Articles

Les thèses qui comptent pour l'apprenance

Déjà 73 thèses qui nous disent un monde pédagogique qui mute

Par Denis Cristol , le 06 mai 2019

Source Pixabay

Apprendre comme respirer

Le néologisme apprenance ne cesse de se détacher dans le monde éducatif. Ce concept pédagogique popularisé par Philippe carré avait déjà une histoire politique puisqu'un syndicaliste Hubert Bouchet  l'avait utilisé pour décrire un monde au sein duquel apprendre devenait la clé de voute de la société. Au début de l'histoire de ce concept Hélène Trocme Fabre affirmait même qu'apprendre était le seul métier durable et Daniel Belet que les organisations étaient amenées à apprendre sans cesse pour s'adapter à leur marché.

Le développement d’un concept scientifique

Philippe Carré, professeur en sciences de l'éducation et de la formation, a nommé son équipe de recherche «Équipe Apprenance». La définition donnée est la suivante : "L'apprenance décrit un ensemble de dispositions, chez l'individu apprenant, affectives, cognitives et conatives (qui exprime l'idée d'effort), favorables à l'acte d'apprendre, dans toutes les situations formelles ou informelles, de façon expérientielle ou didactique, autodirigée ou non, intentionnelle ou fortuite".

L'équipe de chercheurs unie autour de Philippe Carré s'est ensuite efforcée de consolider le concept en construisant une échelle de mesure et en la testant dans une variété de situations, pour une variété de motivation et de moment dans la trajectoire ou l'activité d'un individu.

Même si l'équipe apprenance s'est orientée vers la formation des adultes, le concept a dépassé ce public pour inspirer l'éducation des enfants des seniors. En 2010 le mot saisi sur le moteur de recherche Google apparaissait 1,450 fois. Aujourd'hui le concept est repéré 90,000 fois par ce même moteur et 73 thèses françaises répertoriées par le fichier central des thèses en font écho dans leur titre ou résumé. "

Learnance" est la traduction du terme en anglais. Elle est peu usitée, peut-être parce que le "learning" se distingue déjà bien du "teaching". Dans la langue anglaise le rapport au savoir est perçu distinctement entre celui qui apprend et celui qui enseigne. Dans le recensement des travaux de thèses françaises un fait notable est à relever. : seulement la moitié des thèses sont originaires des sciences de l'éducation (dont 22 pour la seule université de Nanterre), les autres se distribuent entre des disciplines comme la sociologie, les sciences de gestion ou les sciences de l'information et de la communication, les sciences du langage. Des publications de recherche s'efforcent de décrire comment cette apprenance se déploie.

L’expansion d’un ensemble de concepts associés à l’apprenance

De nombreux concepts sont reliés à l'apprenance et viennent en renforcer la portée tels que :

  • Autorégulation des apprentissages
  • Sentiment d'efficacité personnelle
  • Environnement capacitant
  • Motivation
  • Agentivité (être un agent actif de sa propre vie)
  • Autoformation
  • Apprentissage informel
  • Communauté
  • Dispositif
  • Disposition
  • Rapport au savoir
  • Sujet social apprenant

Pour n’en citer que quelques-uns (voir le dictionnaire de la formation, apprendre ensemble à l'ère numérique pour une liste exhaustive - Cristol 2018)

Une carte conceptuelle reste à bâtir pour montrer comment au fil du temps l’apprenance est devenu un concept qui facilite les liens dans une société de la connaissance.

Le concept déborde du champ qui l'a vu naître et s'épanouit pour aider à la compréhension d'une société qui tout entière serait devenue apprenante. Du reste, à naviguer dans les thèses tout est devenu apprenant : il est désormais question d'équipe apprenante, de ville apprenante, d'organisations apprenantes, de territoire apprenant, de café apprenant et un lycée serait même ainsi qualifié. Cette dernière occurrence nous interroge sur les lycées qui ne seraient pas qualifiés d'apprenants, seraient-ils désapprenants ? Cette abondance d'apprenance laisse penser à un monde en cours de réinvention. La société cognitive en train de se penser cherche de nouvelles voies pour le faire. Mettre chacun en responsabilité de son propre apprentissage est une piste particulièrement prometteuse.

Plusieurs auteurs sont régulièrement cités dans ces travaux sur l'apprenance. Ils forment un faisceau conceptuel auxquels les thèses se réfèrent en permanence, outre les travaux de l'équipe apprenance de Nanterre abondamment cités, Albert Bandura, Bruno Latour, Amartya Sen, Gaston Pineau sont avancés régulièrement. Les travaux sur l'apprenance s'inscrivent dans une tradition sociale de l'émancipation où l'individu a pour destin de devenir libre par la conquête de son rapport au savoir.

Les saisons des concepts

L'enracinement conceptuel se poursuit. Il est passionnant de voir comment les temps lents de la recherche finissent par produire leurs effets. D'abord l'idée est présente dans la société comme une graine dans la tête de quelques visionnaires isolées, elle surgit à l'occasion d'une prise de parole orale ou d'un essai, puis elle est replantée dans un laboratoire qui s'en nourrit et la nourrit en retours. L'idée se développe fait des rameaux qui offrent de nouvelles perspectives.

Si l'apprenance a d'abord connu le succès à un niveau micro (l'individu apprenant), elle progresse ensuite au niveau méso (équipe ou organisation) et macro (la société) Et demain pourquoi pas le niveau mundo (le monde). Le concept échappe à ses concepteurs. Peut-être faut-il attendre là des futures branches mortes ou ses plus beaux fruits par exemple avec le numérique.

Sources

Cristol Denis (2018), Dictionnaire de la formation, apprendre ensemble à l'ère numérique. Paris : ESF.

Carré Philippe (2005), L'apprenance. Paris : Dunod

Grasset, R. (2016). Plaidoyer pour une mesure de l'apprenance. Éducation permanente, 207(2).

HEUTTE, J. Chapitre 6 L’écologie des communautés d’apprenance. Brewer, S. S. (2006). L'autorégulation des apprentissages entre compétence, motivation et milieu: contribution à une théorie agentique de l'apprenance en langues étrangères (Doctoral dissertation, Paris 10).

Jore, M. (2012). Apprenance et proactivité : élaboration d'instruments et analyse des liens inter attitudinaux (Doctoral dissertation, Paris 10).

Charrier, M. C. (2012). Imaginaire des professeurs des écoles et apprenance (Doctoral dissertation, Nantes).

Jeunesse, C. (2009). Collaboration et interculturalité dans la formation en ligne. Contribution à l'écologie de l'apprenance (Doctoral dissertation, Paris 10).

Las Vergnas, O. (2016). Apprenance, rapports aux sciences et effets de la catégorisation scientifique scolaire. Éducation permanente, 2016(207).

Cyrot, P. (2009). Episodes et sociabilités autodidactiques. Pour une description compréhensive des relations sociales du sujet en situation d'autoformation (Doctoral dissertation, Paris 10).

Paul-Carrière, L. (2016). Apprenance et Genre: Variations d'Apprenance et de Dépendance-Indépendance à l’égard du genre (DIG) dans des contextes d'écoles d'ingénieur-es: contribution à une théorie de l’apprenance (Doctoral dissertation, Paris 10).

Vicherat-Stoffel, B. (2017). Le soin de soi: apprenance et agentivité en santé au mitan de la vie (Doctoral dissertation, Paris 10).

Lemaire, F. (2014). Le rapport à la formation des sénior (e) s en emploi: contribution à une théorie de l’apprenance tout au long de la vie (Doctoral dissertation, Paris 10).

Tingry, N. (2013). De la logique de l’usage à l’apprenance: etude des usages des ressources numériques chez les jeunes de 16 à 25 ans (Doctoral dissertation, Paris 10).

Inghilterra, X. (2016). L’apprenance collective entre pairs à l’aune du modèle transmissif: Impact des dispositifs de partage social sur les communautés d’apprentissage en ligne (Doctoral dissertation, Université de Toulon).

Leblanc-Casavant, M. (2015). De la désespérance à l'apprenance : parcours heuristique au contact du suicide (Doctoral dissertation, Université du Québec à Rimouski).

Wikipédia – Apprenance https://fr.wikipedia.org/wiki/Apprenance

Fichier central des thèses http://www.theses.fr/fr/?q=apprenance

P. Carré – L’apprenance : vers un nouveau rapport au savoir [compte-rendu] Cédric Frétigné  Revue française de pédagogie Année 2005 153 pp. 151-152

Thot cursus - Libération de l’apprenance à l’ère du numérique
https://cursus.edu/articles/41094/liberation-de-lapprenance-a-lere-du-numerique

https://www.persee.fr/doc/rfp_0556-7807_2005_num_153_1_3402

Pédagoform Apprentissages, apprenants et apprenance http://www.pedagoform-formation-professionnelle.com/article-pedagogies-apprentissages-apprenants-et-apprenance-97836803.html

IFPA Apprenance http://apprenance-ipfa.net/

Wikipédia- Philippe Carré https://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_Carr%C3%A9_(professeur)

Sciences humaines Hélène Trocmé Fabre – Réinventer le métier d’apprendre
https://www.scienceshumaines.com/reinventer-le-metier-d-apprendre_fr_10974.html

Linkedin Daniel Belet https://www.linkedin.com/in/belet-daniel-a1453111/?originalSubdomain=fr

Vers une société apprenante – rapport sur la recherche et le développement de l’éducation tout au long de la vie
https://www.education.gouv.fr/cid115649/vers-une-societe-apprenante-rapport-sur-la-recherche-et-developpement-de-l-education-tout-au-long-de-la-vie.html

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné