Articles

Publié le 17 août 2021 Mis à jour le 30 août 2021

L'apprenance en nomadisme

Quand les écoles, les apprenants et les savoirs se déplacent

Nomades steppe Mongolie

« Le désert attire le nomade ; l'océan, le matelot ; l'infini, le poète. »
  Jospeh Roux -  Pensées 

Et si le désir de connaître était le continent recherché par les apprenants ?

L'enseignant nomade

Les enseignants, en s'asseyant sur leurs chaires et en se contentant de professer du haut de celles-ci, prennent le risque de calcifier le savoir. Ils ne bougent plus, ni avec leurs jambes, ni avec leurs mains, ni avec leurs cerveaux. Ils professent jusqu'à leur fin les certitudes qu'ils mettent une vie à prouver.

Ce faisant ils, perdent en ouverture et en curiosité. Pourtant, ils savent tout ce que le nomadisme et les pérégrinations autorisent. Se déplacer, aller de ville en ville, rencontrer d'autres maîtres dans des contrées lointaines, constituent autant d'opportunités incroyables de comparer ses connaissances à celles des autres. Enseigner dans un autre pays plusieurs semaines engage plus qu'une conférence ponctuelle ou du tourisme universitaire dans un campus balnéaire.

Les pédagogues nomades cultivent leur sens de l'observation et de la relativité de leur culture et des vérités associées. Ils sont tenus d'éprouver leurs concepts aux contextes qu'ils découvrent. Ils ne sauraient dire : « j'ai raison en théorie », si, en pratique, cela bute sur des usages ou des croyances différentes.

Enseigner les sciences de l'éducation en Asie permet de s'apercevoir de la relativité des théories que certains croient si bien établies en Occident. La dynamique des groupes, le rapport au savoir et aux maîtres sont dissemblables.

L'apprenant nomade

Il est des apprenants qui ne cessent de bouger physiquement. Ils changent régulièrement de pré et vont se nourrir de l'herbe de nouveaux savoirs dès qu'ils en ont l'opportunité. Ils ne cessent de butiner et font leur miel de chaque rencontre. Ainsi, ils pollinisent autours d'eux. Les mobilités personnelles, professionnelles, géographiques, les inflexions de carrière, les déplacements d'un site d’entreprise à l’autre accélèrent la propagation d'idées et de propositions nouvelles.

L'apprenant nomade est un formidable agent de l'apprenance qui montre aussi, par ses déplacements, que l’envie de découvrir et d'apprendre circule et ne demeure pas figé. Par son propre exemple, il donne envie aux autres d'aller voir plus loin. Et n'oublions pas que lorsque les pieds se déplacent, le cerveau suit et les yeux, changeant de point de vue, entraînent des reconfigurations sur des connaissances déjà accumulés.

Les savoirs nomades

Les savoirs sont par définition nomades, ils s'écoulent à flot continu. Ils ne respectent ni drapeaux,  ni douaniers. Ils glissent de bouche à oreille. Ils passent par les livres, les clés USB, les ordinateurs, les objets, les personnes. Ils résonnent par les chansons, se déforment par ouï-dire. À peine exposés à la vue d'un autre et ils sont imités, amplifiés, déformés. La langue est leur meilleur véhicule même quand la traduction d'un idiome à l'autre en transforme le sens.

La traduction crée de nouvelles interprétations acceptables dans la culture d'accueil, de nouveaux mots, des nuances. Les savoirs nomades mutent, comme les virus, en fonction du terrain en contact. Les savoirs se baladent aussi de discipline en discipline, c'est ainsi que les théories se fécondent et donnent leurs plus beaux fruits.

Par exemple le concept de paysage issu de la géographie vient réveiller les sciences de la formation et voilà que sont évoqués « les paysages de l’apprentissage », la singularité des façons d’apprendre se révèle par les perspectives qui se découvrent, un horizon intérieur que le pédagogue imagine.

La pédagogie nomade ou le enomadisme 

Aux routes de la soie, succèdent les grandes infrastructures de câbles sous-marins et de réseaux satellitaires. Et si internet offrait à la pédagogie une once de nomadisme ? Quoi de plus simple que d'apprendre en mouvement, un casque sur les oreilles ? Ou bien de consulter des vidéos par petites bouchées dans un transport en commun ou dans une salle d'attente ? Pas de temps laissé dans les interstices. Rien n'empêche plus d'accéder à une encyclopédie en ligne, des bases de données, des fonds musicaux et toutes sortes d'informations n'importe où et n'importe quand.

En effet des points d'amplification au wifi, oasis électroniques modernes, prolifèrent dans les gares et les d'espaces publics ou privés. La connexion est aussi continue que la ligne d'horizon d'une steppe. Prenons garde toutefois que les nomades conquérants des steppes ne soient pas remplacés par des sociétés prédatrices qui, à l’instar des Huns, détruisent tout sur leur passage au seul prétexte de se gorger de richesse.

L'école nomade

L'archétype de l'école nomade  est l'école montée sur un traîneau dans les steppes de Sibérie ou sur une pirogue au plus profond de l'Amazonie. C'est toute l'école qui bouge; la nature et les saisons forment le décor de la classe. Mais aujourd'hui, agrémentée de technologie (ordinateur portable, antenne satellite batterie, Wi-Fi) l'école nomade se présente comme une nature augmentée, l'alliance du vivant et des connaissances à son sujet, accessibles par les ondes, transforme le rapport au savoir. 

Les outils numériques disponibles (tablette, téléphone) offrent encore la possibilité de creuser et de se lier à distance à des témoins ou des savants jusqu'alors intouchables. Le savoir des pasteurs nomades est augmenté des technologies et des données accessibles à tout instant. Il est ainsi possible de prévoir une tempête de sable en sentant le vent et, en consultant un site météo, d'en savoir plus.

Évoluer dans une nouvelle ère des savoirs

L'idée de nomadisme en apprenance va plus loin que les sympathiques échanges dans un cercle de caravanes sous les étoiles au coin du feu. C'est toute la plasticité des savoirs humains qui imprègnent le monde dont il est question. Ce savoir pénètre toujours plus en profondeur la biosphère. Dans l'ère de l'anthropocène l'empreinte humaine est ainsi faite d'autant de pollution visible de l'espace que de savoirs humains omniprésents dans l’environnement, mais peu discernables.

C'est ce qu'en son temps Teillard de Chardin nommait « noosphère » sphère des idées, et qui est plus connu aujourd’hui avec le concept d’infosphère. Cette infosphère grandit à force de capteurs et d'objets connectés. Mais, elle grandit surtout par le fait que nous sentons collectivement que plus d'informations sont disponibles et se partagent.

L'information est ainsi densifiée et étendue, où chaque pixel est un grain à explorer, sur lequel on passe en attendant une qualité de lien et une densité de sens. C’est cette quête de sens qui conduit une école Belge  à réenvisager l’étendue des savoirs et des relations entre maîtres et élèves dans une « utopie éducative », digne de l’abbaye de Thélème  imaginée par Rabelais avec son célèbre « Fais ce que tu voudras » qui n’aurait pas déplu aux nomades. 

Sources

Educavox - Du nomadisme pédagogique au nomadisme
https://www.educavox.fr/accueil/debats/du-nomadisme-pedagogique-au-e-nomadisme-ne-pas-arreter-le-progres 

Kairos - Pédagogie nomade promenade dans la marge
https://www.kairospresse.be/pedagogie-nomade-promenade-dans-la-marge/ 

Festival du film. L'école nomade https://festivalfilmeduc.net/films/l-ecole-nomade/ 

Wikipédia – Teilhard de Chardin https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Teilhard_de_Chardin  

Techno-sciences.net - Infosphère https://www.techno-science.net/definition/10939.html  

Gallica  - Abbaye de Thélème - https://gallica.bnf.fr/essentiels/anthologie/abbaye-theleme  


Mots-clés: apprenance pédagogie Pédagogie nomade nomadisme

Voir plus d'articles de cet auteur

Pour vous abonner au fil RSS de Thot Cursus, indiquez votre courriel ci-dessous :

Service par FeedBurner


            

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !