Articles

Publié le 21 mai 2018 Mis à jour le 23 mai 2018

L’éducation au volontariat : une nécessité contemporaine ?

S'engager les yeux ouverts

La notion de volontariat semble assez complexe à définir. Une complexité qu’elle tient notamment du fait que son sens peut varier selon les contextes et/ou du flou juridique qui l’entoure dans certains pays.

Mais, si tout le monde s’accorde sur l’utilité et l’apport du volontariat dans le développement des personnes qui s’y engagent et des communautés qui en bénéficient; difficile par contre parfois pour certaines des personnes qui s’y intéressent, de savoir dans quoi et de quelle manière s’engager, comment le faire et quelles limites se fixer.

Notions fondamentales

« Engagement à temps plein de quelques mois pour une mission d’intérêt général qui va donner lieu à une indemnité ».

C’est ainsi que la Conférence des Ministres de la jeunesse et des sports des pays ayant le français en partage (CONFEJES), dans son Guide de promotion du volontariat au sein des Etats et gouvernements membres de la Confejes, définit le volontariat. Un concept à distinguer du bénévolat qui est quant à lui,

« la situation dans laquelle une personne fournit de façon désintéressée une prestation pour une personne ou pour un organisme ». 

Être volontaire c’est alors « donner son temps, son énergie et ses compétences au service des autres, tout en se réalisant et en donnant un sens à ses engagements. Et ce, quels que soient l’âge, la fonction, le parcours personnel de chacun », comme le souligne France Volontaires.

Le volontariat se situe ainsi « entre le salariat et le bénévolat auxquels il emprunte certaines formes. Ce caractère « mixte » explique qu’il n’y a pas de volontariat sans texte (loi ou décret) qui détermine ses conditions d’exercice », précise France Bénévolat.  De ce fait, quels que soient les contextes, il apparait clair que c’est l’idée de « s’engager » pour une cause précise qui est mise en avant. Ne serait-il donc pas à propos d’éduquer les jeunes à ce qu’est le volontariat et dans quel but s’y lancer ?

Pourquoi devenir volontaire ?

Voyager tout en se rendant utile à une cause ou une communauté, apprendre de nouvelles compétences utiles, gagner de l’expérience et augmenter ses chances d’obtenir un emploi, se faire de nouveaux contacts et tutti quanti, les bonnes raisons de faire du volontariat sont légions. Toutefois, il importe de garder en tête que

« le volontariat, c’est avant tout un état d’esprit qui s’incarne dans un engagement utile et responsable, au service de l’intérêt général et d’objectifs de développement durable devenus universels ».

Une belle opportunité de devenir un véritable citoyen du monde, en somme.

Toutefois, au-delà des discours quasi-messianiques sur le sentiment d’être utile à la société en contribuant au mieux-être du monde, une éducation aux fondamentaux et objectifs du volontariat est essentielle pour les potentiel.le.s futur.e.s volontaires.

Les réalités d’une telle activité dépendent de nombreux facteurs, tant internes (inhérents à la personnalité du/de la volontaire) qu’externes (liés au contexte dans lequel l’action va se dérouler). Le volontariat se heurte à bien des limites et, peu importe le contexte dans lequel l’on exerce, tout.e volontaire est soumis à des usages spécifiques et des conditions édictées dans un contrat qu’il/elle se doit de respecter.

De même, la seule volonté de se sentir utile à la société et de contribuer à l’édification d’un monde plus juste, ne saurait suffire. Des compétences et aptitudes (d’un assez bon niveau) dans le domaine dans lequel l’on souhaite s’engager sont un prérequis non négociable. Faire de bonnes études, suivre de bonnes formations, disposer d’une certaine expérience dans votre domaine de compétence demeurent des atouts. Mais, comment et dans quoi s’engager au final ?

Plusieurs manières de s’engager

André Comte-Sponville, dans «Le Goût de vivre et cent autres propos (2010)» estime que l’

« on n'est jamais trop volontaire, jamais trop actif, jamais trop résolu. Mieux vaut agir qu'espérer ou trembler ». 

Il existe autant de façon de s’engager qu’il n’existe d’hommes, serait-on tenté d’affirmer.  Volontariat International de la Francophonie, Volontaires des Nations unies (VNU), Croix-Rouge, France Volontaires, Corps de la paix, etc. les programmes de volontariat à travers le monde sont nombreux, sous diverses formes et le besoin de volontaires toujours grand.

Selon vos compétences, disponibilités et aspirations personnelles, vous trouverez certainement un moyen de vous engager comme volontaire. Mais, encore faudrait-il être méticuleux dans le choix de sa mission de volontariat car, sur Internet foisonnent de fausses offres de missions de volontariat à l’international. Comme quoi, le chemin vers l’enfer pourrait lui aussi être pavé de bonnes intentions ?

S’informer sur les conditions, le cadre de travail et de vie qui vous attendent est primordial. Tout comme savoir se fixer des limites et être honnête avec soi-même, pour que l’expérience ne s’avère pas traumatisante. Après tout, se mettre au service des autres ne serait-ce pas aussi se mettre à son propre service d’une certaine façon ?

Illustration : msjenm - Pixabay

Références 

CONFEJES in Guide de promotion du volontariat au sein des Etats et gouvernements membres de la Confejes. Lien (pdf) : http://www.confejes.org/wp-content/uploads/2015/02/guide-de-promotion-du-volontariat-au-sein-des-etats-et-gouvernements-membres-de-la-confejes.pdf

Balmary, D. in Fiche N°1 – Définitions : bénévolat, volontariat, salariat. France bénévolat, Décembre 2006. Lien (pdf) : https://www.francebenevolat.org/sites/default/files/uploads/documents/Fiche_juridique_definitions_V_12_2006.pdf

Chasseriau, C. in 6 raisons de faire du volontariat international. Le voyageur gaulois. 31 mars 2017. Lien : https://levoyageurgaulois.com/volontariat-international/

Education inclusive, équitable et de qualité : l’engagement citoyen nécessaire. France Volontaires.  29 janvier 2018. Lien : https://www.coordinationsud.org/actualite/volontariat-odd-4-education/ 
- Lerouge, O. Comment choisir son association de volontariat ? 20 minutes. 14 mai 2014. Lien : https://www.20minutes.fr/magazine/journal-ecole-ipj/analyse/comment-choisir-son-association-de-volontariat-51188/

Seidel, F. in Une étude montre que les ONG à l’étranger veulent des volontaires. Guidisto. 14 août 2017. Lien : https://www.guidisto-volontariat.fr/blog/volontariat-critique/etude-ong-veulent-des-volontaires/


Mots-clés: Volontariat Volontaires

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !