Articles

Publié le 21 octobre 2019 Mis à jour le 25 novembre 2019

Modèles éducatifs alternatifs : le mouvement des Maisons familiales rurales

Un réseau à la pointe de l'alternance intégrative

À partir des territoires

« Le principe de l’éducation populaire est de promouvoir, en dehors du système d’enseignement traditionnel, une éducation visant le progrès social. » (Source http://www.education-populaire.fr/definition/). En France Dumazedier a été une grande figure de l’éducation populaire. Ancien résistant et inventeur / promoteur d’une méthode l’entraînement mental combinant pratique, éthique et dialectique, il a concouru à développer ce courant et à le faire connaître.

Des institutions anciennes avaient déjà en finalité de développer ce progrès social à partir des territoires. L’idée était aussi d’éviter l’exode rural. Le cas des Maisons Familiales Rurales imaginées par des agriculteurs engagés et avec l’aide d’un curé, est un mouvement préfigurateur de pratiques éducatives basées sur l’expérience.

Une innovation sociale de proximité : Maison familiale rurale (MFR)

Les MFR sont donc d’origine rurale, la première est datée de 1937, sur le constat du besoin d’une éducation plus proche des situations réelles de vie. Cette première maison vise à l’origine des jeunes se destinant aux métiers agricoles, mais, le temps passant, elle concerne assez vite d’autres métiers qui se développent en proximité sur les territoires.

Le concept est basé sur une prise de responsabilité par les familles elles-mêmes dans la conduite des affaires de leur maison familiale et rurale. C’est d’ailleurs dans la charte des maisons familiales rurales que les conseils d’administration soient investis par des familles dont les enfants sont éduqués dans la maison. Il s’agit donc d’un enseignement privé soutenu économiquement par le Ministère de l’Agriculture.

Actuellement le réseau est constitué de 428 maisons de petites tailles organisés autour d’internat. Ce qui rassemble environ environ 65 000 apprenants. Plusieurs niveaux sont concernés, collèges ou lycées. La vie en internat offre plusieurs situations éducatives pour ceux qui sont plutôt désignés comme « moniteurs ». Comme dans les mouvements d’éducation populaire, ils sont ceux qui montrent, qui guident et qui avertissent comme un conseiller. Ils suivent un cursus de formation dûment référencé pour les amener à vivre des situations éducatives classiques, mais également d’autres temps plus informels caractéristiques des internats (repas, loisirs etc.).

Les MFR ont pour caractéristiques de défendre une « pédagogie expérientielle », organisé en alternance, où l’apprentissage commence par un retour sur les situations professionnelles vécues. Il n’est pas rare que l’apprentissage commence par les difficultés des métiers.

La pédagogie de l’alternance intégrative en MFR

L’alternance intégrative est au cœur du modèle pédagogique des MFR. Gérard Malglaive[1] évoque ainsi cette forme d’alternance « (…) l’alternance intégrative se joue dans la concertation permanente des acteurs qui conservent chacun leur spécificité et leur zone d’autonomie parce que chacun obéit à sa logique propre .Et cette concertation a un objet unique et permanent : l’élève ».

Cette alternance est outillée par des « plans d’études » qui ordonnancent finement les situations d’apprentissage et d’activité en situation professionnelle. Elle fait une place à une prise de conscience des enjeux du travail. Les moniteurs sont ainsi initiés à l’art de la controverse. La pairagogie ou apprentissage en équipe ou groupe de taille et de configuration variée fait partie du menu. L’apprentissage en situation de travail (on dirait aujourd’hui AFEST) est une pratique ancienne. Elle passe par une analyse de l’activité et une mise en scène pédagogique.

C’est toujours difficile pour des entreprises dont l’objet premier est la production, mais cela oblige à penser des situations de travail apprenantes en intégrant une dimension réflexive. La difficulté reste la mise en œuvre. Dans les principes pédagogiques, il s’agit d’accompagner (aider pour aller où l’autre veut aller) plutôt que de guider (aller où on doit, selon un programme scolaire préétabli). Si le numérique prend une place croissante, il vise à rendre autonome et non pas asservir.

Une expérience de jeux sérieux

Le Centre National Pédagogique des MFR mène des recherche-actions et expérimente en permanence. Les pratiques de gamification de la pédagogie sont inspirée de Lee Sheldon à la fois écrivain, concepteur de plus de 20 jeux vidéos, mais aussi auteur de scénarios par exemple (StarTrek). Les premières expériences d’apprentissage par le jeu vidéo sont anciennes,  Math Blaster dans les années 70 ou Oregon Trail ont été des précurseurs. Mais la scénarisation ou l’ergonomie laissait à désirer. Lee Sheldon a imaginé le multiplayer classroom en s’inspirant de sa pratique des MMORPG (massive multiplayer online role playing game).

La classe est conçue comme un jeu. Il n’y a pas d’élèves mais des joueurs, pas de devoir mais des quêtes à réaliser, pas d’examen terminal mais des boss à combattre ensemble, pas de groupe de travail mais des guildes. Le jeu joue sur les processus d’addiction et les énigmes que la scénarisation a réussi à construire. Comme dans les jeux vidéos populaires auprès des adolescents :

  • L’erreur est autorisée, si on rate le jeu repart à zéro à l’endroit où l’on a échoué;
  • Le travail se mène en équipe;
  • La progression itérative pour aller vers des tâches complexes;
  • Un retour est constamment organisé et la progression est marquée pour les élèves par l’acquisition des points d’expérience ou par des reconnaissances internes (réussite en équipe).

Le numérique est ici pensé en tant que contexte plutôt qu’en tant qu’outil.

Dans l’appropriation par un innovateur des MFR en enseignement de l’anglais dans un master, la mission est de survivre dans un monde où tous les anglais sont devenus des zombies qui détestent le français. Pour survivre il faut s’assembler en groupe et communiquer en anglais sinon gare aux zombies qui vous détruisent.

Dans les pratiques de ludification, la scénarisation est d’autant plus à développer que les élèves sont jeunes. Si le combat contre le boss par exemple pour présenter un projet à un directeur qui détient un budget est un ingrédient stimulant, il est aussi possible d’utiliser les scénarios des escape game car ils sont un enchainement d’énigmes utilisables comme une progression pédagogique.

Un mouvement d'avant-garde, les pieds sur terre

Il est réjouissant de voir un mouvement alternatif aux modes traditionnels d’éducation se développer à partir du monde agricole et de voir comment les innovations pédagogiques s’y déploient. Le mouvement des MFR se développe à l’échelle mondiale, il est ainsi possible de compter près de 105 MFR en Amérique latine, 150 MFR en Afrique et Océan Indien et un début de 3 MFR en Asie.

Les observateurs reconnaissent des proximités avec le système dual suisse. L’innovation pédagogique est d’autant plus formidable qu’elle s’appuie sur un terreau de valeurs de l’éducation populaire dont l’un des enjeux reste l’édification de la pensée libre, critique et réflexive. Souhaitons le meilleur à ce mouvement qui place l’inclusion de tous par tous au centre de sa politique.

Sources

Maisons familiales rurales https://www.mfr.asso.fr/

Joffre Dumazedier https://www.meirieu.com/PATRIMOINE/JOFFRE_DUMAZEDIER.pdf

Education populaire http://www.education-populaire.fr/definition/

EPSS-EDU alternance intégrative https://www.epss-edu.com/L-alternance-integrative-oui-mais-pour-qui-et-avec-qui.html

Agrorientation – Les moniteurs cœur de métier en MFR
http://www.agrorientation.com/actualite/les-actualites-de-la-formation-2/le-moniteur-coeur-de-metier-en-mfr-21617.html

Educavox - La pédagogie de l’alternance en MFR par la pratique
https://educavox.fr/formation/analyse/la-pedagogie-de-l-alternance-en-mfr-par-la-pratique

Pairagogie https://cursus.edu/articles/35215/la-pairagogie-peeragogy-fruit-prometteur-du-monde-du-co

Lee Sheldon http://www.g4ceurope.eu/lee-sheldon/

Multiplayer classroom https://hechingerreport.org/qa-with-lee-sheldon-turning-the-classroom-into-a-multiplayer-game/

 

[1] In Education et Management, mars 93, l’alternance intégrative.


Mots-clés: Modèle D'apprentissage Milieu Rural Écoles Rurales Alternance Moniteur maison familiale et rurale mfr alternance intégrative

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !

Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !