Articles

La puissance des résonances au sein des collectifs humains

Un homme doit chercher ce qui existe et aussi ce qui devrait exister

Par Denis Cristol , le 16 juin 2019 | Dernière mise à jour de l'article le 12 septembre 2019

Mieux faire

L'enjeu est de réussir les multiples transformations pour relever les défis écologiques et sociétaux que notre monde traverse. Ces transformations passeront éventuellement par un surplus d'intelligence collective. Les propriétés des systèmes nous offrent des pistes pour avancer avec plus de synergie. L'une d'entre elle est la résonance.

Dans un groupe une résonance se produit quand la suggestion d'un membre est reprise et amplifiée par un autre. Un point de vue isolé trouve un écho par un effet d'oscillation d'un message de proche en proche. C'est alors tout un collectif qui est mis en mouvement. Cette résonance produit dans certaines circonstances des effets systémiques, c'est à dire qui transforme la nature même de l'orientation et de l'architecture du système. Vous connaissez la consigne donnée aux soldats de rompre la cadence d'un pas lorsqu'ils traversent un pont ? Le pas rythmé des soldats crée une vibration qui à son tour peut faire vibrer toute la structure. Cette résonance pénètre le cœur de l'architecture, touche les jointures de l'édifice et finit par le faire trembler voire dans certains cas extrêmes à le faire s'effondrer. Deux cas documentés attestent de ce phénomène dont l'un d'entre eux a coûté la vie à 220 soldats au pont de la basse chaîne au XIXe siècle.

Si la résonance active les systèmes physiques, elle agirait aussi sur les systèmes humains. Reprenons l'idée de vibration. Suffit-il de créer une fanfare voire une batucada d'entreprise pour trouver la corde sensible et entraîner tout le monde en rythme ? C'est probablement un premier pas car la musique ébranle les âmes et produit un puissant effet émotionnel sur les groupes humains qui les conduisent à se synchroniser et à s'entraîner mutuellement. La musique produit certes des élans fusionnels, mais dont l'énergie s'estompe le silence à nouveau installé. La question est comment créer et faire persister cette résonance pour amplifier un changement dans des groupes humains ?

Créer des résonances

La résonance produit un effet d'amplification. Pour amplifier des projets sociaux mobilisant un maximum d'acteurs 3 processus sont repérables et combinables. Dans ces 3 processus il y a une homothétie (même forme, agrandie ou rapetissée) qui renforce la cohérence de l'action et son intelligibilité avec pour conséquence une modélisation facilitée à grande échelle. Un comportement cohérent est en effet plus facilement imitable car il nécessite un investissement cognitif plus faible pour être approprié. Je comprends ce qui est à ma portée, j'en saisis les bénéfices, je peux adopter un comportement similaire.

Par imitation, une part de conformisme est renforcée aidant un individu, puis tout un groupe à se resituer dans un environnement en mouvement en adoptant le comportement majoritaire. C'est l'image du banc de poissons qui manœuvre avec aisance car l'information est compréhensible de proche en proche. Tout se passe alors comme si une onde traversait le banc. Alors que c'est une imitation de poisson à poisson qui meut l'ensemble.

Pour les humains l'imitation comportementale est associée à d'autres formes de langage rappelées dans les processus ci-après.

Processus 1 - Quand dire c'est faire

Le linguiste Austin décrit la rencontre parfaite entre un mot et un acte. Le langage performatif est celui ou un ensemble de mots, une déclaration est en réalité un acte. Par exemple l'expression "je vous déclare marié" par un agent officiel fait coïncider un état et sa désignation. Il n'y a alors absolument aucun écart entre le dire et le faire. C'est une preuve en train de se vivre qui conjugue l'intention, l'émotion et la cognition.

Le langage performatif ou la cohérence entre les actes et les paroles facilite la compréhension du signal et sa propagation dans un groupe humain. Et quand en plus le rituel est prononcé par une autorité légitime, le message s'impose.

Processus 2 - La dynamique d'un projet de transformation mené en co-conception

Dans les pratiques de co-conception réunissant prescripteurs, designers, bénéficiaires, il y a un processus très cohérent qui s'enclenche quand conception, production et évaluation se combinent. La réflexivité sur l'action en train de se faire est une condition identifiée pour innover et faire s'approprier cette innovation.

C'est aussi un moyen d'engager l'action dans un groupe. Être à l'initiative du projet c'est éviter l'écart entre émission et réception des messages au point même du démarrage. Le projet en même temps qu’il est conçu est adopté car toutes les incohérences sont régulées de façon implicite au fur et à mesure de la production du projet.

Processus 3 - Le média est le message

De la même façon que le langage performatif impose ses évidences, Mc Luhan a montré à l'occasion de l'introduction des mass-média dans chaque foyer que le message le plus fort était le média lui-même au-delà même du contenu véhiculé. Le fond et la forme sont liées dans l'action. Parfois on retiendra plus le véhicule du message que le contenu lui-même bien souvent déjà en partie connu. Et quand le message porte sur le média qui le porte l’effort de compréhension est simplifié, car les deux versants se font mutuellement écho.

Dans ces 3 processus l’adhérence forte entre les éléments constitue le principal levier d’entraînement.

Le fonctionnement systémique d'une résonance : partir d’un point central ou de plusieurs points

À partir d'un point central

Chaque fois qu'une cohérence fond / forme se met en place par une initiative individuelle ou à partir d'un point isolé, le système produit un "point de bascule" (Malcolm Gladwel) qui entraîne une énergie humaine bien supérieure à l'inertie des éléments pris séparément. Pour comprendre le phénomène imaginez que vous jetiez une pierre dans l'eau. Vous observez que des vagues de plus en plus grandes se forment à partir du point d'impact de la pierre. Cela illustre l'amplification d'un geste initial et sa répercussion sur l'ensemble du système humain.

Les éléments de proche en proche sont mis en mouvement et par proximité et conformisme avec leur voisin adoptent d'autres pratiques. De proche en proche un comportement est imitable, car il porte un sens en soi et il est plus facilement reproductible car d’autres modèles s’offrent également en comparaison en proximité, réduisant encore la charge cognitive et l’effort de compréhension. Une forme d'oscillation de déploie qui bouscule les équilibres pour transformer tout le système social. Que se passe-t-il quand cette résonance est initiée à partir de plusieurs points d’impacts ?

À partir d'une multiplicité de points de contact

Lorsque ce n'est pas d'un seul, mais de plusieurs points d'où partent les oscillations, l'effet de mise en mouvement est démultiplié. Imaginez maintenant que vous jetiez 2 pierres dans l'eau. À partir des points d'impacts, se forment alors deux ondulations circulaires qui se croisent. Les éléments se trouvent activés par deux lignes de force et des intersections entre les deux lignes sont visibles ouvrant des possibilités nouvelles de mouvements difficilement prévisibles. En suivant cette image les éléments du système humain peuvent potentiellement adopter plusieurs orientations comportementales, suivre une ligne ou l'autre ou un entre-deux.

La trame d'ensemble est encore compréhensible et les intersections aussi visibles que les tracés d'un compas. Le sens et le mouvement du système peuvent encore être anticipés. Mais si l'on jette une poignée de pierres dans l'eau chacune produit son impact local mais une onde n'a pas le temps de se former qu'elle en heurte déjà le début d'une autre et que l'ensemble est inintelligible. L'ensemble donne l'impression d'un coup de grêle duquel il faut se protéger. C'est ce qui équivaut dans une entreprise à tout un ensemble de projets qui tombe d'un siège vers ses succursales et sont trop faiblement inter-reliés. Les collaborateurs ne perçoivent pas la ligne de force et restent immobiles. La charge cognitive pour absorber toutes les consignes est trop lourde et les appuis en proximité incompréhensibles.

Une cohérence initiale

La mise en résonance d'un ensemble humain passe par la cohérence fond / forme des messages / projets / Innovations / formations, l'introduction maîtrisée des initiatives, le soutien des mouvements entraînants par les directions ou des soutiens locaux, la simplicité et la désirabilité sociale de proche en proche.

A l'heure d'internet, ces mécanismes sont encore démultipliés par les effets d'imitation rapide rendus possibles par l'accessibilité, la puissance de diffusion, le potentiel visuel des messages (interactivité, vidéo), la viralité des rétroactions.

Créer une résonance dans un groupe pour faciliter une transformation organisationnelle, le déploiement d'une formation ou l'adoption de nouvelles pratiques est une façon de conduire des évolutions en douceur ou chacun a son rôle à jouer, sans être placé dans la case du rebelle ou de l'opposant.

Sources

Wikipédia – Résonance https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9sonance

Dynamiques de groupe :  http://dynamiquesdegroupe.com

Wikipédia pont de la basse chaîne https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Pont_de_la_Basse-Cha%C3%AEne

Sciences et Avenir - Point de bascule -
https://www.sciencesetavenir.fr/animaux/biodiversite/des-chercheurs-expliquent-le-point-de-bascule_127704.amp

Le Point de bascule Malcolm Gladwel
http://4cristol.over-blog.com/le-point-de-bascule.-comment-faire-une-grande-diff%C3%A9rence-avec-de-tr%C3%A8s-petites-choses.-malcolm-gladwell.-champs-essais.-2012

Revue des sciences de gestion - La stratégie d'imitation : Une perspective par les compétences https://www.cairn.info/revue-des-sciences-de-gestion-2010-2-page-93.htm

Le conformisme – influence majoritaire http://psychosociale67.canalblog.com/archives/2005/01/06/247778.html

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné