Articles

Publié le 09 décembre 2019 Mis à jour le 30 octobre 2020

Il était une fois, en Allemagne...

Sur la route allemande des contes de fées

Le château de Neuschwanstein, en Bavière, qui a inspiré le château de Cendrillon de Disney

Il était une fois dans le royaume du Saint-Empire Germanique, deux frères nommés Jacob et Wilhelm qui décidèrent de partir à la recherche des contes populaires traditionnels de leur pays. Les lectures, mais aussi et surtout les rencontres avec des personnes de partout dans le royaume aptes à transmettre la tradition orale allait leur permettre d’offrir à l’Allemagne un recueil de contes et légendes folkloriques qui allait bientôt connaître une renommée internationale.

Cendrillon, Blanche-Neige, la Belle au bois dormant, le petit chaperon rouge… tant de noms de la littérature jeunesse qui nous sont si familiers ! Mais saviez-vous qu’il existe une route des contes de fée en Allemagne ? Voilà une belle idée de vacances en famille qui vous permettra d’allier la découverte d’un pays, d’une culture, d’une langue à vos souvenirs d’enfance. Prêts ? Alors, suivez le guide !

Il y a bien longtemps …

Nous sommes en 1785 et 1786, à Hanau, une petite ville allemande près de Francfort, où deux frères naissent à un an d’écart, il s’agit de Jacob et Wilhelm Grimm. Leurs parents ne le savent pas encore, mais ces deux bébés deviendront deux linguistes, philologues et collecteurs de contes connus dans le monde entier.

Durant leur enfance, en pleine période de guerres napoléoniennes (1803-1815), où les contrées germaniques étaient alors envahies par la France, les deux enfants allaient développer un farouche nationalisme qui allait, par la suite, les inciter à faire la lumière sur leur patrie et leur héritage culturel. C’est en effet à partir de 1805 que tous deux, alors étudiants, décidèrent de consacrer leur vie à la recherche de contes populaires de l’histoire germanique.

En 1812 parut le premier volume des Contes de l’enfance et du foyer (Kinder- und Hausmärchen), qui comportait 86 histoires. Trois et dix ans plus tard, respectivement en 1815 et en 1822 allaient suivre les volumes 2 et 3 des Contes. Le succès grandissant des frères fit qu’une traduction en anglais fut élaborée en 1823. Au total, les frères Grimm auront collecté près de 230 contes et légendes qui, depuis, ont été traduits dans plus de 160 langues et même inscrits à l’héritage culturel de l’humanité auprès de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) en 2005 en Allemagne !

La route tu suivras…

Si voulez faire un road-trip original, la route des contes de fée est une bonne idée ! En une semaine, vous traverserez toute l’Allemagne, du sud (Francfort) au nord (Hambourg) et découvrirez le patrimoine culturel tout en évoluant dans un contexte germanophone (mais pas de soucis si vous n’êtes pas familier avec la langue de Goethe, là-bas, ils parlent très bien l’anglais !). Voici un exemple d’itinéraire qui devrait raviver vos souvenirs d’enfance :

  • Jour 1 : Francfort (aéroport international) – Hanau (ville natale des Grimm avec leur statue) – Lohr am Main (château de Blanche-Neige et miroir magique !) - Steinau (musée des frères Grimm) – Marburg.

  • Jour 2, : Marburg (berceau du romantisme allemand et point de départ de la quête des contes des frères Grimm) – Schwalmstadt (le petit Chaperon rouge) – Neukirchen (la maison des contes de fée) – Fritzlar (château de Thor) – Kassel.

  • Jour 3 : Kassel (musée des frères Grimm et marché de Noël des contes en décembre) – Kaufungen (ville médiévale typique des contes de fée) – Hessich Lichtenau (Frau Holle ou la Dame Hiver) – Göttingen (Gänseliesen ou Lison aux oies) – Kassel.

  • Jour 4 : Kassel (capitale de la route des contes de fée) – Hofgeismar (le château de la Belle au Bois Dormant) – Trendelburg (Raiponce) – Fürstenberg (le Chat Botté) – Höxter (Hansel et Gretel) – Polle (ruines du château de Cendrillon) – Hannover.

  • Jour 5 : Hannover – Hamelin (le joueur de flute)– Hessich Oldendorf (abbaye médiévale) – Rintein (la ville des châteaux) – Nienburg (ville médiévale) – Verden (musée allemand du cheval) – Bremen.

  • Jour 6 : Bremen (les musiciens de la ville de Brême) – Hamburg (aéroport international).

Et l’allemand tu apprendras…

Parlée par plus de 100 millions de locuteurs en tant que langue maternelle, la langue allemande est apprise par quasiment autant de monde en tant que langue étrangère !

Principalement parlée en Allemagne et en Autriche, elle est également une langue officielle en Belgique, Liechtenstein, Suisse, Luxembourg, mais aussi dans certaines régions d’Italie (Trentin-Haut-Adige), de Pologne (Voïvodie d’Opole), du Brésil (Blumenau et Santa Catarina), de Namibie, voire du Vatican, puisque c’est la langue officielle de la garde suisse pontificale !

Même si le germanique commun apparaît aux environs du Ve siècle avant J.-C., la véritable histoire de la langue allemande commence au Haut Moyen-Âge, vers le XIIe siècle. Langue indo-européenne appartenant à la branche des langues germaniques, elle est aujourd’hui la langue la plus parlée de l’Union Européenne du fait de son nombre de locuteurs ! À noter qu’en Amérique du Nord, on le retrouve beaucoup dans la communauté… Amish, en Pennsylvanie et en Ohio, héritage culturel et historique de leur émigration de Suisse et d’Allemagne au XVIIIe siècle…

Finalement, prendre la route des contes de fée, c’est prendre la route d’une langue aussi intrigante que surprenante, l’allemand. C’est découvrir un pays riche en culture, histoire, patrimoine, contes et légendes. C’est enfin revoir le monde avec des yeux d’enfants et évoluer dans des décors médiévaux mythiques où se mêlent chevaliers, dragons, princesses en péril, géants, miroirs magiques et nains de la forêt et du Bois Dormant… Herzlich.

 Willkommen auf der Deutsche Märchenstraße ! (Bienvenue du fond du cœur sur la route des contes de fée)

Sources et illustrations 

La langue allemande, Wikipedia, https://fr.wikipedia.org/wiki/Allemand

Il était une fois les Frères Grimm et leurs contes pas si féériques, National Geogrpahic, septembre 2019
https://www.nationalgeographic.fr/histoire/2019/09/il-etait-une-fois-les-freres-grimm-et-leurs-contes-pas-si-feeriques

Les contes des frères Grimm inscrits à l’héritage culturel de l’humanité, Le Monde, juin 2005,
 https://www.lemonde.fr/culture/article/2005/06/21/les-contes-des-freres-grimm-inscrits-a-l-heritage-culturel-de-l-humanite_664706_3246.html

Les frères Grimm, Wikipedia, https://fr.wikipedia.org/wiki/Frères_Grimm

La Route des contes de fée, office de tourisme d’Allemagne
http://www.deutsche-maerchenstrasse.com/assets/prospekte/VAK_englisch_2019.pdf

Les frères Grimm, statue à Hanau, https://pixabay.com/images/id-3667289/

Château de Neuschwanstein en Bavière, https://pixabay.com/images/id-2602208/

Les musiciens de la ville de Brême, https://pixabay.com/images/id-3544751/ 


Mots-clés: Littérature Jeunesse Voyages Grimm langue allemand contes de fée fées

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !