Articles

Publié le 15 mars 2020 Mis à jour le 19 septembre 2020

Le déficit de compétences

Une faille qui s'agrandit au fur et à mesure que les technologies progressent

Tout comme la technologie, le monde du travail se transforme radicalement. Désormais, les employeurs peuvent compter sur une pléthore d’outils techniques afin d’améliorer la productivité, entre autres. Or, cette croissance quasi démesurée s’accompagne d’un problème : les déficits de compétences.

En effet, les travailleurs ne possèdent pas autant de maîtrise de ces nouveaux outils que souhaité et deviennent donc sous-qualifiés pour les entreprises. Ce « skill gap » affecte presque tous les pays dans le monde et cause un véritable débat, certains remettant en question la situation.

Des points de vue différents

En fait, une grande partie de la différence de compétences repose sur les divers points de vue par rapport aux qualités exigées dans la nouvelle économie. Le rapport QS 2019 s’est intéressé à cette différenciation.

Ainsi, en demandant aux employés et employeurs la hiérarchisation des expertises, des visions pas totalement opposées mais différentes se présentent. Dès lors, les entreprises considèrent davantage celles liées aux données et l’importance de la résilience contrairement aux travailleurs qui estiment de leur côté la créativité, le leadership et la maîtrise de langues plus que leurs patrons.

Personne ne s’entend réellement sur les besoins des sociétés. Ces lacunes peuvent être une chance pour les futurs salariés ou ceux en réorientation de faire leur place dans des postes clés. Néanmoins, les compagnies ne vont pas faire des mises à pied massives parce qu’il y a des manques de savoirs. En fait, pour eux, l’idéal sera de faire une analyse des compétences actuelles par rapport aux besoins. Cela permettra de voir les faiblesses et d’ajuster en conséquence.

Quoi faire pour la suite?

Certaines entreprises ont décidé de prendre le taureau par les cornes et de s’attaquer aux problèmes en investissant pour offrir des formations adaptées aux gens. Par exemple, JPMorgan & Chase ont annoncé en mars 2019 vouloir injecter 350 millions de dollars sur cinq ans afin de préparer les travailleurs aux besoins de la nouvelle économie. Les emplois manufacturiers ne passionnent plus les jeunes générations qui ont connu trop de délocalisations et la progression de l’automatisation des usines pour s’intéresser à ce secteur. Or, même dans ce contexte, des demandes sont criantes dans ces domaines et elles concernent autant des techniciens pour les machines que des fabricants, des ingénieurs, etc. 

Cela veut dire que les employeurs doivent changer leurs approches et leurs structures. Plutôt que de tout penser en pyramide, pourquoi ne pas offrir aux travailleurs la possibilité d’aller voir les ressources humaines afin de demander des formations qui leur semblent manquantes? En suggérant une série de formations liées aux compétences en demande, les personnes pourraient alors se spécialiser dans les disciplines les intéressant.

Bien entendu, le milieu scolaire doit s’adapter et travailler à combler ces lacunes. Cela signifie pour les universités de proposer des cursus plus en phase avec les demandes des différents secteurs, des activités de développement de compétences supplémentaires et aussi des services d’orientation et de placement prenant en compte les forces des candidats et les besoins. Évidemment, cela voudra dire une focalisation plus grande des établissements pour les milieux de génie, d’informatique, de programmation et autres pour être en mesure d’avoir une utilité dans un monde s’automatisant.

Enfin est-ce que les intelligences artificielles pourraient aider les compagnies et travailleurs? Certains croient que ces algorithmes pourraient en effet servir dans la formation continue de professionnels afin qu’ils gagnent en compétences et que l’approche pédagogique s’adapte à eux. Certains soupçonnent d’ailleurs que l’intégration progressive d’I.A. dans les écoles, universités et milieux de travail permettrait de constamment être « à la page » en matière de savoirs et de compétences dont la société et les entreprises ont besoin et de mieux prédire celles dont elles auront besoin dans le futur.

Attention toutefois à s’assurer que toutes ces approches ne deviennent pas basées sur le genre. En effet, il est possible de voir en ce moment des différences majeures dans les compétences numériques chez les femmes par rapport aux hommes. Il semble donc aussi important de proposer aux employées et patronnes des solutions de formation afin qu’elles ne soient pas mises de côté par le marché du travail.

Illustration : Alex Radelich sur Unsplash

Références

« Can the Tech Skills Gap Be Closed? » Undercover Recruiter. Dernière mise à jour : 1er août 2019.
https://theundercoverrecruiter.com/tech-skills-gap/
.

Ceniza-Levine, Caroline. "There Is A Growing Skills Gap Between What Employers Want And What Employees Offer: How Your Career Can Benefit." Forbes. Dernière mise à jour : 23 septembre 2019.
https://www.forbes.com/sites/carolinecenizalevine/2019/09/22/there-is-a-growing-skills-gap-between-what-employers-want-and-what-employees-offerhow-your-career-can-benefit/#199c99b73db9
.

Collins, Michael. « Let’s Get Real About the Skills Gap and Start Solving It. » IndustryWeek. Dernière mise à jour : 29 avril 2019.
https://www.industryweek.com/talent/article/22027515/lets-get-real-about-the-skills-gap-and-start-solving-it
.

Gurchiek, Kathy. "Companies Find Ways to Bridge Skills Gap." SHRM. Dernière mise à jour : 19 mars 2019.
https://www.shrm.org/resourcesandtools/hr-topics/talent-acquisition/pages/companies-find-ways-to-bridge-skills-gap.aspx
.

Lapointe, Sandra, et Jonathan Turner. "Can Universities Bridge the Graduate Skills Gap?" Policy Options. Dernière mise à jour : 23 janvier 2020.
https://policyoptions.irpp.org/magazines/january-2020/can-universities-bridge-the-graduate-skills-gap/
.

Linney, Sarah. "The Biggest Skills Gaps Around the World." QS. Dernière mise à jour : 5 septembre 2019.
https://www.qs.com/biggest-skills-gap-around-the-world/
.

Mann, Elizabeth. "Understanding the Skills Gap—and What Employers Can Do About It." Brookings. Dernière mise à jour : 6 décembre 2019.
https://www.brookings.edu/research/understanding-the-skills-gap-and-what-employers-can-do-about-it/
.

Marshall, Will, and Ryan Craig. "The Dangers of Skills-gap Skepticism." TheHill. Dernière mise à jour : 29 mars 2019.
https://thehill.com/opinion/finance/436350-the-dangers-of-skills-gap-skepticism
.

Nowakowska, Agata. « It's Not a Skills Gap, It's a Diversity Gap. » Workplace Insight. Dernière mise à jour : 6 mars 2019.
https://workplaceinsight.net/its-not-a-skills-gap-its-a-diversity-gap/
.

Persaud, Christine. « The Skills Gap Problem with Automation. » Futurithmic. Dernière mise à jour : 22 novembre 2019.
https://www.futurithmic.com/2019/11/22/the-skills-gap-problem-with-automation/
.

Selko, Adrienne M. « Blue-Collar AI Can Solve Skills Gap. » EHS Today. Dernière mise à jour : 15 mai 2019.
https://www.ehstoday.com/safety-technology/article/21920154/bluecollar-ai-can-solve-skills-gap
.

« Skill Gap Analysis for Employees - The What, How and Why. » Continu Blog. Dernière mise à jour : 25 septembre 2019.
https://blog.continu.co/skill-gap-analysis-for-employees/
.


Mots-clés: Formation Continue Compétences Demandeurs D’Emploi Intelligence Artificielle - I.A. Automatisation Employeur Compétences Informatiques Différence Manufacture Skill gap

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !