Articles

Apprendre une langue fictive n'est pas une perte de temps

Apprendre le klingon a d'aussi bons effets cérébraux que de tenter de maîtriser l'anglais ou l'espagnol

Par Alexandre Roberge , le 01 octobre 2018 | Dernière mise à jour de l'article le 15 novembre 2018

Le choix est grand dans l’apprentissage d’une langue, tant de dialectes et de langages existent ! Et pourtant, il y en a que l’allemand ou le russe laissent totalement froid. Or, parlez-leur du dothraki ou du quenya et leurs yeux pétillent. Les univers de fiction ont depuis longtemps créé des langages propres. Or, sont-ils des langues vivantes? Et surtout, qu’est-ce que cela peut donner que de se pencher sur des langages qui ne serviront jamais hors des cercles de « geeks »?

Langues vivantes? Oui et non...

Déjà la question se pose : sont-ce réellement des langues? Tout à fait selon la définition qui veut que cela soit un système évolutif de signes linguistiques, vocaux, graphiques et gestuels.

Par contre, peut-on affirmer qu’il s’agit de langues vivantes? Là-dessus, les avis sont partagés. Certains disent que oui puisque des dialectes comme le klingon sont sortis de leur univers, développés et parlés par de nombreux locuteurs sur la planète. D’autres remettent cette idée en question parce que cette langue ne peut pas évoluer hors de son cadre fictif comme le fait le français, l’anglais, etc. Par exemple, le dothraki parlé dans Game of Thrones qui se situe dans une époque médiévale fantastique ne pourrait pas avoir des mots pour signifier micro-ondes ou téléphone intelligent. Cela deviendrait incohérent dans le contexte.

Ainsi, si certaines pièces de Shakespeare ont pu être traduites dans la langue phare de Star Trek, le klingon, cela ne pourrait pas se faire avec toutes les œuvres existantes. D’où les limites de ces langues fictives. Néanmoins, elles peuvent s’apprendre comme n’importe quelle autre. Un père a fait l’expérience avec son fils nouveau-né. Il ne lui parlait qu’en klingon et sa mère en anglais. Le petit est donc devenu bilingue comme n’importe quel enfant dans un environnement du genre. D’ailleurs, l’application Duolingo offre à ses locuteurs anglophones des cours dans ce langage de science-fiction et en haut valyrien de la série Game of Thrones depuis le début de l’année 2018.

Des avantages insoupçonnés

D’accord mais pourquoi apprendre une langue fictive? Y a-t-il des avantages à part l’immersion dans un univers? En fait, cet article rappelle que si. Bien qu’inventés, ces dialectes prennent souvent des prononciations semblables aux langages réels. Par exemple, le dothraki a une sonorité du « Q » proche de l’arabe et les consonnes se prononcent beaucoup comme en espagnol.

Ces langues possèdent aussi des règles de syntaxe qui peuvent servir à comprendre par la suite la formation de phrases comme le néerlandais ou l’allemand. Le cerveau bénéficie de réfléchir dans un autre langage, peu importe qu’il soit réel ou non, et cela aide pour éventuellement en apprendre davantage. Enfin, l’apprenant doit être motivé par l’apprentissage de la langue. Or, si pour l’instant, il est plus passionné à consulter des sites de références pour maîtriser l’elfique, il vaut mieux qu’il le fasse. Et puis il ne faudrait pas oublier que certains ont décidé d’apprendre une langue vivante après l’avoir lue ou entendue dans des œuvres de fiction. D’autant plus que les auteurs n'élaborent pas leur création de rien. Tolkien était fasciné par le finnois qui a été en bonne partie à la base du parler des Elfes. Le Na' vi du film Avatar se rapproche de l’arabe.

Et puis, il y a quelque chose de fascinant à étudier la fabrication de ces langues. Par exemple, le R’lyehian, qui provient de l’univers tordu de Lovecraft, a été pensé pour être pratiquement impossible à dire. Il est censé être parlé par des divinités venues d’ailleurs et monstrueuses. Néanmoins, certains travaillent sur un lexique et la prononciation de ce langage. Le linguiste derrière le dothraki a expliqué sa manière d’intégrer ou non des termes dans le vocabulaire de ce peuple de Game of Thrones. Un travail bien plus sérieux qu’il n’y paraît.

D’ailleurs, tout cela ramène à l’intérêt pour la création d’une langue. Il existe même des méthodes pour le faire et nous avions déjà abordé le sujet ici. Il s’agit d’un exercice délicat mais qui pourrait être intéressant à faire en classe. Pour mieux comprendre les langues vivantes qu’ils apprennent, peut-être pourraient-ils essayer d’en concevoir une autre?

Une chose est sûre, apprendre une autre langue, fictive ou non, est un excellent exercice qui apporte des bénéfices cérébraux. Alors que vous tentiez de maîtriser le croate, le japonais, le klingon ou le valyrien, nous vous souhaitons d’avoir du courage. Ou comme le diraient les Elfes parlant quenya : Huorë.

Illustration : Morelen on Foter.com / CC BY-NC-SA

Références :

Audureau, William. « “Game of Thrones” : Pourquoi L’adjectif “Orange” N’existe Pas En Dothraki. » Le Monde.fr. Dernière mise à jour : 20 avril 2015. https://www.lemonde.fr/pixels/article/2015/04/20/comme-star-trek-ou-avatar-game-of-thrones-a-aussi-sa-langue-fictive_4619078_4408996.html.

« The Benefits of Learning a Fictional Language. » Living Language. Dernière mise à jour : 14 avril 2017. https://www.livinglanguage.com/blog/2017/04/14/benefits-of-learning-fictional-language/.

Bernard, Sandrine. « Comment Créer Une Langue ? » Thot Cursus. Dernière mise à jour : 4 avril 2016. https://cursus.edu/articles/35424/comment-creer-une-langue#.W616LWhKiM_.

Castro, Victoria. « Elfique, Klingon, Dothraki, Na' vi : à La Découverte Des Langues Fictives. » Numerama. Dernière mise à jour : 22 décembre 2016. https://www.numerama.com/pop-culture/217638-elfique-klingon-dothraki-navi-a-la-decouverte-des-langues-fictives.html.

Huber, Emma. « How Language Learning Can Be Inspired by a Fictional World. » Creative Multilingualism. Dernière mise à jour : 22 février 2017. https://www.creativeml.ox.ac.uk/blog/language-lives/how-language-learning-can-be-inspired-fictional-world.

« Ils étudient Les Langues Elfiques (Les Langues Imaginaires - Partie (...). » Toulangues. Consulté le 27 septembre 2018. https://www.toulangues.org/spip.php?article2136.

« Langues Imaginaires : Vraies Ou Fausses Langues Vivantes ? » ASSIMIL. Dernière mise à jour : 25 mars 2016. http://fr.assimil.com/blog/langues-imaginaires-klingon-elfique-vraies-ou-fausses-langues-vivantes.

Larrivé, Clément. « Les Langues Fictives Sont-elles Des Langues Vivantes? » Slate.fr. Dernière mise à jour : 19 août 2011. http://www.slate.fr/story/42567/langues-fictives-langues-vivantes.

« Le R'lyehian, Langue Fictive ? » Vonguru. Dernière mise à jour : 6 août 2016. https://vonguru.fr/2016/08/06/rlyehian-langue-fictive/.

« Oui, Il Est Désormais Possible D’apprendre Le Klingon, La Langue De “Star Trek”, Sur Duolingo. » France 24. Dernière mise à jour : 15 mars 2018. https://www.france24.com/fr/20180315-oui-il-est-desormais-possible-dapprendre-le-klingon-langue-star-trek-duolingo.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné