Articles

Publié le 23 septembre 2019 Mis à jour le 24 septembre 2019

Comment s'adresser à ses apprenants via les messageries instantanées ?

Les comportements des apprenants semblent s’être plus vite adaptés aux technologies que le reste du monde scolaire.

Il fut un temps pas si lointain où les moyens de communication entre l’enseignant, les élèves et leurs parents étaient réduits à la communication face à face et au journal de classe. Les choses ont bien changé mais l’école a-t-elle suivi ?

L’importance de la communication avec les élèves

Le monde a évolué, les technologies l’ont bouleversé et les comportements des apprenants semblent s’y être plus vite adaptés que le reste du monde scolaire.

  • Faire remplir un journal de classe en format papier est-il encore bien réaliste ?
  • Ne laisser la place aux questions/réponses qu’en classe est-ce une toujours une bonne idée ?
  • A contrario faire entrer dans les pratiques scolaires des outils comme WhatsApp, Messenger, Telegram ou Slack n’est-ce pas un sur-utilisation des technologies ?

Les messageries, un changement radical

messagerieLes élèves, Quand ils communiquent entre eux ou avec leurs proches s’échangent des messages en direct avec des réponses immédiates. D’ailleurs le terme complet pour les outils permettant ces échanges est "Messageries instantanées".

Dans leur esprit, c’est une façon normale de communiquer. Il semble que ne pas intégrer cela dans les apprentissages, c’est manquer une occasion.

Pourquoi utiliser ces nouveaux supports de communication ?

Quelles sont les raisons pour lesquelles vous devriez communiquer avec vos élèves et quels avantages en tireriez-vous dans votre communication ?

  1. En tant qu'enseignants, nous devrions essayer de donner aux élèves un sentiment de communauté et de partage. Grâce à ces outils, nous pouvons créer des liens, partager de l'information, être entendu et être compris.
  2. Ces outils sont idéaux pour favoriser le travail collaboratif et les projets de tutorat.
  3. Ces outils peuvent permettre un suivi plus personnalisé de l’élève.
  4. Une brève réponse peut permettre à un élève de ne pas rester bloquer en faisant un devoir.

Les freins à leur usage

L'usage de ces outils se limitent à des initiatives individuelles de prof ayant un côté Geek. Des freins viennent souvent entraver leur usage,voyons lesquels :

La génération digitale

Les enseignants font parfois un complexe d’infériorité quand il s’agit des technologies. En effet, les élèves baignent dans ces outils depuis leur naissance, tandis que le professeur a dû les apprivoiser tant bien que mal.

Il ne serait pas surprenant que des élèves sachent mieux s’en servir qu’un de leur professeur. Chacun a l'image d'un groupe classe se moquant d'un enseignant ne parvenant pas à réaliser des branchements et devant faire appel à un élève.

Pourtant, enseigner, c’est aussi échanger et apprendre des autres. Donc, c’est un aspect plutôt positif que des élèves puissent aussi transmettre vers leur professeur pourtant certains ne voient pas cela d’un bon œil.

Une plus grande disponibilité

Répondre à 20h n’est pas du goût de chacun. À l’image de la question existant dans le secteur privé : a-t-on droit à la déconnexion ? Il n'est pas facile de répondre et cela doit être un choix laissé à l’appréciation de chacun. À titre personnel, si je peux répondre en 30 secondes à une question posée via la messagerie LinkedIn ou via Slack à un étudiant, je n’y vois pas d’inconvénient.

Mais on ne peut exiger cela de tout le monde.

La vie privée des enseignants

Des enseignants craignent que les élèves ne trouvent leur profil Facebook ou leur numéro de téléphone. Il faut pouvoir faire confiance à ses apprenants. Très souvent, ils s’autorégulent et savent les limites à respecter.

Comment bien communiquer avec les élèves

Si vous souhaitez utiliser ces messageries instantanées, voici quelques conseils utiles :

Être proche mais aussi garder de la distance

Lorsqu’ils ont besoin d’aide ou de conseils, les élèves vont entrer en contact avec l’enseignant par les moyens qu’ils trouveront. Si des moyens ont été définis en amont, ils sauront comment procèder pour ne pas importuner. C’est à l’enseignant de mettre des balises. Donnez-leur les messageries qu’ils peuvent utiliser et ce que vous ne voulez pas. Expliquez-leur quel délai de réponse ils peuvent espérer selon le moment où ils vous écrivent.
En agissant comme cela, leurs attentes ne seront pas irréalistes.

Pas de mots superflus

Lorsque vous rédigez un message à envoyer à vos élèves en ligne, utilisez le moins de mots possible tout en vous assurant que le message soit clair. Vos élèves sont plus susceptibles de lire et de comprendre le message si sa forme est une communication concise et bien conçue.

Soyez clair

Non seulement votre message à vos élèves doit être concis, mais il doit aussi être clair et ne laisser aucune place à la confusion de la part de l'élève.

Établir le cadre

L’usage de ces outils peut apporter une réelle plus-value. Ce qu’il convient surtout de mettre en place est un balisage des outils et de leurs usages.

 

Sources

https://humanmooc.pressbooks.com/chapter/lets-talk-effectively-communicating-with-your-online-students/

https://www.digitaltrends.com/mobile/best-text-messaging-apps/


Mots-clés: Communication Prof Élève Communication Multimédia messageries instantanées

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !