Articles

Publié le 02 décembre 2020 Mis à jour le 03 décembre 2020

Déposer ses émotions sur le papier

Rédiger ses sentiments dans un journal peut être pédagogique

Journal personnel

Écrire fait partie des compétences de base que doivent maîtriser les élèves en sortant de l’école. Alors, les enseignants leur proposent des dictées, des sujets de rédaction ou même des journaux de lecture qui ajoute la compréhension de texte.

Le numérique, d’ailleurs, permet de mettre encore plus facilement en place des activités d’écriture. Que ce soit des billets de blogue ou des messages sur les réseaux, tout devient prétexte à composition. Pourtant, rarement les jeunes apprenants peuvent exprimer leurs émotions sur le papier. Un paradoxe.

Purger les traumatismes

Un film peu connu de 2007 montre pourtant les effets bénéfiques de l’écriture d’un journal auprès des élèves. « Écrire pour exister » (« Freedom Writers » en version originale) est inspirée de l’histoire vraie d’Erin Gruwell, une professeure dans les années 90, qui se retrouve dans une classe où les tensions raciales et de groupes sont vives. Le tout se déroulant 2 ans après les émeutes de Los Angeles. Elle tentera par différentes manières d’intéresser ces adolescents mais ce sera la création d’un journal intime qui sera la clef.

En exprimant leur rage, leur violence, leur peine et autres, ils arriveront à regagner de la dignité, de la considération et même un peu d’espoir en l’avenir. Plus de 25 ans plus tard, l’initiative d’Erin Gruwell est devenue un programme florissant aux États-Unis pour donner du pouvoir aux étudiants racisés et pauvres, entre autres.

Si le système scolaire occidental a rarement laissé de la place aux émotions, ce n’est pas le cas de ceux du Danemark, par exemple. En effet, l’intelligence émotive et l’empathie font partie des piliers de l’éducation danoise afin de créer des générations plus bienveillantes que celles avant eux. En Suède, une étude datant de 2007 montrait l’exemple d’étudiants en médecine qui devait écrire à partir d’un cas donné l’attitude qu’ils devaient prendre avec le patient. Un exercice dont ressortaient beaucoup de bienveillance et de compréhension des futurs médecins par rapport à un individu anxieux, entre autres.

Si les paroles s’envolent, les traces écrites restent et permettent une autre perspective sur les événements. Ainsi, proposer de rédiger des journaux intimes avec ses élèves leur offre l’occasion de formuler plus facilement des traumatismes ou des émotions fortes qu’ils n’arrivent pas à exprimer oralement. Attention, toutefois, il faut les laisser libres d’écrire sur ce qu’ils veulent et s’assurer avant et après les séances que tout va bien et qu’ils ne gardent pas des sentiments difficiles. Néanmoins, cela peut être une activité libératrice et aussi pédagogique.

Une activité pleine de bienfaits

En effet, en leur apportant l’idée du journal, ils apprennent à écrire pour eux-mêmes et à le faire régulièrement, voire quotidiennement. Ainsi, il est suggéré aux professeurs qui voudraient s’y mettre de laisser une période précise pour cette activité. Elle ne doit pas être vue comme une activité laborieuse mais plutôt un moment pour laisser aller leurs émotions et se concentrer sur soi et ce qu’ils vivent en ce moment. La répétition leur mènera à développer le goût de l’écriture et même du dessin. En effet, plusieurs conseillent de laisser la liberté aux auteurs de faire des gribouillis s’ils en ont envie.

La période du confinement lié à la covid-19 a été un excellent moment de mettre en place des journaux où les élèves pouvaient écrire à partir de quelques consignes quotidiennement ou presque. Dans la classe de 3e de Mme Mourier, chaque jour était l’occasion d’une activité d’écriture permettant à la fois d’utiliser des principes orthographiques et littéraires mais aussi de s’exprimer sur cette situation inédite et anxiogène. Pour les enseignants, l’idée n’est pas de corriger les sentiments vécus mais plutôt la qualité du français, le respect des instructions de base et la pertinence de la communication de ces écrits.

Illustration : luxstorm de Pixabay

Références :

« 1.1. Un Journal De Lecture, Pour Quoi Faire ? » Académie De Strasbourg. Dernière mise à jour : 19 octobre 2020.
https://www.ac-strasbourg.fr/pedagogie/lettres/journaux-de-lecture-numeriques/11-un-journal-de-lecture-pour-quoi-faire/

Gadenne, Jean-Eudes. « Article : [514] — Journal d’un confiné. » WebLettres. Dernière mise à jour : 19 avril 2020.
https://www.weblettres.net/spip/spip.php?article1914

« Je Suis Professeur En Lettres En Lycée Professionnel. » Académie De Nancy-Metz. Consulté le 28 novembre 2020.
https://dane.ac-nancy-metz.fr/je-suis-enseignant-en-lettres-lycee-professionnel/

« Le Danemark, Une Pédagogie Fondée Sur L’empathie. » Innovation En Éducation. Dernière mise à jour : 29 août 2020.
https://www.innovation-en-education.fr/le-danemark-une-pedagogie-fondee-sur-lempathie/

Lee, Laura. « 5 Tips for Unleashing Student Creativity Through Writing. » Edutopia. Dernière mise à jour : 18 décembre 2019.
https://www.edutopia.org/article/5-tips-unleashing-student-creativity-through-writing

« Les Bienfaits Du Journal Intime Pour Les Enfants De 6 à 12 Ans. » JouéClub. Consulté le 28 novembre 2020.
https://www.joueclub.fr/contenu/les-bienfaits-du-journal-intime-pour-les-enfants-de-6-a-12-ans.html

Smits, Laurence. « Comment écrire Pour Exister? » La Plume De Laurence. Dernière mise à jour : 4 février 2020.
https://www.laurencesmits.com/comment-ecrire-pour-exister/

Svenberg, Kristian, Mats Wahlqvist, and Bengt Mattsson. "“A memorable consultation”: Writing reflective accounts articulates students’ learning in general practice." ResearchGate. Dernière mise à jour en juillet 2007.
https://www.researchgate.net/publication/6335475_A_memorable_consultation_Writing_reflective_accounts_articulates_students’_learning_in_general_practice

Thoraval, Yannick. « 'Lit Therapy' in the Classroom: Writing About Trauma Can Be Valuable, if Done Right. » The Conversation. Dernière mise à jour : 6 septembre 2020.
https://theconversation.com/lit-therapy-in-the-classroom-writing-about-trauma-can-be-valuable-if-done-right-145379


Mots-clés: Journal Traces Émotions Pédagogie Journal intime Anne Frank Scandinavie Confinement covid-19

Voir plus d'articles de cet auteur

Dossiers

  • Traces vivantes

  • Au rendez-vous de soi


Pour vous abonner au fil RSS de Thot Cursus, indiquez votre courriel ci-dessous :

Service par FeedBurner


            

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !