Articles

Publié le 10 novembre 2019 Mis à jour le 26 octobre 2020

Les apprentissages socio-émotionnels

Une vision positive de l'éducation et de la formation

De qui l'intention ?

Les apprentissages socio-émotionnels (social emotional learning) font l'objet d'une réflexion croissante pour le monde scolaire. Des recherches convergentes (Zins 2004) montrent l’importance de ces apprentissages dans la réussite académique, mais aussi dans l’amélioration de la santé (Hefferon et Boniwell 2011). La psychologie positive, selon Lecomte (2014,) nous rendrait plus heureux. Pourquoi s’en priver ?

En effet, les éducateurs s'aperçoivent de toute la limite des régulations habituelles des comportements par la contrainte, la séduction, les notes, l'affirmation de la seule légitimité statutaire ou encore l'habitude et les croyances. Une force extérieure s'imposant à un « enfant éruptif » est de peu de poids. Les « troubles de l'attention » pourraient bien devenir de plus en plus fréquemment des « troubles de l'intention »[1].

Avec la fréquentation précoce des écrans, les enfants se socialisent en dehors des cadres de l'école ou de la famille de plus en plus jeunes. Les sources de référence se diversifient pour construire leur identité. Une perte de médiation adulte est observable sur des réseaux sociaux auxquels accèdent les plus jeunes. Des réseaux et de l'entre-soi se développent avec un monde propre à l'abri des croyances mais aussi de la protection des adultes. Ce n'est plus seulement la dimension cognitive qui est affectée c'est le sens même de l'école, voire de l'apprentissage qui est érodé.

À quoi sert-il d'apprendre quand l'acquisition d'un savoir prémunit si mal du chômage ? Pourquoi apprendre quand les collapsologues affirment que ce que nous mettons en œuvre et même toutes nos connaissances  peinent à prendre soin de notre monde ? Et si ce savoir omniprésent nous conduisait à notre propre perte ? L'irrationnel, l'affectif et l'émotionnel s'emparent alors de nos vies avec un effet d’amplification des réseaux sociaux. Apprendre à discerner avec sa raison et ses émotions devient une urgence quand la pulsion et le désir poussés par le harcèlement marketing constant sont devenus nos principales références.

Le développement de nos savoirs émotionnels devient un enjeu dès la prime enfance.

À cet égard, l'apprentissage de son monde intérieur, de son corps, des effets de l'altérité, des émotions sont des sujets d'investigations à mener et de pratiques à installer dans l'éducation.

Pour Apprendre à éduquer les savoir à développer sont :

  • la conscience de soi (de ses émotions, ses sensations, ses intérêts, ses valeurs…) et d’autrui (empathie),
  • la compréhension des émotions,
  • les compétences relationnelles,
  • la capacité à prendre des décisions et résoudre des problèmes sans violence.

Cette vision de construction de ressources personnelles, voire d’une posture optimiste et ouverte sur la vie reste encore bien extérieure aux programmes officiels d'apprentissage.

Pourtant une pédagogie coopérative et positive se répand (par exemple au Québec), des cours de méditations pleines consciences sont initiés, des médiateurs sont formés, des enseignants initient des temps calmes ou des dialogues sur une variété de thèmes sensibles. C'est tout un tissu de pratiques qui prend forme et enveloppe progressivement les interactions dans les écoles. Cela paraît excessivement lent à se propager mais de multiples exemples sont repérables.

Les apprentissages socio-émotionnels des adultes

Si le monde de l'éducation prend conscience de l'impact des relations sociales et émotionnelles, celui de la formation des adultes fait de même. Les découvertes sont parfois douloureuses et contre intuitives. Prenons l'exemple d'une intervention d'une équipe de pompiers dans une situation d'aide à la personne. Quelle stupéfaction de constater que la victime se retourne parfois contre ses sauveteurs, quelle déception d'imaginer l'hypothèse que le rôle de héros et sa conduite impérative dans son blouson en cuir et son casque brillant ne soit plus si naturellement admise.

Tout se passe comme si un comportement qui s'imposerait de façon unilatérale sans assentiment de son interlocuteur serait intolérable. Il en va de celui du pompier comme celui du médecin, du policier ou de l'enseignant de qui la confiance n'est pas acquise de même que la façon d'entrer en relation. Il y a encore quelques années en arrière un médecin nous demandait d'ôter notre chemise nous ne discutions pas, nous mettions notre bras à nu pour qu'il prenne notre pouls.

Désormais nous nous interrogeons, à quoi sert-il de prendre le pouls ? Quelles sont les autres options se demande le malade ? Il en va ainsi d'une variété de représentants de l'autorité. Les réactions émotionnelles exacerbées seraient moins des déviances individuelles qu'un état général par lequel l'émotion survalorisée par une société de consommation qui place la satisfaction du désir au-dessus de tout ne connaîtrait d'autres limites que celles que chacun se donne. 

À force d'ingurgiter légalement des produits frelatés, la défiance à également grandit face à des autorités qui semblent prendre si peu de précautions. Toutes situations où une émotion émerge est alors un potentiel terrain éruptif. Nul habit d'autorité ne protège alors puisque ce qui importe vient de moi et de mon jugement quand même celui-ci puiserait ses arguments dans les plus obscures croyances.

Les apprentissages socio-émotionnels de l'adulte sont en voie d'exploration pour mieux orienter désir et pulsion.

Toutes les approches qui s'intéressent à faire avec ses émotions, à rendre nos vies plus fluides, plus conscientes ont le vent en poupe. La médiation ou enquête appréciative (appreciative inquiry) et une pléthore de boîtes à outils nous sont proposées. C’est tout un travail sur soi qui est en chantier. Mais est-ce un effort à porter par les entreprises et les administrations ou est-ce une démarche individuelle ?

Si pendant de longues décennies nous avons vécu dans le règne de la contention émotionnelle, ne laissant rien paraître de nos troubles et de nos états d'âme, l'expression de soi, de ses affects, le déploiement de nos corps, ont aujourd’hui droit de cité sous toutes ses formes (théâtre, yoga, massage, art martiaux, danse etc.…). Les arts du corps et des énergies internes investissent nos vies. L'époque est propice à de nouvelles pratiques pédagogiques valorisant l'accueil des émotions. Il est probablement temps de trier et d'organiser un champ de pratiques qui est souvent ramassé dans un fourre-tout nommé "développement personnel".

Dans cette veine, une part serait à investiguer pour les interactions de plus en plus fréquentes en ligne. Que faire quand un SMS nous retourne l'estomac (redressement fiscal, dénonciation calomnieuse en ligne etc.) ?

Quand un courriel reçu juste avant de partir du travail nous plombe le week-end ?

Comment réagir aux insultes d'un troll ?

Que faire des chats et autres intelligences artificielles qui ne répondent pas à nos questions mais couvent l'arrière-pensée de nous équiper et nous vendre un service supplémentaire ? Comment réagir au silence de mon tuteur en ligne qui ne répond pas où ne comprend pas mes appels à l'aide face à une consigne obscure ? Et que dire des réactions d'autres apprenants engagés dans la même formation que moi, s'agit-il de moqueries ? De maladresses ? Me suis-je bien fait comprendre?

Pour conclure rappelons-nous des propos du philosophe pour calmer le jeu émotionnel

« Ce ne sont pas les choses qui nous troublent, mais l'opinion qu'on s'en fait ». Epictète

 

Sources

Hefferon, K., & Boniwell, I. (2011). Positive psychology: Theory, research and applications. McGraw-Hill Education (UK).

Lecomte, J. (2014). Introduction à la psychologie positive. Dunod.

Zins, J. E. (Ed.). (2004). Building academic success on social and emotional learning: What does the research say?. Teachers College Press.

Thot Cursus – Cristol Denis - Manuel de sabotage des courriels 
https://cursus.edu/articles/37160/manuel-de-sabotage-des-courriels

Thot cursus – Cristol Denis – Le troll au début il nous amuse ensuite il nous lasse https://cursus.edu/articles/42813/le-troll-nous-amuse-au-debut-et-ensuite-il-nous-lasse

Le Web Pédagogique The social emotional learning ou l’apprentissage socioémotionnel à l’école
https://lewebpedagogique.com/accompagnement-scolaire/2013/05/the-social-emotional-learning-ou-lapprentissage-socio-emotionnel-a-lecole/

Apprendre à éduquer Education émotionnelle et sociale : des outils pour cultiver les apprentissages sociaux et émotionnels à l’école
https://apprendreaeduquer.fr/outils-education-emotionnelle-et-sociale/

TDA à l’école Troubles de l’attention https://www.tdahecole.fr/

IFAI  https://ifai-appreciativeinquiry.com/

Arnaud, B., & Mellet, E. (2019). La boîte à outils de la psychologie positive au travail. Dunod.
https://www.youtube.com/watch?v=iEyjuqxERRU

CCDMD Pédagogie coopérative https://cdc.qc.ca/ped_coll/v25/Lavoie-Drouin-Heroux-25-3-2012.pdf

EDUCSOL Élèves médiateurs https://eduscol.education.fr/experitheque/fiches/fiche7267.pdf

Le Monde – La méditation comme outil pédagogique -
https://www.lemonde.fr/m-perso/article/2015/03/16/la-meditation-comme-outil-pedagogique_4592039_4497916.html

 

[1] Nota : Le« Trouble de l’intention» est-il une maladie mentale, en est-on là véritablement ? Au-delà de la formule que je propose dans le texte pour marquer les esprits et qui découle d’une intuition posée à partir de cas limite, il faudrait vérifier comment les choses évoluent  https://www.erudit.org/fr/revues/philoso/2006-v33-n1-philoso1132/012953ar.pdf


Mots-clés: Adultes Enfants Optimisme Apprentissage positif appreciative inquiry enquête appréciative socio-émotionnel

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !