Articles

La procrastination : un mal pour un bien

Qu'est-ce que la bonne et la mauvaise procrastination?

Par Alexandre Roberge , le 04 février 2019

Dans une société de performance, l'oisiveté n’est pas bien vue. Signe de paresse, elle va à contresens des objectifs de croissance de la plupart des pays. En plus de cette pression sociale, s'ajoute celle des spécialistes de la croissance personnelle qui rappellent que l’ennemi numéro un d’une prise en main est... la procrastination. Ce mot se veut à la fois honni et, en même temps, une réalité que tous ont vécu. Bien des gens ont admis que, de temps en temps, ils remettaient des tâches scolaires, professionnelles ou domestiques à plus tard.

Alors, s’il s’agit d’un comportement humain répandu, est-il si mal de procrastiner?

Les bienfaits de procrastiner

Procrastiner peut être, à certains moments une bonne chose; cela peut même mener à de meilleurs résultats que de tout faire en avance. En effet, prendre un peu de temps de réflexion peut mieux aider à résoudre des problèmes ou des corvées ingrates. D’ailleurs, la pression induite par un court délai peut mener certains à effectuer leurs tâches plus efficacement.

Dans son livre « Wait : The Art and Science of Delay », l’avocat Frank Partnoy y décrit comment la procrastination peut mener à cet état. Il racontera dans une interview que, petit, il détestait faire son lit. Évidemment, sa mère exigeait qu’il le fasse. Ne comprenant pas l’utilité, il lui demanda pourquoi. Elle lui expliqua que c’était pour que la maison ait l’air propre, surtout quand il y a de la visite. Sachant que les gens venaient visiter chez lui généralement le soir, il faisait alors son lit... lorsque la voiture des convives arrivait. Néanmoins, cela était toujours bien fait.

En fait, une bonne procrastination exige de se connaître soi-même. Savoir combien de temps il faut, par exemple, pour écrire une dissertation de 500 mots. Si la personne sait que ça lui prend trois heures, incluant une heure de révision, elle pourra alors le faire la veille de la remise mais en prenant en compte de cette période minimale pour un résultat satisfaisant.

Souvent la procrastination est causée par le blocage par rapport à certains éléments de la tâche. Pourquoi ne pas en profiter pour effectuer les parties qui suscitent l’enthousiasme? Pendant ce temps, le subconscient va réfléchir à comment rendre plus agréable ou résoudre les éléments qui bloquent. La bonne procrastination ne signifie donc pas se la couler douce jusqu’aux échéances. Remettre au lendemain uniquement parce qu'une besogne ne nous plaît pas est contre-productif. Que ce soit pour diriger une faculté ou pour étudier, cela demande d’être en action tout en sachant que certaines choses seront faites plus adéquatement plus tard.

Combattre la mauvaise procrastination

Parce que oui la procrastination peut être nuisible dans le cas où elle ne sert qu’à repousser ce qui nous ennuie, nous effraie, etc. D'ailleurs, dans le milieu scolaire, les élèves atteints de troubles de l’apprentissage sont souvent parmi ceux qui utilisent le plus la procrastination parce qu’ils ont peur d’échouer et trouvent les travaux scolaires et l’étude trop difficiles. Ce webinaire explique la situation et donne des pistes de solutions. Il faut, entre autres, donner du sens au travail fait à l’école pour leur donner envie de moins procrastiner. Ensuite, ils doivent se rendre compte des attitudes de procrastination et user des stratégies afin de rendre la tâche moins colossale.

Par exemple, diviser ce qui doit être fait sur plusieurs heures ou jours afin que cela soit moins décourageant. À ce sujet, la méthode Pomodoro peut être fort pratique. L’idée est de se mettre un minuteur en tomate (ou son application) sur une période de temps voulue. Normalement, il s’agit de 25 minutes mais les gros procrastinateurs pourraient commencer avec de plus petits laps de temps (10 ou 15 minutes). Quand la minuterie sonne, la personne prend une pause de cinq minutes. Et le cycle recommence. Au bout de quatre périodes, il est possible de s’arrêter un quart d’heure. Cela pratique le cerveau à rester concentré un certain temps. Et puis, une fois la besogne terminée, l’individu peut se récompenser avec un film, une séance de jeu vidéo, une marche à l’extérieur, etc. Attention toutefois que la récompense ne soit pas l’unique motivateur de la démarche.

La procrastination est donc inhérente aux humains, n’en déplaise aux obsédés de la productivité. Il est tout à fait normal qu’une personne bloque sur des tâches qui lui semble rébarbatives ou difficiles. Bien gérer sa procrastination peut mener à de résultats aussi bons que de le faire en avance. Par contre, ceux pour qui procrastiner est la norme doivent alors travailler sur leur concentration, trouver du sens dans ce qu’ils font et éliminer les distractions.

Illustration : : Anja Mexicola - VisualHunt.com / CC BY-NC

Références

Allard, Marc. « Une Tomate Contre La Procrastination. » Le Soleil. Dernière mise à jour : 18 mars 2016.
https://www.lesoleil.com/chroniques/marc-allard/une-tomate-contre-la-procrastination-e4be28fe1b40bc1df9295877e9800ebc.

« Webinaire : “Je Le Ferai Demain” : Stratégies D’intervention Pour Prévenir La Procrastination Dans Les études. » [email protected]’école. Dernière mise à jour : 12 janvier 2018.
https://www.taalecole.ca/webinaire-procrastination/.

Fernanda Báez, Luisa. "The Art of Procrastination: Do You Avoid Your Tasks and at the End of the Day Are Never Done?" LatinAmerican Post. Dernière mise à jour : 21 mai 2018.
https://latinamericanpost.com/21194-the-art-of-procrastination-do-you-avoid-your-tasks-and-at-the-end-of-the-day-are-never-done.

Kurek, Margaux. « Procrastiner Intelligemment. » Réussir Mes Études. Dernière mise à jour : 15 mars 2018.
https://reussirmesetudes.fr/2018/03/procrastiner-intelligemment/.

Reed, Matt. "Procrastination, Good and Bad." Inside Higher Ed. Dernière mise à jour : 27 février 2018.
https://www.insidehighered.com/blogs/confessions-community-college-dean/procrastination-good-and-bad.

Valentine, Matt. « If It's Done Right, Procrastination Can Be Good For You. » Goalcast. Dernière mise à jour : 25 octobre 2018.
https://www.goalcast.com/2018/10/25/procrastination-can-be-good/.

Westmaas, Reuben. "Done Right, Procrastination Could Be Good for You." Curiosity.com. Dernière mise à jour : 25 mai 2018.
https://curiosity.com/topics/done-right-procrastination-could-be-good-for-you-curiosity/.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné