avenir de compréhension assistée

Avec une puissance croissante des IA il on prédit une érosion de l'effectif des interprètes. Les IA seraient deviennent expertes dans l'art de la traductologie. Dans le même temps il est plus facile d'accéder à des données de pays distants, mais il n'est pas sûr que la culture soit si facilement captées par ces IA. D'ailleurs la traduction des expressions idiomatiques nous laisse parfois pantois.

Quoiqu’il en soit les IA vont se perfectionner et vous pourrez opter pour une oreillette et un traducteur portatif. Actuellement les temps d’écart entre énoncé et traduction ne sont que de 1 à 3 secondes. L'écoute augmentée se développe à grande vitesse. Plus besoin d'apprendre une langue étrangère ou de baragouiner en Globbish. Vive les traductions simultanée et instantanée !


Sources

Google translate https://translate.google.fr/m/translate?hl=fr
Bing translator https://www.bing.com/translator
DeepL https://www.deepl.com/translator


C3po https://www.starwars-universe.com/droide-20-c-3po.html
Commission européenne
http://www.europarl.europa.eu/interpretation/en/introduction/introduction.html


Wikipédia – Traductologie - https://fr.wikipedia.org/wiki/Traductologie
Wikipédia- Traduction- https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Traduction
Wikipédia – Langue -  https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Langue
Wikipédia - Tour de Babel - https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Tour_de_Babel
Wikipédia – Isoglosse - https://fr.wikipedia.org/wiki/Isoglosse

Comment ça marche. Logiciel de traduction
https://www.commentcamarche.net/download/traduction-114

Les échos - Comment l’IA révolutionne la traduction 
https://www-lesechos-fr.cdn.ampproject.org/v/s/www.lesechos.fr/amp/96/2179496.php?amp_js_v=a2&_gsa=1&usqp=mq331AQCCAE%3D

Le figaro – les interprétes du parlement européen en grève depuis 1 mois
http://www.lefigaro.fr/international/2018/07/05/01003-20180705ARTFIG00227-les-interpretes-du-parlement-europeen-en-greve-depuis-un-mois.php

Traductions assermentées – Traducteurs électroniques de poche
https://traductions-assermentees.com/blog/traducteurs-electroniques-de-poche/ 

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné