Par Sandrine Benard  | phenix974@me.com

Maîtriser une langue en quelques semaines : mythe ou réalité ?

Créé le jeudi 26 novembre 2015  |  Mise à jour le lundi 30 novembre 2015

Maîtriser une langue en quelques semaines : mythe ou réalité ?

Apprendre une langue, c’est un apprentissage continu. Jour après jour, notre connaissance linguistique se développe par l’acquisition de nouveaux mots, de nouvelles expressions… Aussi peut-on se demander si un tel apprentissage peut se faire sur une période donnée et limitée. Vitesse et compétence peuvent-elles être liées dans ce domaine ?

Dans la vie, comme pour toute chose, un bon moyen d’arriver à ses fins est de se fixer un objectif. L’apprentissage d’une langue ne fait pas exception à cette règle.

Vous allez à Vienne pour un week-end et vous voulez pouvoir parler un peu dans la langue de Göethe ? Il existe des méthodes express pour pouvoir se débrouiller « sur le pouce ». Inutile de maîtriser le subjonctif ou le discours indirect pour une escapade culturelle !

Les méthodes express : s'exprimer oui, mais comprendre, euh...

Plusieurs méthodes de langue promettent un apprentissage en 3 mois mois, 15 jours, voire une semaine ! Ceci dit, même dans le plus intensif des apprentissages, cela semble un peu présomptueux d’affirmer « parler » une langue en si peu de temps. Oui, vous pourrez vous débrouiller, mais cette connaissance sera limitée.

La méthode express peut s’avérer efficace, car elle va droit au but. En effet, inutile de passer des heures sur la grammaire quand on veut juste savoir demander son chemin et commander au restaurant ! Le fait de savoir exactement ce qu’on veut nous permet d’éviter les détours inutiles et c’est pourquoi l’acquisition de la langue pourra être efficace.

Ces méthodes express sont basées sur la connaissance du vocabulaire de «survie» (oui, non, manger, boire, directions…) et des phrases-clé (demander un itinéraire, commander au restaurant, acheter des billets…) qui seront donc suffisantes pour se débrouiller sur place.

Toutefois, en dépit de l’efficacité de ce système, c’est au moment des réponses des interlocuteurs natifs que notre compréhension sera mise à l’épreuve. S’exprimer, oui, mais pour comprendre ce que l’autre dit, il en faut plus que quelques jours !

Quel apprenant êtes-vous ?

Il convient également de déterminer votre style d’apprentissage, ce qui aura un impact direct sur votre rapidité à apprendre une langue pour mieux l’utiliser. 

  • Vous apprenez mieux en lisant et en écrivant : vous êtes un apprenant visuel.
  • Vous apprenez mieux en écoutant et en parlant : vous êtes un apprenant auditif.
  • Vous apprenez mieux en regardant et en faisant preuve d’imagination : vous êtes un apprenant sensoriel.

À chacun de ces styles, on peut adapter une cadence et une rapidité. Vous avec le choix pour vous former. Une bonne idée est de ne pas mélanger vitesse et précipitation.

Quelques méthodes rapides...

Par exemple, si vous êtes un apprenant sensoriel, une bonne méthode pour perfectionner la langue en voie d’acquisition est de regarder des films en langue originale et de laisser notre imagination nous guider quant à la compréhension de ce que nous voyons. L’aspect intuitif de cette démarche fonctionne plutôt vite et bien.

Vous préférez lire ? Pas de problème, inutile de chercher à déchiffrer les écrits de Shakespeare, un bon livre de contes et légendes, simplement destiné aux plus jeunes, est un des meilleurs moyens de progresser rapidement et efficacement dans une langue.

Vous préférez discuter ? Certes, les longs séjours sont merveilleux pour parfaire la langue, mais même si vous ne disposez que de quelques jours à l’étranger, essayez de parler, dites quelques mots, discutez un peu avec les gens du pays. Vous faites des erreurs, vous hésitez ? Pas de problème, vous êtes un apprenant ! Le fait de vouloir essayer de parler et donc, de s’intéresser à la langue et à la culture de l’autre prouve votre bonne volonté et donc, vos erreurs seront d’une part pardonnées, mais en plus, si votre interlocuteur le veut bien, il vous aidera même à les déceler pour mieux les corriger par la suite. Toute interaction est positive !

Mythe ou réalité ?

Vous avez le choix. Prendre votre temps vous permettra d’aller en profondeur dans la connaissance et l’acquisition de la langue et vous confortera dans une certaine aisance orale au moment de mettre en application vos connaissances.

Finalement, on peut dire que chacun a son propre rythme d’apprentissage. Maîtriser une langue prend toute une vie, et encore, même notre langue maternelle n’est jamais maîtrisée à 100% ! Tout dépend donc de vos besoins du moment et de ce que vous en attendez par la suite. Aller vite, oui, mais sans perdre le fil de notre objectif : parler une autre langue. 

Illustration : Creativa Images, Shuterrstock

Références  

- la collection « L'anglais, l'espagnol, l'allemand... tout de suite », éditions Pocket
http://www.decitre.fr/cd/l-anglais-tout-de-suite-9782266169325.html

- «Les mots essentiels pour voyager », éditions Loenly Planet
http://www.decitre.fr/livres/petite-conversation-en-anglais-9782816148169.html

- la collection «Pour les Nuls», éditions First
http://www.decitre.fr/rechercher/result/?q=Pour+les+Nuls+langue&search-scope=0

- la collection «15 minutes», éditions Libre Expression
http://www.editions-libreexpression.com/15-minutes/collection/15mi01

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire