Articles

Publié le 06 janvier 2021 Mis à jour le 06 janvier 2021

4 pistes pour mieux animer à distance

Réinventer la relation avec les apprenants

Animation ennuyante

Organiser des formations à distance, c'est faire appel à toute une série de compétences pédagogiques ou relationnelles, individuelles ou collectives. Il faut concevoir des parcours, des ressources, séquencer, anticiper, maîtriser des outils informatiques...

Mais surtout, la distance oblige à repenser ses compétences d'animation. Les enseignants doivent retrouver la chaleur, la convivialité et la présence qui sont essentielles à la réussite pédagogique avec de nouveaux outils et de nouvelles contraintes. Le défi n'est pas simple, mais quelques pistes peuvent nous aider.

1. Soigner le démarrage : deux vidéos

L’ACUE, Association of College University Educators, a mis en ligne un kit à l’attention des enseignants qui se lancent dans la formation à distance. Des professeurs témoignent sur leur expérience et les bonnes pratiques qu’ils ont dégagées. Michael WESCH insiste sur la relation que l’on crée dès les premiers moments d’une formation. C’est un aspect essentiel en présentiel : l’accueil chaleureux, le petit mot d’attention, les explications qui rassurent. Comment retrouver cette expérience à distance ?

On est tenté de répondre que les enseignants reconnus pour la chaleur et l’enthousiasme de leurs cours n’ont qu’à se filmer ! Malheureusement, l’aspect humain n’est pas soluble dans les cours filmés. Il faut donc s’y prendre autrement et Michael WESCH nous donne des conseils très simples.

Il nous propose de réaliser deux vidéos spécialement conçues pour les nouveaux étudiants.

  • Une vidéo d’accueil sobre présente les éléments essentiels de la formation. Quelle évaluation ? Qu’est-ce qui est attendu ? Quel est le rôle de la plateforme ? Sous quelle forme faut-il rendre les travaux, etc. Cette vidéo est destinée à rassurer et à montrer qu’il y a un cadre.

  • Une deuxième vidéo met en scène le formateur, elle dévoile quelques anecdotes et incite les élèves à faire leur propre vidéo, pour se présenter à leur tour. L’extrait d’une minute de la séquence filmée par une étudiante donne un aperçu de la complicité que peut provoquer cette activité.

2. Maintenir et développer la relation

« Quand vous enseignez en personne, vous ne laissez pas les étudiants seuls. Vous êtes avec eux, engagés dans des activités d’enseignement. Expliquer, guider, poser des questions, illustrer, répondre. (...) Vous êtes présent et fortement impliqué. Vous êtes là pour les étudiants. Beaucoup d’entre vous n’ont pas traduit cela dans votre pratique en ligne »

nous met en garde Flower Darby dans un article du Chronicle of Higher Education.

Pourquoi des formateurs et des enseignants qui attribuent une grande partie de leur succès pédagogique à la relation qu’ils instaurent avec les apprenants semblent tout oublier quand ils sont en ligne ? En présentiel, ils sont chaleureux, drôles, prévenants. Mais à distance, ils insistent avant tout sur le contrôle, les obligations, les délais et l’assiduité. Les accueils de groupe ressemblent alors à des lectures de règlements intérieurs, alors même que les participants ont besoin de relation humaine.  Flower Darby nous donne des exemples de formulation positive. Dans ses exemples, elle insiste sur l’aide qui peut être apportée, et sur l’empathie vis-à-vis des apprenants.

Mais l’accueil et le ton ne sont pas tout. Les micro-signes que les formateurs ont appris à décrypter ne sont plus là. Comment repérer la lassitude, les difficultés ou le désintérêt ? Par ailleurs, lorsque des participants se retrouvent seuls face à un problème, ils peuvent en exagérer la gravité. Un seul lien mort, et on se met à craindre que l’on manque l’essentiel du contenu. Il faut donc davantage anticiper, clarifier ce qu’on attend et se mettre dans les chaussures de ceux qui abordent la formation.

Enfin, Flower Darby insiste sur l’importance des exemples, des anecdotes, des contextes qui viennent naturellement en présentiel et dont il faut user encore davantage à distance. On ne se contentera pas de présenter les règles et les principes, on les mettra en scène, dans un contexte. Les contenus, les exercices doivent être séquencés de manière progressive pour éviter qu’une marche trop haute vienne décourager une partie du groupe.


3. Être présent.e

Flower Darby insiste elle aussi sur la présence nécessaire des formateurs et des enseignants. Il faut fixer des heures de disponibilité et se donner des occasions d’échanger. On pense aux rendez-vous en visioconférence qui sont devenus en 2020 la principale modalité pour se rencontrer. Mais les mails, forums ou échanges téléphoniques ont également leur utilité.

Attention cependant nous prévient Flower Darby à ne pas être joignable à tout instant. Les apprenants qui envoient des travaux le vendredi soir et s’offusquent le lundi matin de ne pas avoir reçu le corrigé doivent apprendre la patience. Il faut être clair sur les périodes de disponibilité et les délais de correction, d’autant que la distance augmente parfois la crainte des évaluations.


Valoriser cette modalité et ses potentialités

Impossible de donner un souffle au groupe à distance si on porte soi-même une vision défaitiste de la formation à distance. L’enthousiasme, la curiosité, l’intérêt pour la nouveauté et le goût d’apprendre doivent aussi être du côté des enseignants !

La formation à distance souffre parfois du manque d’engagement de ceux qui sont censés en être les promoteurs. Les formateurs qui ont vécu les confinements successifs et la transition vers le numérique à marche forcée ne sont pas toujours convaincus eux-mêmes. Par un habile renversement, certains font de leurs difficultés une qualité : « moi j’aime bien le contact, j’ai besoin de voir les gens... ».

L’opinion se défend mais quand, pour des raisons sanitaires ou de stratégies d’établissement, le choix a été fait, il faut tout faire pour que l’expérience soit positive pour les participants.

Cela passe par la qualité des supports. Canva, Genially ou Piktochart peuvent être utiles. Les modèles proposés sur Scenari reposent sur une esthétique sobre, claire et non agressive. C’est aussi une question d’attitude. Les enseignants doivent s’assurer qu’ils maîtrisent les aspects techniques qui parfois les déstabilisent. Une modalité nouvelle peut aussi être présentée comme l’opportunité d’expérimenter des outils et des modes d’interaction différents.

Kyungmee Lee de l’université de Lancaster apporte des réponses très pragmatiques pour s’adapter aux conditions de formation. Elle propose de privilégier les vidéos enregistrées plutôt que les vidéos en streaming pour tenir compte des contraintes de temps et de connexion des participants. Ces vidéos doivent d’ailleurs se limiter à 15 minutes et être testées sur différents équipements. Dans ses 14 conseils simples pour un meilleur enseignement en ligne, elle revient elle aussi sur la qualité de la communication et de la relation, tout comme les auteurs de Connexions Academy.


Ces conseils qui fleurissent sur Internet méritent d'être testés. Mais il faut avant tout rester attentifs, solliciter des retours, communiquer entre collègues pour s'assurer de ce qui convient aux apprenants dans un contexte donné.

Une étude du Journal of educational psychology sur l'importance ou non pour le formateur de montrer son visage sur les supports de cours concluait que certains étudiants y voyaient une distraction inutile, tandis que d'autres percevaient une présence sociale, un humain derrière le cours. Lorsque le choix est donné de voir la vidéo sans ou avec le formateur, tous les étudiants ne font pas le même choix.

Illustrations : Frédéric Duriez

Ressources :

Flower Darby - The Chronicle of Higher Education "How to be a better online teacher". - avril 2019, consulté le 3 janvier 2021
https://www.chronicle.com/article/how-to-be-a-better-online-teacher/


Mots-clés: Relations Interpersonnelles Animation E-Learning conception de vidéos foad

Voir plus d'articles de cet auteur

Dossiers

  • Animation et apprentissage


Pour vous abonner au fil RSS de Thot Cursus, indiquez votre courriel ci-dessous :

Service par FeedBurner


            

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !