Articles

Publié le 03 janvier 2022 Mis à jour le 04 janvier 2022

Aux sources linguistiques du français

La langue aux racines aussi diverses que colorées

Saviez-vous que nous parlions latin, grec, anglais, arabe, italien ou encore espagnol sans même nous en douter ? Et pourtant, si ! La langue française compte environ 32.000 mots usuels et jusqu’à 90.000 mots pour les dictionnaires les plus complets. Sur ces 32.000 mots, près de 20.000 sont d’origine étrangère, contre seulement 12.000 qui seraient purement d’origine populaire française.

Alors, envie de voir à quel point nous partageons une culture linguistique intensément riche et variée ? Plongez avec nous au cœur des merveilles de la langue française et fouillez jusqu’à retrouver les racines aussi colorées que contrastées de notre langue et de notre culture francophone.

Origines

Tant qu’à parler racines, parlons origines et statistiques, histoire de partir sur de bonnes données.

Le français fait partie de la famille des langues indo-européennes, de la sous-famille des langues romanes (ou dites latines), qui bifurque alors vers celle des langues gallo-romanes (en référence au concept historique de la civilisation propre à la Gaule romanisée pendant l’Antiquité), puis à celui des langues d’oïl. Le premier texte officiellement écrit en langue française, «Les Serments de Strasbourg», daterait de 853 et serait une entente politique entre les descendants de Charlemagne. Depuis le Moyen-Âge, il n’a cessé d’évoluer et continue à le faire encore de nos jours. On compte environ 300 millions de locuteurs du français en 2018 et c’est la langue officielle de 29 pays, majoritairement d’Afrique, berceau d’anciennes colonies françaises. Le français est aujourd'hui une langue parlée et apprise sur tous les continents.

Langues antiques

Aux racines du français, on trouve bien évidemment le latin et le grec, langues mères de la famille des langues indo-européennes. Le latin s’est importé au moment de la conquête des Gaules, mais s’est poursuivi encore longtemps après, principalement par le biais de l’élite intellectuelle et religieuse. Bien souvent, ces mots ont gardé leur orthographe et leur prononciation identique à celle des Romains (forme savante), mais ont aussi été popularisés pour le grand public (forme populaire).

Deux exemples pour étayer ces formes distinctes : « auscultare » en latin devient « ausculter » (forme savante) et « écouter » (forme populaire), « integer » devient « intègre » (forme savante) et « entier » (forme populaire).

Le grec, quant à lui, se retrouve davantage au niveau de la composition des mots, c’est-à-dire avec les préfixes et suffixes (le préfixe a- a une connotation négative, qui prive de quelque chose, comme « athée », qui vient de « atheos », qui ne croit pas aux dieux, ou encore « agueusie », issu de « gueusis », qui a perdu le goût). D’autre part, les mots d’origine grecque sont associés aux arts et aux sciences avec une prédominance des lettres ch, th, ph, rh et y, comme « chronomètre », qui vient de « chronos » (temps) et de « metron » (mesure).

Langues latines

Outre le grec et le latin, d’autres langues sœurs, comme l’italien et l’espagnol ont contribué à l’expansion de la langue française. L’italien, principalement pendant la Renaissance (XIVe-XVIe siècles) et la richesse culturelle et intellectuelle qui s’épanouissait alors au travers de toute l’Europe. Ainsi, les mots moustache, canon, concert, balcon, banque… pour ne citer qu’eux, font partie des quelques milliers de mots qui fleurissent le français d’un accent rital aujourd’hui !

L’espagnol quant à lui s’est imposé au moment de la colonisation du Nouveau Monde par les Conquistadors, en Amérique du Sud. Ceux-ci ont emprunté des mots aux autochtones qui ont été eux-mêmes repris, puis adaptés par les Français par la suite, à l’instar de « chocolat », issu de « chocolatl » (en aztèque) ou « maïs » ("mahiz"en arawak). Bien sûr, il y a aussi eu des emprunts directs à la langue ibère, tels boléro, guérilla, sieste, camarade… Aujourd’hui, on compte environ 300 mots empruntés à la langue de Cervantes.

L’arabe

Plus étonnant maintenant, la langue arabe a influencé elle aussi le français. Étonnant, car elle ne fait pas partie de la même famille linguistique ! Ceci s’explique là encore par l’Histoire, plus précisément au moment des Croisades (XIe-XIIIe siècles). Quelque 300 mots arabes sont donc intégrés aujourd’hui au français. Parmi eux, citons « assassin » (issu de l’italien « assassino », lui-même issu de "aššāšīn" en arabe), « calife » (de « khalifa », chef suprême) ou encore « algèbre » (« al-djabr » en arabe) et de beaucoup de mots liés aux mathématiques.

Finalement, la langue française d’aujourd’hui est un bel amalgame des cultures qu’elle a croisé au cours de son existence et avec lesquelles elle a cohabité plus ou moins pacifiquement. Si bon nombre de mots étrangers ont été francisés, comme « choucroute » (plus facile à prononcer que son homologue allemand « sauerkraut ») ou « redingote » (pour « riding-coat » en anglais), bon nombre d’entre eux sont carrément passés dans la langue de tous les jours sans subir aucune modification (« allegro » en italien, « scooter » en anglais).

L’anglais jouit d’un traitement de faveur en particulier depuis la révolution industrielle du XIXe siècle et les mots « camping, blazer, comité, tourisme ou tunnel » nous semblent tellement français qu’on en oublie leur essence britannique propre ! Là où le bât blesse, c’est que de plus en plus la langue française se gave d’anglicismes alors que les mêmes mots existent en français (« take-out » au lieu de « à emporter » pour ne citer que cet exemple !). De racines colorées, ils semblent que le français tendrait maintenant à vouloir se faire une totale décoloration, pour le meilleur ou pour le… Shakespeare !


Sources et illustrations

Français, Wikipedia, https://fr.wikipedia.org/wiki/Français 

Les emprunts aux autres langues, Alloprof, https://www.alloprof.qc.ca/fr/eleves/bv/francais/les-emprunts-aux-autres-langues-f1023 

Jules Cesar, Pixabay, https://pixabay.com/images/id-2789915/

Bleu blanc rouge, Pixabay, https://pixabay.com/images/id-2540240/


Voir plus d'articles de cet auteur

Dossiers

  • Ancrages

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !