Articles

Apprentissage personnalisé, migration des responsabilités ?

Le modèle d'apprentissage personnalisé transforme les responsabilités des acteurs en éducation. Et cela vient avec son lot de questionnements...

Par Alexandre Roberge , le 12 novembre 2018 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2018

Les systèmes d’éducation ont été pensés avec l’objectif de transmettre des savoirs au plus de gens possibles à la fois. Cela explique l’aménagement des salles de classe et des auditoriums : des sièges tous tournés vers un orateur.

Le concept repose sur l’idée que tous apprendraient la même chose en même temps et le saisiraient de la même façon. Sur ce dernier point, cela est erroné. En effet, une information n’est pas comprise par tous pareillement. Voilà pourquoi certains apprenants ont des difficultés dans certains aspects et matières du cursus et pas dans d'autres. Dans ce contexte et avec l’avènement des technologies numériques, une pédagogie inversée est en train de prendre forme : la personnalisation par les données.

La technologie au service de la personnalisation

Voilà en tout cas ce qui passionne la presse américaine en éducation. Pourtant, l’idée d’un enseignement spécialisé n’est pas nouvelle. Depuis longtemps, les enseignants ajustent leurs approches et effectuent des suivis avec leurs élèves; or, maintenant la technologie peut suivre les intentions en ce sens. Désormais, avec les données, il est possible pour des enseignants de discerner rapidement les lacunes de chaque apprenant. Il est facile de voir, en utilisant les outils, les différents résultats de travaux et de percevoir les incompréhensions. Ils pourraient ainsi offrir des suppléments d’exercices ou de soutien sur les sujets plus faibles, immédiatement.

Cette approche d’apprentissage mixte est de plus en plus populaire et vue comme la prochaine révolution scolaire. Cette flexibilité qui permettrait en même temps à certains élèves de se concentrer sur des exerciseurs pendant que d’autres travaillent en équipe est souhaitée par bien des administrations et travailleurs pédagogiques. Évidemment, cela va changer la relation maître-élève. Elle demandera de l’enseignant qu’il soit encore plus proche de chacun, d’autant plus que la méthode ne se base pas que sur la technologie, le numérique n’offrant que des outils.

Le succès de l’enseignement personnalisé repose sur le fait de transmettre des compétences sociales et émotionnelles favorisant l’autonomie. Il faut bâtir un curriculum qui donne une possibilité aux élèves de pouvoir choisir durant le cadre des cours. De plus, l’ordinateur ne doit pas empêcher la mise en place de rétroactions humaines.

Un scepticisme de mise

Toutefois, tous les acteurs en éducation aux États-Unis ne sont pas chauds à cette idée d’enseignement personnalisé. Ce n’est pas tant l’objectif de modernisation de la pédagogie que la manière d'y arrriver. Parmi les arguments des sceptiques, figure le manque d’études. Pour l’instant, on ne trouve pas de recherches ayant démontré les effets bénéfiques de cette méthode pédagogique. Étant trop récente, une quelconque influence positive sur les apprenants n'a pas été montrée. En fait, il y a même des rapports montrant que l’usage de technologie n’augmente pas le sens d’appartenance d’un élève envers son établissement. Cela pourrait avoir l’effet inverse. De plus la substitution d’un apprentissage classique pour un cyberapprentissage n’aurait pas d’effets si bénéfiques selon des études récentes.

Autre critique de cette approche est la question des données. Ces informations recueillies massivement par des logiciels de géants informatiques sont plutôt éthiquement discutables. Rien ne garantit qu'elles ne soient pas réutilisées ailleurs à d'autres fins ou vendues à des tiers. Pour certains, l'enseignement personnalisé est très, voire trop, restrictif. L’éducation est alors vue comme de petites bouchées que doivent prendre les apprenants sans pousser une certaine curiosité pour apprendre autres choses. Ils ne doivent que répondre aux objectifs ciblés par l'enseignant selon ces critiques.

Enfin, il y a ceux qui craignent les dérives. Parce que s’il y a de l’enseignement personnalisé à partir des données, certaines entreprises travaillent à analyser les expressions faciales par caméra afin de noter les moments où l’élève se concentre, ne semble pas comprendre, etc. D'autres étudient une possible corrélation génétique. Ainsi, les généticiens pourraient changer des éléments dans l’ADN afin de débloquer les potentiels de chaque enfant à venir. Une approche plus proche de la science-fiction pour le moment mais qui suscite déjà beaucoup de questionnements éthiques.

L’enseignement personnalisé en est encore à ses balbutiements. Clairement, il est difficile de se faire un portrait qui ne soit rose ou noir de la situation. Il y a certainement des avantages en permettant de véritablement forger un lien pédagogique avec chacun des élèves. Toutefois, tout faire reposer sur la technologie en omettant le côté humain présente un risque certain. Aux instigateurs d’y réfléchir et de prendre en compte ces éléments afin que l’éducation personnalisée n’oublie pas le facteur humain.

Références

Forbus, Abbie. "What’s the Role of the Teacher in a Personalized Learning Classroom?" The Thomas B. Fordham Institute. Dernière mise à jour : 24 mai 2018.
https://edexcellence.net/articles/whats-the-role-of-the-teacher-in-a-personalized-learning-classroom.

France, Paul. « Personalized Learning Isn't About Tech. » Edutopia. Dernière mise à jour : 30 mars 2018.
https://www.edutopia.org/article/personalized-learning-isnt-about-tech.

Greene, Peter. "Personalized Learning Wants To Get Very Personal." Forbes. Dernière mise à jour : 21 juin 2018.
https://www.forbes.com/sites/petergreene/2018/06/21/personalized-learning-wants-to-get-very-personal

Herold, Benjamin. « The Case(s) Against Personalized Learning. » Education Week. Dernière mise à jour : 7 novembre 2017.
https://www.edweek.org/ew/articles/2017/11/08/the-cases-against-personalized-learning.html.

Mohammed, Saro. "Understanding What Doesn't Work in Personalized Learning." Brookings. Dernière mise à jour : 3 novembre 2017.
https://www.brookings.edu/blog/brown-center-chalkboard/2017/11/03/understanding-what-doesnt-work-in-personalized-learning/.

« The Personalized Classroom. » WeizmannCompass. Dernière mise à jour : 15 avril 2018.
https://www.weizmann.ac.il/WeizmannCompass/sections/briefs/the-personalized-classroom.

Petersen, Ryan. "Modern Classrooms and Personalized Learning Are the Perfect Pair." Technology Solutions That Drive Education. Dernière mise à jour : 2 juillet 2018.
https://edtechmagazine.com/k12/article/2018/07/modern-classrooms-and-personalized-learning-are-perfect-pair.

Thoeming, Barbra. "What Does Personalized Learning Mean to Teachers?" D2L. Dernière mise à jour : 19 janvier 2018.
https://www.d2l.com/blog/personalized-learning-teachers/.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné