Articles

Apprendre en territoire hostile

Même quand tout semble compromis, l'humain parvient à apprendre

Par Denis Cristol , le 31 mars 2019 | Dernière mise à jour de l'article le 01 mai 2019

Introduction

Ceux qui croient qu'apprendre en territoire hostile c'est lire en cachette à la lueur de leur lampe sous la couette pour échapper au couvre-feu de leurs parents envisagent sûrement à quel point apprendre est un acte vital qui existe dans tous les lieux humains. Ils se disent j'ai la chance d'enfreindre une règle pour apprendre. Mais tous ne bénéficient pas d'une telle ingénuité. Apprendre en territoire hostile revêt de nombreuses formes et certaines témoignent de la capacité d’adaptation de l’homme dans les pires situations.

Écoles en territoire extrême

Lorsqu'il n'y a rien, il reste un arbre, un rocher ou un bout d'ombre. École de brousse, école en haut de la montagne, école sous la tente dans le désert, école sur la banquise, le propre des humains est de s'assembler pour s'apprendre mutuellement. En Yakoutie les élèves doivent attendre une alerte à -50° avant d'être dispensé d'école. Dans la cordillère des Andes ou sur les sommets de l'Himalaya des communautés humaines s'accrochent. Plus de 250 millions d’habitants à travers le monde habitent à plus de 2500 mètres d’altitude et des villes permanentes de plusieurs dizaines de milliers d’habitants existent au-delà de 4000 mètres d’altitude, notamment en Amérique du Sud avec la ville de Rinconada, titulaire de  tous les records. La médecine affirme que des problèmes de santé sont inéluctables et pourtant la vie est bien présente. Les écoles d'altitude enseignent plus que d'autres la nature omniprésente et les moyens de survivre et de s'adapter.

Apprendre après une catastrophe naturelle

La résilience c'est la capacité d'un matériau de reprendre forme après avoir subi une déformation. L'apprenance participe de cette résilience humaine. Un territoire est dévasté et aussitôt après que l'eau et la nourriture soient revenus, c'est l'école qui est désirée, car elle prépare la suite.

Apprendre dans un territoire en conflit

Le journal d'Anne Franck est un exemple d'auto-apprentissage en temps de guerre. Au rythme des pages d'écriture, le journal enseigne une pensée réflexive distanciée et critique. Apprendre sous les bombes au rythme des alertes de sirènes a été le sort de nombreux enfants pendant la seconde guerre mondiale en Europe. Aujourd'hui encore des enfants se pressent pour apprendre dans des camps de réfugiés comme en Ouganda ou d’autres pays d’Afrique (Tchad, Jordanie, Irak) ou bien évitent l’école car elle est insécurisée par des menaces multiples comme en Afghanistan.  Ils apprennent de leurs familles et de leurs activités. Ils n'ont rien, ils attendent tout. Les exemples de camps en Afrique abondent; Boko Haram (signifie en haoussa « l’éducation occidentale est un pêché ») priverait près d’1 million d’enfants d’école.

On peut apprendre en prison, cela participe peut-être à la rédemption de criminels qui trouvent une motivation pour passer un diplôme. Cela forge aussi des destins Deux cas exemplaires sont à souligner. Celui de Primo Levi, écrivain exceptionnel qui a fait de l'univers concentrationnaire un lieu d'exploration et d'apprentissage de la nature humaine. En voici une infime illustration :

« Je me souviens d’avoir vécu cette année à Auschwitz dans un état exceptionnel d’ardeur. Je ne sais pas si cela venait du fait de ma formation professionnelle, d’une résistance insoupçonnée ou bien d’un instinct profond. Je n’arrêtais jamais d’observer le monde et les gens autour de moi à tel point que j’en ai encore une vision très précise. J’éprouvais le désir intense de comprendre, j’étais constamment envahi par une curiosité que plus tard quelqu’un qualifia, en fait, rien moins que de cynique. La curiosité du naturaliste qui se retrouve transplanté dans un environnement qui est effroyable mais nouveau. Effroyablement nouveau ». Primo Levi, lors d'un entretien à Philip Roth

Quand à Nelson Mandela il a qualifié sa prison de Robben Island « d'université pour la future nation arc en ciel». Ces exemples uniques montrent que même au cœur de l'enfer luit une parcelle éclatante d'humanité.

La guerre économique produits des déracinés. La rue dénuée de tout, les favelas, les bidonvilles sont aussi des territoires pleins de dangers où se produisent d'incroyables gestes de solidarité et d'apprentissage. Des orchestres s'y créent, des associations y naissent. Une école de la rue s'improvise pour apprendre la mode.

Le territoire est aussi social. Apprendre en dépit de son origine ou de sa naissance

Les minorités comme les Rohingyas, les Yazidis sont suspects dans leurs propres pays et n’accèdent pas si facilement à l’éducation pour ne prendre que deux exemples particulièrement médiatisés. Mais à ces millions de réfugiés il faut prendre en considération la condition féminine. Nombre de filles dans le monde sont privées d'apprentissage; leur nombre est estimé à 134 millions. L’emblématique Malala nous rappelle les mariages précoces et forcés ou la nécessité pour les filles d’assumer des tâches domestiques.

De la rareté et de l'abondance

Les territoires sont hostiles parce que la nature est inhospitalière, parce que la discorde règne entre les humains, que certains sont dévalués dans leur identité et que l'énergie est mise dans la destruction de l'autre, parce que l'enfermement gène les contacts, parce qu'il y a peu de temps et de ressources disponibles, parce que la priorité absolue est placé sur la survie et des besoins utilitaires immédiats.

Inverser la tendance c’est installer des écoles dans des lieux protégés et favorables. C’est instaurer des règles d’écoute et de dialogue, c’est ouvrir à la différence, c’est se doter de moyens, c’est traiter en même temps les besoins primaires. Une des méthodes de pénétration de l’éducation et du savoir sur tous les territoires et pour toutes les populations est le téléphone portable. L’un des principaux programmes de l’UNESCO mise sur l’apprentissage mobile pour favoriser le développement des capacités d’apprendre même dans les pires des situations.

Si l’accès au matériel reste un point difficile rien n’empêche dès à présent aux concepteurs à penser pour d’autres que leurs seuls clients solvables. Reste que l'outil aussi puissant soit-il ne résoudra pas les problèmes de communication et les conflits de valeurs et d'intérêt.

Sources

Figaro l’étudiant Bac en prison : 100% de réussite chez les détenus https://etudiant.lefigaro.fr/article/-j-ai-passe-mon-bac-en-prison-sofiane-et-andrea-detenus-racontent-leur-examen_442ff34c-73ad-11e8-9988-c6152e0685ac/

UNHCR Des réfugiés avides de savoir s’entassent dans les salles de classe d’une école ougandaise https://www.unhcr.org/fr/news/stories/2017/9/59b7f93da/refugies-avides-savoir-sentassent-salles-classe-dune-ecole-ougandaise.html

Le Monde Après la guerre, le chemin de l’école - https://www.lemonde.fr/education/article/2017/11/15/apres-la-guerre-le-chemin-de-l-ecole_5215089_1473685.html

Nelson Mandela : 1964-1982, dans la prison de Robben Island https://www.jeuneafrique.com/206834/politique/1964-1982-mandela-dans-la-prison-de-robben-island/

Primo Levi et l'expérience concentrationnaire : du témoignage à la désillusion https://www.franceculture.fr/litterature/primo-levi-et-lexperience-concentrationnaire-du-temoignage-la-desillusion

Scolarisation des filles quels sont les pays où il y a le moins d’écolière ?  https://www.ouest-france.fr/education/scolarisation-des-filles-quels-sont-les-pays-ou-il-y-le-moins-d-ecolieres-5302984

L' histoire d' Anne Frank: Lire et étudier dans l'Annexe secrète https://www.annefrank.org/en/

L’école par -50° en Yakoutie https://fr.rbth.com/lifestyle/79557-iakoutie-enfants-ecole-froid

Boko Haram plus d’1 million d’enfants privés d’école par les attaques selon l’UNICEF https://www.jeuneafrique.com/288739/politique/boko-haram-plus-dun-million-denfants-prives-decole-par-les-attaques-selon-lunicef/

L’humanité Nelson Mandela matricule 446 64  https://www.humanite.fr/1964-1989-nelson-mandela-matricule-446-64-robben-island

Le web pédagogique Apprendre en prison https://lewebpedagogique.com/2018/04/24/apprendre-en-prison/

Rohingyas https://www.youtube.com/watch?v=1O7XUgMwEfU

UNRIC Malala un symbole du droit des filles à l’éducation https://www.unric.org/fr/actualite/1475-malala-un-symbole-du-droit-des-filles-a-leducation

Wikipédia – Boko Haram https://fr.wikipedia.org/wiki/Boko_Haram

Le Figaro Qui sont les Yazidis minorité religieuse oubliée en Irak http://www.lefigaro.fr/international/2014/08/13/01003-20140813ARTFIG00012-qui-sont-les-yazidis-minorite-religieuse-oubliee-en-irak.php

UNESCO apprentissage mobile https://fr.unesco.org/themes/tic-education/apprentissage-mobile

La Croix – En Afghanistan, l’éducation victime collatérale de la guerre https://www.la-croix.com/Monde/Asie-et-Oceanie/En-Afghanistan-leducation-victime-collaterale-guerre-2018-06-04-1200944297

Cheek magazine http://cheekmagazine.fr/mode/casa-93-favela-banlieue-mode/

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné