Articles

Publié le 21 avril 2021 Mis à jour le 21 avril 2021

L'utilisation des jeux vidéo dans le traitement de jeunes en situation de handicap

L'utilisation des jeux vidéo dans le traitement de jeunes en situation de handicap

Manette de jeu

Le jeu vidéo a toujours été sujet aux polémiques : trop violent, trop stéréotypé, trop débilitant, trop addictif… Aussi, nombreux sont les jeux qui ont subi les assauts d’associations souhaitant interdire certains titres perçus comme « dangereux » pour les jeunes utilisateurs.

Pourtant, de récentes études montrent que le jeu vidéo présente aussi des avantages pour la santé mentale. Il aide à augmenter les capacités cognitives des joueurs. Quelques médecins, psychologues et thérapeutes perçoivent même le jeu vidéo comme un outil de médiation thérapeutique dans le traitement de jeunes en situation de handicap (troubles psychiques, autisme, trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité, etc.). Dans le présent article, nous verrons en quoi le jeu vidéo peut être bénéfique pour la santé mentale et pour l’apprentissage des jeunes atteints de troubles cognitifs.

Le jeu vidéo : un tonique pour le cerveau

D’après une étude qui a été publiée dans la revue Frontiers in Human Neuroscience, une heure par jour de jeu vidéo suffirait pour augmenter les capacités visuelles, d’attention et de concentration des joueurs. Celle-ci a été réalisée sur un groupe de 29 étudiants qui ont été divisés en deux groupes : les « experts », qui jouent aux jeux vidéo depuis plus de deux ans, et les « non experts », qui jouent depuis moins de six mois. Cette étude révèle que tous les joueurs ont bénéficié d’une amélioration concernant leur capacité à se concentrer (cf. pourquoidocteur.fr).

Les jeux vidéo d’action amélioreraient notamment l’attention visuelle des joueurs, selon un article de SCIENCES HUMAINES, puisqu’ils peuvent suivre d’un simple coup d’œil plusieurs objets dans le temps et l’espace. Autrement dit, ils se repèrent plus facilement dans l’espace. Les joueurs présenteraient également une augmentation de leur vitesse de réflexion ainsi que de la coordination entre leurs mains et leurs yeux.

Les jeux vidéo augmenteraient aussi la concentration des joueurs en aidant leur cerveau à moins se laisser distraire par divers événements extérieurs et à se focaliser sur une seule tâche. Toutes ces améliorations de compétences ont été associées par les chercheurs à un accroissement significatif des capacités cognitives relatives à l’attention et la mémoire. Il y aurait ainsi une corrélation entre la pratique régulière des jeux vidéo et la modification cérébrale dans la région du cerveau qui contient l'hippocampe (cf.ipubli.inserm.fr).

Le jeu vidéo : une aide dans le traitement de certains troubles

De plus en plus de jeux vidéo ont été créés par des développeurs et des chercheurs dans le but de traiter des maladies, telles qu’Alzheimer, des troubles neurologiques, tels que la paralysie cérébrale (PC), le trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH), ou encore des troubles autistiques. Ils sont appelés « jeux sérieux », car ils n’ont pas pour objectif de divertir, mais d’améliorer les fonctions cérébrales de jeunes avec un handicap mental ou psychique.

D’après un article de livingorganicnews.com, l’utilisation des jeux sérieux sur des enfants atteints de paralysie cérébrale (PC) date de la fin des années 1990. La paralysie cérébrale (PC) est l’un des troubles neurologiques les plus courants chez l’enfant (environ deux nouveau-nés sur mille). Il affecte le mouvement et la posture, limite l’activité et s’accompagne généralement de troubles de la communication, de la perception, de la cognition et du comportement. Plusieurs études ont ainsi démontré que ces jeux vidéo garantiraient la motivation des enfants. C’est pourquoi l’Union Européenne a notamment soutenu le projet GABLE qui crée des jeux sérieux personnalisé afin d’aider les enfants à entretenir et améliorer leur équilibre (cf. cordis.europa.eu). Il tend également à les aider à améliorer leur santé physique globale et à se sociabiliser avec d’autres enfants depuis leur domicile.

D’après la rédactrice Nathalie Kleczinski, dans un article de NEOZONE.ORG, un jeu vidéo pourrait permettre aux enfants atteints de TDAH (Trouble de déficit de l’attention avec hyperactivité) de voir disparaître certains troubles. Nommé EndeavorRX, ce jeu a été reconnu comme un médicament par la Food and Drug Administration (FDA, « Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux »). Il a été testé pendant près de 7 ans sur plus de 600 enfants sondés. L’étude révèle qu’environ 200 enfants n’avaient plus de troubles après avoir joué à EndeavorRX pendant 25 minutes par jour. Ce jeu est devenu officiellement un traitement. Il est réservé aux enfants de 8 à 12 ans.

D’après un article de La Dépêche, une étude américaine nommée projet EVO a également mis en place un jeu vidéo thérapeutique pour aider les enfants atteints de troubles de déficit de l'attention/d'hyperactivité (TDAH) et de troubles du spectre autistique (TSA). Ce jeu tend notamment à les aider à développer leur habileté cognitive et motrice en fournissant des stimuli sensoriels et moteurs. L’intérêt du projet EVO vient notamment du fait qu’il ne permet pas à l’enfant de se rendre compte qu’il ne joue pas à un jeu vidéo classique. Il l’amène ainsi à prendre des décisions instantanées et inconscientes qui peuvent être très utiles pour percevoir l’amélioration du fonctionnement de la mémoire et de l’attention (cf. simplecommegeek.net).

Il apparaît donc que les jeux vidéo sont des aides non négligeables dans le traitement de certains troubles neurologiques chez les jeunes en situation de handicap. Néanmoins, les jeux vidéo ne peuvent être pleinement considérés comme des solutions contre les troubles cognitifs. En revanche, ils peuvent s’inclure dans une thérapie.

Le jeu vidéo : un outil thérapeutique

De nombreux articles sur Internet démontrent que le jeu vidéo est de plus en plus utilisé comme un objet de thérapie par les médecins afin d’aider les jeunes atteints de troubles cognitifs ou nerveux. D’après un article de Game'Her, certains médecins créent des jeux vidéo pour favoriser la communication, la motricité des enfants en situation de handicap, ou encore détecter des symptômes précoces.

Ainsi, comme mentionné dans le précédent paragraphe, un projet a été mis en place pour combler le fossé entre le jeu et la thérapie, en aidant notamment les enfants qui souffrent de paralysie cérébrale (PC) à améliorer leurs compétences sociales et motrices (cf. cordis.europa.eu). Il s’agit du projet GABLE qui tend à créer des jeux sérieux personnalisés utilisables en thérapie. Une autre forme d’outil thérapeutique a également été mise en place pour les enfants atteints de PC. C’est l’OrbIT qui tend à développer leur coordination musculaire et leur vie sociale tout en leur permettant de s’amuser (cf. livingorganicnews.com). Celui-ci s’est révélé fortement concluant et a même permis aux enfants de reprendre confiance en eux.

En outre, le psychologue Steven Stockdale a révélé que l’utilisation d’un jeu vidéo en thérapie a permis à un enfant de maîtriser ses émotions malgré ses traumatismes passés (cf. tomshardware.fr). Ce jeu, mis en place par la compagnie Smart Brain Games par l’intermédiaire d’un système qui s’appelle CyberLearning Technology LLC, a aussi permis de gérer la douleur et l’anxiété du joueur en étant relié au système de neuro-rétroaction par un casque équipé de capteurs.

Il apparaît que le jeu vidéo thérapeutique présente énormément d’avantages par rapport à d’autres traitements. D’une part, il permet d’obtenir de nombreuses données sur le patient et, par conséquent, d’observer plus aisément les améliorations. D’autre part, il s’adapte selon les difficultés, les améliorations et les sauvegardes des sessions précédentes du patient (cf. gameher.fr). On peut donc constater que le jeu vidéo est de plus en plus utilisé par les médecins, psychologues et thérapeutes pour accompagner la thérapie des jeunes en situation de handicap. Il n’est cependant pas un traitement. En effet, il nécessite encore la présence d’un professionnel de santé pour rendre compte de l’amélioration des capacités cognitives du patient.


Sources :

Cité des sciences - https://www.cite-sciences.fr/fr/ma-cite-accessible/sourds-et-malentendants/ressources-en-lsf/conferences-en-ligne/jeux-video-et-handicap/

Neozone - https://www.neozone.org/mobilite/les-medecins-peuvent-prescrire-ce-jeu-video-pour-soigner-les-troubles-de-lattention/

The Conversation - https://theconversation.com/game-therapy-serious-video-games-can-help-children-with-cerebral-palsy-72950

SanteLog - https://www.santelog.com/actualites/paralysie-cerebrale-les-jeux-video-benefiques-pour-les-enfants-atteints#:~:text=Cependant%2C%20pour%20les%20enfants%20atteints,dans%20la%20th%C3%A9rapie%20de%20r%C3%A9adaptation.

Living Organicsa - https://fr.livingorganicnews.com/game-therapy-serious-video-games-can-help-children-with-cerebral-palsy-634335

Edeavor RX - https://www.endeavorrx.com/

Cordis - https://cordis.europa.eu/article/id/415942-serious-gaming-helps-people-with-cerebral-palsy/fr

Science Poste - https://sciencepost.fr/un-jeu-video-pour-aider-les-enfants-atteints-de-troubles-cognitifs/

Linflux - https://www.linflux.com/sciences/le-jeu-video-cause-de-troubles-ou-outil-therapeutique/#:~:text=Certains%20th%C3%A9rapeutes%2C%20psychologues%20et%20m%C3%A9decins,de%20gu%C3%A9rison%20d'un%20patient.

Sciences humaines -https://www.scienceshumaines.com/les-jeux-video-sont-ils-bons-pour-le-cerveau_fr_15191.html

Pourquoi docteur - https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/24576-Les-jeux-videos-boostent-fonctionnement-cerveau

Cordis - https://cordis.europa.eu/article/id/415942-serious-gaming-helps-people-with-cerebral-palsy/fr

Neozone - https://www.neozone.org/mobilite/les-medecins-peuvent-prescrire-ce-jeu-video-pour-soigner-les-troubles-de-lattention/

La dépêche - https://www.ladepeche.fr/article/2019/01/03/2934492-un-jeu-video-aiderait-les-enfants-autistes-et-hyperactifs.html

Game her - https://www.gameher.fr/blog/la-therapie-par-le-jeu-video

Video Games: Enhancing Attention with NASA-Developed Neurofeedback Technology -
https://www.ctdinstitute.org/sites/default/files/file_attachments/NCTI-%20Video%20Games%20%28NASA%20developed%20Neurofeedback%29_Case%20Study%20Final%20Report%20FINAL.pdf

Simple comme Geek - http://www.simplecommegeek.net/project-evo/#:~:text=L%C3%A0%20ou%20le%20Project%20EVO,attention%20et%20de%20la%20m%C3%A9moire.


Mots-clés: Handicap Réhabilitation Technologies d'assistance Jeu vidéo TDAH

Voir plus d'articles de cet auteur

Pour vous abonner au fil RSS de Thot Cursus, indiquez votre courriel ci-dessous :

Service par FeedBurner


            

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !