Articles

Tout le monde parle maths !

La réelle langue universelle qui nous a accompagnés depuis le début des temps dans notre quête du savoir : les mathématiques

Par Alexandre Roberge , le 04 mars 2019

Chaque langue possède des milliers de vocables différents et différentes façons de les placer dans une phrase. En français, la syntaxe se veut généralement ainsi : sujet — verbe - complément. Or, l’allemand, par exemple, ne répond pas à cette règle. Au futur simple ou au conditionnel présent, entre autres, le sujet est mis en fin de phrase. De quoi déstabiliser les locuteurs des deux langues. Or, si nous leur présentons l’équation « 3 x 3 », ils répliqueront tous que cela donne 9. Cela sera de même pour un Russe, un Chinois, un Tunisien, un Colombien ou un Haïtien.

En cherchant parfois à inventer des langues universelles comme l’esperanto, nous avons oublié que la langue mathématique l'était déjà. En effet, depuis le début de l’humanité, les humains ont essayé de développer cette appétence de logique pour mieux comprendre et appréhender le monde. Bien sûr, il y eut des transformations et des découvertes. Par exemple, la numération mésopotamienne, phénicienne ou romaine n’a rien à voir avec les chiffres arabes que nous utilisons aujourd’hui. Néanmoins, cette quête de connaissances n’aurait jamais eu lieu sans les mathématiques comme langage.

Les maths, une langue?

Effectivement, certains pourraient hausser les sourcils en imaginant les mathématiques comme une langue. Le lexème n'est-il pas limité surtout par des chiffres et des équations ? Or, justement, tous les signes, nombres et images sont des marqueurs de langage. D’autant plus qu’il existe une syntaxe mathématique qui doit être respectée afin d’être comprise. Une erreur « grammaticale » en mathématiques donne une équation ou une solution inutilisable puisqu’erronée. Et cette syntaxe sert dans énormément de domaines des plus évidents, comme en finance, jusqu'aux sciences du vivant et aux questions environnementales.

Les sceptiques pourront affirmer que, contrairement aux langages comme le français, la langue mathématique ne permet que de parler de choses abstraites, n’a pas de poésie ni d'émotions, etc. Le travail du mathématicien canadien Robert Langland est intéressant en ce sens. Dans les années 60, il a mis en lien deux domaines d’études mathématiques autrefois dissociés : la théorie des nombres et l’analyse harmonique. Son œuvre a ouvert un énorme pan insoupçonné pour les spécialistes. Or, Langland, contrairement à d’autres collègues, n’a jamais cherché à en faire des applications concrètes. Ses découvertes ont été faites pour la beauté du geste comme le poète qui mélange les vocables et la syntaxe afin de créer une sensation.

Et voilà pourquoi, pour certains, les mathématiques sont le seul langage universel qui peut, comme les autres, être précis, structurant mais aussi ludique, poétique, etc. De plus, beaucoup de neurologues croient que l’avènement du langage parlé, musical et mathématiques proviendrait de circuits similaires dans le cerveau humain. Sans être nécessairement associé à une partie spécifique de l’encéphale, des similarités dans l'activité neuronale feraient de la science mathématique une langue.

E.T. Téléphone Arithmétique

Nous n’avons aucune idée s’il existe d’autres formes de vie intelligentes dans l’univers. Néanmoins, pour plusieurs adeptes de la loi des probabilités (tiens, encore des maths!), la probabilité en est forte. Si nous les rencontrions un jour, quelle langue parleraient-ils? Qui sait, peut-être seront-ils comme les extra-terrestres du film Arrival et s’exprimeront-ils en symboles?

Les linguistes du film essaient alors d’analyser le langage d’après la théorie de Sapir-Whorf qui, comme l’explique cette linguiste qui a apprécié l’œuvre malgré quelques incohérences, est une approche très mathématique du langage. Celui-ci décortique réellement les sens des mots et comprend que l’environnement a un effet sur ceux-ci. Dans l’extrait ci-dessus, nous apercevons même une analyse géométrique des logogrammes des Heptapodes pour voir les variations dans ces symboles circulaires.

D’ailleurs, pour plusieurs experts, les mathématiques seront le langage à employer avec de possibles vies extra-terrestres intelligentes. Par le fait que les lois de la physique s’appliquent autant sur Terre que sur les autres planètes et systèmes solaires, une base de communication potentielle existe. Pour Noam Chosky, il serait fort logique que les langues de ces êtres soient très similaires aux nôtres en s’étant développées sur les mathématiques. Certains linguistes disent que cela serait possible si les extra-terrestres connaissent l’arithmétique, la table des éléments périodiques, les états de la matière et les poids des choses, etc. Les maths pourraient alors être un premier contact linguistique plus facile.

Si tous ces scénarios restent pour l’instant dans le domaine de la science-fiction, il n’en demeure pas moins que de voir les mathématiques comme un langage change la donne pour l’enseignement. En effet, en percevant les mathématiques comme un cours de langue étrangère, cela pourrait mener à des approches plus sociales et moins froides des maths.

Le math talk peut être, entre autres, une façon de donner du concret aux mathématiques et de permettre de mieux expliquer les spécificités de cette langue qui a mené à notre monde moderne.

Illustration : filip.deblaere two plus two via photopin (license)

Références

David, Leonard. « Talking to E.T.? Why Math May Be the Best Language. » Space.com. Dernière mise à jour : 7 juin 2017.
https://www.space.com/37109-making-contact-aliens-language-math.html

Fairbank, Vivianne. « The Greatest Mathematician You’ve Never Heard Of. » The Walrus. Dernière mise à jour : 17 janvier 2019.
https://thewalrus.ca/the-greatest-mathematician-youve-never-heard-of/

Helmenstine, Anne Marie. « Why Mathematics Is a Language. » ThoughtCo. Dernière mise à jour : 8 mai 2018.
https://www.thoughtco.com/why-mathematics-is-a-language-4158142

Kahn, Axel. « La Vérité Rationnelle. » Futura. Dernière mise à jour : 12 novembre 2018.
https://www.futura-sciences.com/sciences/dossiers/philosophie-animal-verite-708/page/4/

Martinelli, Marissa. « How Realistic Is the Way Amy Adams? Character Hacks the Alien Language In Arrival? We Asked a Linguist. » Slate Magazine. Dernière mise à jour : 22 novembre 2016.
https://slate.com/culture/2016/11/a-linguist-on-arrival-s-alien-language.html

Mason, Matthew. "Guide to Mathematics." Environmental Science. Consulté le 28 février 2019.
https://www.environmentalscience.org/mathematics

« Music, Maths, Language... and the Brain. » Mapping Ignorance. Dernière mise à jour : 2 mai 2018.
https://mappingignorance.org/2018/05/02/music-maths-language-and-the-brain/

« Pourquoi Aimer Les Maths ? » Sésamath Suisse Romande. Consulté le 28 février 2019.
http://sesamath.ch/mathemitics/de-bonnes-questions/pourquoi-aimer-les-maths

Power, Gabriel. "Experts Working on 'universal Language? to Help Humans Speak to Aliens." The Week UK. Dernière mise à jour : 5 juin 2018.
https://www.theweek.co.uk/94064/experts-working-on-universal-language-to-help-humans-speak-to-aliens

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné