Articles

Publié le 20 septembre 2022 Mis à jour le 20 septembre 2022

Tous en quête de l'économie du bonheur

Tant que cela ne devient pas une injonction

Comment sait-on qu'une économie est florissante? En général, les spécialistes vont se baser sur le produit intérieur brut (PIB). Or, celui-ci ne note que les échanges et les gains. Il n'indique rien sur l'état émotionnel d'un pays. En effet, un excellent PIB peut cacher des travailleurs exploités, des conditions de vie plus ou moins agréables, un environnement dégradé, etc. Conséquemment, d'autres experts ont tenté de prendre le pouls de la population et d'estimer le bonheur général. Une approche qui ne vient pas de nulle part.

Siffler en travaillant

Martin Seligman est le père de la psychologie positiviste. L'idée de base est que le bonheur mène au bonheur. En mettant les gens dans un contexte positif, ils seront eux-mêmes gagnés par l'ambiance, se dépasseront, exulteront et "contamineront" les autres autour. Il n'en fallait pas plus pour que naisse un secteur incroyablement populaire, celui de la croissance personnelle. Ainsi sont apparus des coachs et conférenciers pour semer la graine de positivité manquante chez nombre d'entre nous. Arte en a fait un documentaire fort intéressant.

Certains ont été inspirés et ont décidé dans cette veine de penser la "happy economy" ou l'économie du bonheur. Pour eux, il est important que les milieux professionnels offrent des contextes où tous se sentent bien. D'ailleurs, bien des études ont montré à quel point la productivité augmentait chez les employés et se donnaient davantage pour l'entreprise. Un constat plutôt logique qui, néanmoins, a permis de renverser une tendance crue en administration à savoir qu'il fallait mener par la crainte.

Quand le PIB baisse, le bonheur décroît et inversement. En outre, des nations ont visé à ce que le bien-être de la population soit prioritaire. Le Bhoutan, par exemple, a misé énormément sur un environnement sain, une baisse de la pauvreté, etc. Ainsi, il s'agit d'un des rares pays avec un bilan carbone négatif et ayant adopté des mesures strictes sur le tourisme afin de préserver les espaces naturels et urbains. Le développement économique national n'a eu de cesse de progresser depuis des décennies.

La tyrannie du bonheur

Toutefois, comme le rappelle le documentaire d'Arte, cette injonction au bonheur et à l'amélioration de soi peut avoir son côté sombre. En effet, comment quantifier le bonheur? Il s'agit d'une impression très personnelle. Chacun, en plus, possède son interprétation; ainsi il semble difficile d'y accoler une définition globale. Or, ces prescriptions répétées de coachs, d'influenceurs, de membres de la famille et maintenant de patrons peuvent peser fortement sur les individus. Certains sociologues appellent le phénomène "l'happycratie" tant cette industrie nous incite à être positifs.

Qui plus est, il est bien de vouloir positiver mais quand le monde autour de soi va moins bien ou que s'amorce une récession, difficile de garder une attitude joyeuse. D'ailleurs, une recherche réalisée par des chercheurs australiens a montré que cette quête incessante pouvait mener des personnes à ruminer quand elles ne se sentent pas bien. Un sentiment de culpabilité les envahit puisque cette bulle négative ne conduira, selon les acteurs de la croissance personnelle, qu'à des échecs. L'industrie a aussi tendance à promouvoir l'idée de se "désintoxiquer" des mauvaises pensées. Ainsi, certains psychologues notent presque chez des patients une orthorexie mentale où ils font tout pour s'en débarrasser, parfois de façon malsaine.

Offrir un contexte bienveillant

En fait, pour plusieurs spécialistes de la santé mentale, il vaudrait mieux miser sur la bienveillance envers soi. Plutôt que de se culpabiliser pour des émotions de tristesse ou de colère, les accepter et mettre son énergie dans des choses qui font du bien pour chacun : une plongée dans un bon roman, une promenade champêtre ou une séance de jeu vidéo. Cela veut dire, pour les entreprises, d'offrir un milieu qui propose autant un salaire satisfaisant que des conditions de travail qui permettent aux salariés de s'épanouir.

Sans compter qu'un pays peut avoir des indicateurs économiques au vert sans que les individus éprouvent de la joie. Malgré des chiffres corrects à la fin de 2021, les Américains se sentaient fortement malheureux.

Bien plus que d'autres nations comme la Finlande qui misent plus sur la bienveillance et le collectif. En effet, le pays scandinave investit massivement dans des initiatives telles la "baby box", une quarantaine d'articles pour les nouveaux parents afin de bien commencer leur parentalité. Le gouvernement finlandais a décidé qu'à partir de septembre 2022, les congés parentaux allaient être augmentés chez les pères. Or, ces initiatives font partie d'un objectif collectif. Les Finlandais paient une part très importante d'impôts chaque année. Et si le bonheur résidait aussi dans des instances publiques qui prennent soin de leur population?

Crédit photo : fr.depositphotos.com

Références :

Almeida, Jade. "L’obsession Du Bonheur En Occident Ou Les Limites Du Développement Personnel." Jade Almeida. Dernière mise à jour : 14 juin 2022. https://www.jadealmeida.com/index.php/2022/06/14/lobsession-du-bonheur-en-occident-ou-les-limites-du-developpement-personnel/.

Baril, Hélène. "Payer De L’impôt, Le Bonheur !" La Presse. Dernière mise à jour : 28 mars 2022. https://www.lapresse.ca/affaires/economie/2022-03-28/planete-economique/payer-de-l-impot-le-bonheur.php.

Brault, Julie. "Et Si Le Bonheur Des Uns Faisait Aussi Le Bonheur Des Autres?" LesAffaires.com. Dernière mise à jour : 31 mars 2022. https://www.lesaffaires.com/blogues/le-courrier-des-lecteurs/et-si-le-bonheur-des-uns-faisait-aussi-le-bonheur-des-autres/631971.

Bris, Arturo. "Happy People, Happy Economy? Moving Beyond GDP in Measuring Economic Success in 2022." I by IMD. Dernière mise à jour : 10 janvier 2022. https://iby.imd.org/competitiveness/happy-people-happy-economy-moving-beyond-gdp-in-measuring-economic-success-in-2022/.

Brooks, Arthur C. "How to Be Happy in a Recession." The Atlantic. Dernière mise à jour : 12 septembre 2022. https://www.theatlantic.com/family/archive/2022/07/us-recession-economy-happiness/670974/.

Burke, Jolanta. "Why the Pursuit of Happiness Can Be Bad for You – and What You Should Pursue Instead." The Conversation. Dernière mise à jour : 22 février 2022. https://theconversation.com/why-the-pursuit-of-happiness-can-be-bad-for-you-and-what-you-should-pursue-instead-176838.

Cornwall, Gail. "The Problem with Positive Psychology: When the Pursuit of Happiness Turns Toxic." Salon. Dernière mise à jour : 23 avril 2022. https://www.salon.com/2022/04/23/the-problem-with-positive-psychology-when-the-pursuit-of-happiness-regresses-into-positivity/.

"Happycratie : Comment L'industrie Du Bonheur a Pris Le Contrôle De Nos Vies." TV5MONDE. Dernière mise à jour : 24 décembre 2021. https://information.tv5monde.com/info/happycratie-comment-l-industrie-du-bonheur-pris-le-controle-de-nos-vies-257808.

Hiltzik, Michael. "Column: The Biden Economy is Booming. Why Aren't Americans Happier with It?" Los Angeles Times. Dernière mise à jour : 15 décembre 2021. https://www.latimes.com/business/story/2021-12-15/the-biden-economy-is-booming-why-arent-americans-happy.

Hivert, Anne-Françoise. "La Finlande, Le Pays Qui Investit Dans Le Bonheur." Le Monde.fr. Dernière mise à jour : 7 mars 2022. https://www.lemonde.fr/international/article/2022/03/07/la-finlande-le-pays-qui-investit-dans-le-bonheur_6116417_3210.html.

Loknath Sharma, Lyonpo, and Ratnakar Adhikari. "What Bhutan Got Right About Happiness - and What Other Countries Can Learn." World Economic Forum. Dernière mise à jour : 25 octobre 2021. https://www.weforum.org/agenda/2021/10/lessons-from-bhutan-economic-development/.

McGuirk, Lucy, Rosemary Kingston, Peter Kuppens, and Brock Bastian. "Does a Culture of Happiness Increase Rumination Over Failure?" ResearchGate. Dernière mise à jour en juillet 2017. https://www.researchgate.net/publication/318474791_Does_a_Culture_of_Happiness_Increase_Rumination_Over_Failure.

"New Study Shows We Work Harder when We Are Happy." University of Warwick. Consulté le 16 septembre 2022. https://warwick.ac.uk/newsandevents/pressreleases/new_study_shows/.


Voir plus d'articles de cet auteur

Dossiers

  • Nouvelles pratiques commerciales


Le fil RSS de Thot Cursus via Feed Burner.


Les tweets de @Thot


Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !