Par Vincent Datin  | v.datin@cursus.edu

E-réputation : Comment créer sa marque personnelle ?

Créé le mardi 2 décembre 2014  |  Mise à jour le mercredi 25 mai 2016

E-réputation : Comment créer sa marque personnelle ?

L’avènement du web 2.0 a profondément changé les comportements. Avec l’arrivée des réseaux sociaux, le web est devenu une véritable mémoire sociale où chaque internaute a la possibilité de devenir contributeur pour le meilleur... et pour le pire.

Cette nouvelle forme de pouvoir peut prendre des formes inattendues comme le succès des plateformes dédiées à l’humour mais aussi laisser des traces indélébiles et nuisibles... preuve que l’envie de rire se transforme parfois en provocation, affront et parfois tout simplement en volonté de nuire. 

Aujourd’ hui, 80 % du contenu publié en ligne sur une entreprise n’est pas produit par celle-ci. La majorité des entreprises ont bien compris la problématique et la veille en e-réputation se démocratise dans tous les secteurs et ce quelque soit la taille de l’entreprise. Et vous, en tant que particulier, savez-vous ce qui se dit de vous sur le web ? Avez-vous déjà saisi votre nom sur un moteur de recherche ?

71 % des français ont déjà franchi le pas. Il existe d’ailleurs plus de 300 outils gratuits en ligne pour satisfaire votre curiosité et compléter votre recherche également sur les réseaux sociaux. Une 1ère page Google de « recherche sur soi » est une véritable carte de visite. Le « Je » est devenu une marque, votre marque personnelle… et le « marketing de soi » indispensable pour se différencier de la masse, améliorer sa recherche d’emploi, optimiser son employabilité ou donner un coup de pouce à sa carrière en s’appuyant sur sa singularité. Selon une enquête récente de RegionsJob, « 95% des recruteurs interrogés déclaraient utiliser les réseaux sociaux comme outil de sourcing et pour 68% d’entre eux, c’est aussi un moyen de se renseigner sur les candidats. Imaginer l’impact dans le processus de recrutement d’un profil mal maîtrisé ou encore pire, d’un homonyme au profil douteux.

Dans ce dernier cas de figure, « surveiller » votre e-reputation ne vous permettra que de constater les faits, et la « corriger » peut s’avérer compliquée. Votre réputation sur le web n’est pas plus en danger qu’ailleurs, simplement il vous faut occuper le terrain, construire votre marque personnelle. Une réputation déjà faite est beaucoup plus compliquée à détruire, le contenu négatif sera noyé dans la masse… En clair, une e-reputation ne se nettoie pas, elle se construit. En fin de compte l’important est de faire de votre image virtuelle, une réputation égale à ce que les gens disent de vous.

Construire sa marque personnelle ne s’improvise pas. Créer votre profil LinkedIn et/ou Viadeo correspond vaguement à ce que tout le monde fait, il vous faut donc une véritable stratégie pour ne pas vous lancer à l’aveuglette. Stratégie de présence ? Stratégie de networking ou stratégie d’influence ? Pour rappel, une stratégie sert à atteindre des objectifs. Il est donc important de les définir avant de planifier toute action.  

Si vous ne savez pas par où commencer, voici quelques conseils :

  • Analysez votre profil

Répertoriez vos forces, vos faiblesses, vos compétences, vos passions… (à l’aide d’une matrice SWOT par exemple). Gardez à l’esprit que vos points forts sont mis en avant et vos faiblesses maîtrisées pour façonner une véritable identité. Vos compétences servent à créer des liens avec vos futures interlocuteurs et vos passions sont utiles pour humaniser vos compétences.

  •  Définir vos cibles

Autrement dit, les personnes qui vous permettent d’atteindre directement vos objectifs et celles qui peuvent les favoriser. A noter que le principe du gagnant-gagnant est essentiel dans la relation avec vos cibles. Donner pour recevoir... Sans cela, votre cible aura l’impression de perdre son temps avec vous.

  •  Choisir vos supports

L’analyse de votre profil vous permet de définir le contenu de votre message et la forme adaptée à vos cibles. L’ensemble contenu/forme/support doit rester cohérent... Un juste équilibre pour votre cible entre réseaux sociaux traditionnels ou professionnels, blog, sites spécialisés, forums pour les supports existants. Il va de soi que l’une des façons les plus simples de vous différencier, est d’avoir votre propre nom de domaine tel que prenomnom.com, le site web associé et une adresse mail personnalisée de type contact@prenomnom.com, beaucoup plus professionnelle qu’un service de courriel gratuit comme gmail.com.

  •  Communiquer au bon moment

Bien sûr la production de vos contenus se fait sur votre temps libre, mais est-ce le bon moment pour publier ? Un dernier conseil, tenez compte de vos cibles et de vos supports pour choisir le moment adéquat.

A ce stade, vous avez mis toutes les chances de votre coté, mais il faut reconnaître qu’une marque personnelle se travaille sur le long terme. L’engagement des autres vis-à-vis de votre marque personnelle requiert votre propre engagement… Un peu comme si vous étiez l’employé à plein temps de votre marque personnelle.

 

Sources

Rapport Ipsos Bing Novembre2014
http://fr.slideshare.net/IpsosFrance/rapport-ipsos-bing-novembre2014

Enquête Regions Job : Emplois et réseaux sociaux
http://groupe.regionsjob.com/media/docs/resultats_enquete_2012.pdf

Le marché français des outils de veille en e-réputation
http://www.portail-ie.fr/article/1094/Le-marche-francais-des-outils-de-veille-en-E-reputation


Crédit photo : Maksim Kabakou - Shutterstock

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire