Articles

Le Canada sur le pouce, tout en français !

Peut-on traverser tout le Canada en ne parlant pas un mot d'anglais ?

Par Sandrine Benard , le 09 septembre 2018 | Dernière mise à jour de l'article le 11 septembre 2018

Nous sommes tous engagés dans quelque chose, dans une action ou dans une idée particulière, qui nous tient à cœur et qui nous fait agir ou réagir.

Bien sûr, chacun n’a pas la même conception de cet engagement, d’un côté, on peut être un engagé passif et en retrait, agissant « dans l’ombre », mais de l’autre côté, on peut également être actif, passionné et dynamique. C’est justement le cas d’un jeune Canadien francophone qui a fait le pari de voyager, sans le sou, d’un bout à l’autre du deuxième plus grand pays du monde.

Parfait, direz-vous, mais ne nous trouvons-nous pas dans la rubrique « Langues », ici ? Ce que je ne vous ai pas encore dit, c’est que ce pari est d’autant plus fou qu’ici, ce n’est pas tant le défi des distances ou de l’aspect financier qui était en jeu, mais plutôt celui de le faire exclusivement... en langue française ! Alors... Cap’ ou pas cap’ ? Embarquons, nous aussi, dans son périple pancanadien !

Jimchab

Jimchab, vous connaissez ? Jimmy Chabot de son vrai nom, est un jeune Youtubeur Québécois de 23 ans, originaire de Drummondville (la capitale historique de la célèbre poutine !). Cet animateur radio a développé sa passion des vidéos en lançant ses propres webséries (Jimchab sur la route, pour présenter les histoires des artistes du nord), d’abord en Ontario, puis au Manitoba, province dans laquelle il se fera particulièrement remarquer en tournant des séries documentaires sur 52 personnalités de la francophonie canadienne en 52 semaines, avec un budget de 0$ !

Sa renommée est telle qu’il est par la suite contacté par des radios et chaines de télévision dont Radio-Canada qui le choisit pour représenter les Prairies Canadiennes dans un concours nautique, de raconter, via son vlog, toute son aventure au jour le jour et de la présenter sous forme d’un documentaire vidéo intitulé 1001 vies : Récits du large.

Plusieurs autres défis et aventures du même genre suivront : il a couvert les jeux du Canada à Winnipeg, fait le tour du monde de la francophonie, produit encore plusieurs séries documentaires... Il signe son dernier défi, celui de traverser le Canada sur le pouce, sans argent et en français seulement...

Le Canada sur le pouce

Avant tout, petite leçon de linguistique ! Ici, l’expression « sur le pouce » est un jeu de mot habilement utilisé qui signifie d’abord « à la hâte, en vitesse, rapidement », mais aussi, en français québécois, « faire du pouce » veut dire « faire de l'auto-stop ».

Vous l’avez compris : le but de ce défi est donc de se débrouiller avec les moyens du bord en utilisant seulement l’auto-stop. Bonne idée, mais rappelons tout de même que le périple imaginé par notre jeune youtubeur couvre quelques 7.000 km d’un bout à l’autre du pays, pour être plus précise, de sa ville natale de Drummondville, au Québec, jusqu’à l’Océan Arctique, à Tuktoyaktuk, dans les Territoires du Nord-Ouest.

Pourquoi un tel défi ?

Jimchab aime les défis et, au cours de ses différents mandats, il a su tous les relever, mais alors pourquoi s’embarquer dans une telle aventure ? 

Son engagement à lui, c’est la francophonie. S’il s’est déjà illustré dans un tel projet au début de 2018, il se rend compte que nul n’est prophète en son pays et décide donc de revisiter la francophonie chez lui, au Canada.

En fait, il déplore le fait qu’on parle toujours du manque de budget pour les francophones du Canada et décide donc de mettre à l’avant-plan de la scène cette communauté linguistique vivant à l’extérieur du Québec (rappelons juste qu’outre le Québec qui est francophone avant tout, seul le Nouveau-Brunswick peut se targuer d’être officiellement bilingue, les autres provinces et territoires du Canada, bien que « légalement » bilingues, ne le sont hélas que dans les textes...).

Pour lui, c’est une véritable quête personnelle : « Je me suis dit, ce sera ma mission de vie ». Cet amour du français lui vient de son déménagement au Manitoba, où il a pu découvrir l’intérêt et l’attachement des Canadiens non-francophones de base à la langue française et au besoin de la défendre et de la garder en état de pratique.

Pari réussi

Le périple tout en français de Jimchab a été une réussite. Comme il le dit lui-même : « On peut facilement traverser le Canada en français ». Cependant, il admet qu’au-delà de Whitehorse (Yukon), en poursuivant vers le grand nord, les choses se compliquent. « De Whitehorse à Toktoyoktok, j'ai accepté d'être embarqué par des anglophones parce qu’il y avait parfois deux heures sans qu’une voiture passe », avoue-t-il.

Le jeune blogueur insiste aussi sur le fait que ce n’était pas un voyage touristique, mais bien un voyage à vocation humaine : « Mon but était vraiment de rencontrer les gens et de raconter l’histoire des Canadiens français »

En conclusion, pari réussi : par le biais de son voyage (ne manquez pas de le voir en détail en visionnant le documentaire qu’il a réalisé), ce jeune Québécois francophone a su montrer son engagement pour la francophonie d’un bout à l’autre du pays et promouvoir une langue qu’on n’aurait pas pensé pouvoir retrouver d’un océan à l’autre, mais rassurez-vous, Jimchab ne s’arrête pas là, son engagement pour la francophonie prendra bientôt la direction des francophones d’Australie et d’Asie !

Illustrations : Jimchab

Sources

Le blog de Jimchab :http://jimchab.com

La page Facebook de Jimchab : https://www.facebook.com/jimchab/

La page Youtube de Jimchab : https://www.youtube.com/channel/UCbN9RSCipxlJd43Cqd7UJkQ

Jimchab sur la route : https://youtu.be/ic_t0kwYjYE

Le Canada sur le pouce : https://youtu.be/pJULJs0EmnA

Quebec man hitchhikes across Canada, speaking only French, The Star Edmonton, 22/08/2018, Ameya Charnalia, https://www.thestar.com/amp/edmonton/2018/08/22/quebec-man-hitchhikes-across-canada-speaking-only-french.html

 

 

 

 

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné