Articles

Publié le 03 mars 2021 Mis à jour le 03 mars 2021

Faire la pédagogie du climat

Quelques pépites pédagogiques pour des interventions à impact

Oiseau

Après les mots

Avec les rapports du GIEC nous savons que le climat se dérègle, nous avons des éléments objectifs et rationnels qui montrent les écarts qui se produisent mais pourtant nous ne faisons rien, ou si peu, pour corriger la trajectoire. Chacun dans sa vie et ses choix quotidiens doit prendre sa part. Il doit aussi agir au cœur même de son métier.

En pédagogie, il s’agit d’être plus convaincant pour que la question climatique soit sérieusement prise en compte. Pour cela une dizaine d’experts du climat se sont réunis sous l’égide de l’Association pour le Progrès du Management et ont partagé leur savoir-faire pour toucher les consciences et faire bouger les lignes.  Le constat partagé est celui d’une accélération des prises de conscience.

Si la sensibilité climat était faible il y a quelques années encore, la préoccupation  est devenue beaucoup plus importante aujourd'hui. “Avant” les dirigeants attendaient des conférences, des interventions généralistes sur le sujet du climat. Maintenant, ils ont envie et besoin de passer à l’action, dans un esprit de coopération. La crise économique (ex gilets jaunes), la crise démocratique et la crise sanitaire ont mis en évidence les risques de fracture, le besoin de redonner du sens a augmenté.

Dans l’opinion le “green whashing” n’a plus sa place, il s’agit de trouver de  nouveaux modèles économiques. Chacun comprend que s’il ne fait rien il sera face à des problèmes considérables dans quelques années

Quelques bonnes pratiques pédagogiques 

Les professionnels de la pédagogie du climat proposent plusieurs idées, pistes, métaphores pour donner plus de poids à leurs interventions :

  • Utiliser la fresque pour le climat
  • réaliser des marches profondes  en considérant qu’à chaque pas on franchit 1 million d’années, pour faire prendre conscience des accélérations …
  • adopter la posture du chercheur pour augmenter la crédibilité du propos;
  • sensibiliser au changement climatique par des chiffres clés :par exemple expliquer que  5°C c’est l’écart entre la période de l’ère glaciaire et aujourd’hui ;
  • resserrer son propos sur des points clés pour éviter un panorama déjà connu ;
  • faire travailler sur des cas concrets des participants;
  • livrer 4 points clefs clairs, mémorables en fin de rencontre;
  • positionner l’intérêt pour les nouvelles générations;
  • éviter qu’une trop grande conviction ne fasse peur, pas trop de militantisme;
  • ouvrir des portes et des perspectives de solutions;
  • sortir du brouhaha et de l'à peu près médiatique en mélangeant théorie et  pratique;
  • aider à comprendre d’où viennent les difficultés;
  • partager sur les pratiques qui ont déjà cours dans son environnement ;
  • construire un véritable débat avec des questions clivantes par exemple  “qu’est-ce que vous faites pour de faux” ? Le tour de table permet de jauger les niveaux d’implication et d'intérêt de chacun;
  • organiser des témoignages avec des participants plus avancés sur le thème ;
  • proposer des parcours et orienter en fonction des attentes des membres vers des approches pratico-pratiques ;
  • expliciter tous les dispositifs qui existent : labels, certifications et comment avancer dans cette “jungle”? ;
  • rappeler l’impact mais aussi les limites de l’innovation “ à force d’innover à tout prix, ça va finir par nous coûter cher”;
  • passer du monde du vivant à la déclinaison opérationnelle dans le monde de l’entreprise (économie de la fonctionnalité)

 La juste posture pédagogique entre "collapsologue et optimiste béat”?

Faut-il être véhément, provocateur, démonstrateur pour faire passer son message? 

Les experts et intervenants sur le climat peuvent choisir plusieurs postures selon la nature du message à transmettre et les prises de consciences à opérer. Cela dépend donc de la situation et du public.

D’un côté du curseur le choix de la confrontation 

  • “je les bouscule donc je les affecte pour leur permettre une prise de conscience;
  • “je les pousse logiquement à venir à bout de leur raisonnement”;
  • “je les mets face à leurs contradictions”.

D’un autre côté du curseur 

  • sortir de l’idéologie, ne pas être frontal, ni faire de leçon de morale;
  • si l’autre n’a pas appris c’est que l’enseignant n’a pas enseigné “je suis là pour progresser dans mon argumentation”;
  • je me méfie de mes propres biais cognitifs : je lis des bouquins d’idées contraires aux miennes pour retourner à la réalité.

L’enjeu de la rencontre est que chacun reparte avec des questions éthiques, et des questions pratiques sur comment avancer. Dans tous les cas, le cadre d’échanges doit être sain et les discussions sereines pour amener à progresser par soi-même dans la réflexion. l’agressivité et la véhémence détourne du message pour se focaliser sur la forme et le sur le messager (cf. attaques violentes envers Greta Thunberg). 

Faire se rencontrer idées et actions

La logique ne suffit pas l’émotion non plus.

“on ne combat pas des rumeurs avec des éléments rationnels !”

 Les rumeurs naissent pour combler un vide de données et d'explications. La pédagogie du climat passe probablement par plusieurs  entrées :

  • L’entrée par une discipline pour éveiller les idées, donner des savoir et des enjeux, revenir à des faits. Cette approche justifie l’importance du POURQUOI;
  • L’entrée applicative/concrète : par exemple comment  éliminer les gobelets en plastique. Ici il s’agit de s’orienter vers des solutions et d’aller vers le COMMENT ;
  • L’entrée par des techniques et des normes, par exemple les référentiels et les labels, permet de se confronter aux bons standards. L’approche privilégie le QUOI  ;
  • L’entrée de l’interlocuteur respecté et légitime porteur d’un message valorise le QUI et touchera par sa proximité et sa dimension humaine.

La pédagogie du climat doit probablement enchaîner des rencontres qui combinent ces différentes entrées, savoir où l’on en est vraiment, approfondir les questions pratiques et creuser en profondeur le sens d’une vie humaine et ce qui importe pour nos enfants et les générations futures.

Et si la pédagogie du climat c’était de passer de la logique vers l’émotion qui seule peut nous émouvoir et nous mouvoir dans nos croyances et nos actions? 

Bonne nouvelle des entrepreneurs s'engagent et commencent à en rassembler d'autres autour d'eux.

Sources 

Green whashing http://www.greenwashing.fr/definition.html 

Gala Greta Thunberg https://www.gala.fr/stars_et_gotha/greta_thunberg 

Futura Science - Collapsologie https://www.futura-sciences.com/planete/definitions/climatologie-collapsologie-18034/ 

APM https://www.apm.fr/ 

Ecologie.Gouv Rapport du GIEC  https://www.ecologie.gouv.fr/quil-faut-retenir-du-rapport-du-giec-sur-rechauffement-climatique

La fresque pour le climat https://fresqueduclimat.org/

Imma Terra https://www.immaterra.com/

Entreprises engagées ensemble https://ferme.yeswiki.net/apm/?NotreEngagement


Mots-clés: Pratiques pédagogiques Mécanismes Climatiques Green whashing collapsologie

Voir plus d'articles de cet auteur

Pour vous abonner au fil RSS de Thot Cursus, indiquez votre courriel ci-dessous :

Service par FeedBurner


            

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !