Articles

Publié le 19 janvier 2020 Mis à jour le 21 octobre 2020

Enseigner et apprendre dans un Lab

Le changement de posture des formateurs

Le laboratoire d'apprentissage du CNFPT

Le CNFPT a créé un laboratoire d'apprentissage notamment pour transformer ses pratiques pédagogiques. Cet équipement a déjà 3 ans d'expérience. Une capacité d'accueil de 70 participants en format d'animation socio-numérique (petits groupes inter connectés par tableaux blancs interactifs et logiciels collaboratif type Yellow). 

Il est inspiré par la directrice de la mission innovation, une designer, un techno pédagogue et une assistante et soutenu par la direction de l'ingénierie. Il est intégré dans un réseau de référents innovation et de 18 salles de codesign présentes sur tout le territoire national. Il est régulièrement pollenisée par des stagiaires, des doctorants, des membres d'associations diverses ou des chercheurs de passage.

Gérard Zonberg a été accueilli lors d'un stage long mené dans le cadre d'un master en sciences de l'éducation de l'Université de Rennes en 2019. Il a eu l'occasion de filmer ce qui se passait dans des temps pédagogiques et d'interviewer les formateurs puis de vérifier si la promesse de déployer une pédagogie active était tenue. Ce texte est le retour d'une présentation orale restituée à l'équipe du laboratoire.


Réduction de moyens et stimulation pour apprendre

Tout part de la transformation des façons de travailler des agents publics liée à une réduction de moyens dans les collectivités territoriales. Pour les agents territoriaux dont les collectivités fusionnent, c'est la nécessité de s'adapter dans leur mission, d'apprendre à travailler différemment entre acteurs publics et plus souvent en intelligence collective.

C'est une remise en question des collectivités qui attendent autre chose que des formations basées sur une descente du savoir du maître vers l'élève. Il s'agit de trouver des solutions sur les territoires au moment où les problèmes se présentent. Il devient nécessaire de travailler sur la forme des échanges et sur les méthodes pédagogiques qui construisent plus d'engagements collaboratifs.

Le CNFPT : Tierslieux

Le regard porté sur le laboratoire est celui d'un tiers lieu qui permet de reproduire des espaces informels ouverts chaleureux et de mettre en place des situations d'apprentissages informels. La
salle est agréable équipée de moyens numériques (tableau blanc interactif, tablettes numériques  robot de télé présence, visioconférence), elle est dotée de matériel de prototypage  pour faciliter l'imagination de projets et la matérialisation d'idées.

La salle est dédiée aux pédagogies actives. L'observation s'intéresse aux intentions On apprend en faisant. On s'adapte aux principes de l'andragogie avec un besoin d'utilité rapide. Les séances s'ajustent avec les stagiaires au moment venu.

Le laboratoire d'apprentissage du CNFPT  est un dispositif  de formation

Pour l'observateur un dispositif est caractérisé par les 3 dimensions identifiées par Albero :

  • Tout d'abord un dispositif possède une dimension  idéelle, pétrie d'intentions, de valeurs, de croyances.
  • Ensuite il a une dimension "fonction de référence" qui rend compte de ce qui se passe vraiment
  • Pour finir il endosse une dimension vécue, empreinte de singularité et de subjectivité.

La salle est un actant pédagogique en tant que tel, une ressource pour enseigner et apprendre.

Les rôles praxéologiques du formateur

Dès la porte poussée, l'observation révèle des formateurs qui avaient des comportements différents face à une salle inhabituelle : de grande taille, équipée technologiquement, munie de mobilier sur roulettes, comprenant une variété d'espaces et de hauteurs d'assises.

Entre le formateur qui recompose un environnement de salle en U déjà connu, un explorateur qui tente des expériences, un formateur perdu avec la technique, de nombreuses situations se présentent. Mais dans la configuration proposée, le formateur n'est pas forcément placé en figure de sachant.

La scénographie reste à composer. Dans cet espace c’est la référence au maître ignorant qui encourage à explorer individuellement et à s'enseigner mutuellement. Tout se passe comme si la salle incitait le formateur à laisser des initiatives se prendre. La salle contribue à faire bouger les corps et la formation et réciproquement.

L'observation filmée montre que des rôles praxéologiques émergent de la situation. Ces rôles sont ceux de détenteur de contenus, d’animateur (centration sur les activités), de modérateur (relation), de facilitateur (garant de la méthodologie), ou d'organisateur (gestion du temps et matériel).

Courant de l'action située et regard d'ensemble

L'observation de séquences actives avec des formateurs s'appuie sur le "courant de l'action située", en partant des rôles praxéologiques (sans jugement, en action) identifiés. La mesure des activités réalisées en salle montre le réel des formes de médiation.

  • Tout d'abord, le rôle centré sur le contenu avec des phases transmissives est bien présent, y compris dans les formats d'animation qui se veulent participatifs. Au cours des observations sur des journées complètes sont ainsi relevés des temps allant de 45 mn à 2h30 d'apports en plénière.

    Ces temps donnent parfois lieu à » recréation d'une salle de classe", car la configuration en îlots de la salle rend mal à l'aise les participants qui ne savent plus positionner leur corps ni même leur regard.  Mais l'enchaînement des séquences dans cet espace équipé de matériel et de moyens techniques entraîne des initiatives imprévues qui doivent être régulées. En cas d'inattendu le formateur a besoin d'être solide dans sa capacité à garder une cohérence et un cadre collectif qui préserve le sens commun de l'expérience.

  • Le rôle d'animateur consiste alors à rythmer les séquences initiées et clore les séquences, à  réorganiser l'activité en fonction des demandes des stagiaires, à gérer les transitions de façon harmonieuse.

  • L'espace favorise le travail en sous-groupe et nécessite d'activer des rôles de modérateur ou super modérateur de l'ensemble sur les prises de parole, le volume sonore, les échanges. Ce rôle est essentiel pour éviter que certains se mettent en retrait pesant que d'autres manipulent des tablettes ou le kit de prototypage  et pour que les apprentissages des groupes se réalisent.

  • Le rôle de facilitateur est celui de la garantie de la méthodologie. Il y a en effet un risque de perte d'attention et d'apprentissage en cas de rôle non tenu.

  • Il y a enfin un rôle d'organisateur. L'espace, sa technologie et ses moyens de projection peuvent faire perdre leurs moyens à des formateurs et les mettre en difficulté face aux groupes quand ils tâtonnent.

La salle accueillant des groupes de 20 à 50 participants conduit à des équipes d'interventions. Le formateur n'est pas seul. Les rôles sont alors distribués entre les intervenants, un seul ne porte pas tout, la distribution pédagogique touche aussi les stagiaires qui sont mis en responsabilité sur des parties du processus. Finalement l'observation montre des porosités dans les rôles dont le pivot demeure celui de l'animateur

Les limites de l'observation

Les limites du travail d'observation résident dans le manque d'expérience des formateurs dans l'appropriation de l'espace, dans les contraintes de temps (l'équipement est national les séquences pédagogiques tiennent compte finement des temps de transport des participants qui viennent parfois de loin).

Le constat est que toute situation dans le laboratoire est source d'apprentissage à la condition qu'il y ait un temps de réflexivité, ce qui n'est pas toujours le cas. Selon l’expérience des équipes d'interagir, la typologie de rôle se met rapidement ou non en place. L'observation est réalisée sur quelques séquences, elle manque d'entretiens à froid approfondis avec les formateurs et les participants pour s'assurer de ce qu'ils vivent vraiment. Elle manque de méthodologie d'analyse des vidéos par exemple pour identifier la place des objets dans les interactions.

Expérimentation et transformation

La contribution de la salle à des apprentissages actifs est vérifiée.  Elle est commode, agréable, car elle offre des facilités de mouvement des dégagements et des recoins privatifs. Elle donne l'idée que l'espace peut être modulé. La phase de réflexivité en fin d’apprentissage manque souvent. 

L'expression des différents rôles praxéologiques des intervenants est informelle et s'ajuste en temps réel. Il y a parfois des difficultés des participants de comprendre le sens de la consigne et la compréhension de leurs besoins d’éclaircissements par les intervenants dans un environnement quelque peu mouvant. Les outils numériques disponibles sont finalement  peu utilisés dans leur potentiel interactif.

Pour conclure, il y a 3 types de pédagogie selon Albero:

  • Transmission
  • Entraînement
  • Développement

Ces trois approches sont également présentes dans les pratiques.  Mais en plus, le laboratoire d'apprentissage apparaît comme un outil de transformation du formé et de l'apprendre. Le laboratoire permet de réapprendre des façons d'apprendre. Des effets des pratiques sont embarqués dans les autres espaces extérieurs même moins bien équipés ou conçus par les formateurs qui ont eu le loisir d'expérimenter et de modéliser de nouveaux comportements et déplacement. En tout cas c'est ce qu'affirment les formateurs qui sortent de cette expérience.


Sources

Yellow https://www.getyellow.io/

Le maître ignorant Ranciere https://www.cairn.info/revue-le-telemaque-2005-1-page-81.htm

Albero https://www.cairn.info/revue-francaise-de-pedagogie-2013-3-page-105.htm

CNFPT http://www.cnfpt.fr/

Blog Educ Pro qui sont les 1/3 lieux ?
http://blog.educpros.fr/jean-charles-cailliez/2018/10/15/qui-sont-les-tiers-lieux-comment-peut-on-innover-avec-eux/

Courant de l'action située  https://journals.openedition.org/activites/1237

Laboratoire d’apprentissage du CNFPT
http://www.cnfpt.fr/se-former/former-vos-agents/etre-accompagne-ses-projets/linnovation-publique-collaborative/national

Zonberg, G (2019), "La formatrice ou le formateur et le learning lab dans toutes leurs dimensions". Mémoire de Master 2 Université de Rennes


Mots-clés: Laboratoire CNFPT Expérimentation pédagogique

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !