Articles

Publié le 01 juin 2021 Mis à jour le 03 juin 2021

Le voyage du anti-héros

Du mythe de l'excellence à l'apprentissage par essai erreur

Ulysse

Prolégomènes


ULYSSE
Au bord de la mort par accident et négociant son sort, avait dit :"[...]
Au lieu de quoi cette vie de palais et d'intrigues
Cette vie qui va lente et molle comme un murmure de fontaine

LE CHŒUR.
Bon c'est dit il vaut mieux que tu meures
Si tu ne peux être content de la rumeur d'une fontaine
Il vaut mieux que tu meures
Tu venais chercher la vérité de Tirésias
Mais ta vérité est là dans cet aveu

ULYSSE.
Quoi ? Qu'est-ce que j'avoue ?

LE CHŒUR.
Ça. Cette lâcheté.
Que tu ne supportes pas le murmure des fontaines
C'est d'un banal à pleurer
Tout ça tout ce bruit la rage des trompette
L'éclat des couronnes taillées dans l'os des peuples
Le bronze des héros le chantier des guerres
Et bercer dans ses bras la clameur des foules
Et tordre la foudre à mains nues tout
Plutôt que d'entendre le murmure des fontaines
Oui meurs. Tu n'auras pas fait le voyage pour rien"

Jean-Pierre Siméon : "Odyssée, dernier chant. Pseudo-tragédie",
Les Solitaires intempestifs, Paris, 2006


Le voyage du héros est un motif qui a traversé l'histoire de l'humanité. 

Les gestes des héros antiques tels que Gilgamesh, Ulysse ou Énée, pour n'en prendre que 3 célèbres , ont franchi les millénaires et stimulé les imaginaires occidentaux. 

Pour Gilgamesh, roi Sumérien, c'est la quête de son ami mort prématurément et résidant dans le monde de l'au-delà qui constitue la trame du récit. Il est confronté à la condition humaine mais tente tout ce qu'il est possible de faire pour ramener son ami de parmi les morts.

Pour Ulysse c'est la recherche de l'honneur et des exploits, les pérégrinations pour retrouver la patrie qui constitue le moteur. Il rencontre dans sa navigation des monstres, des cyclopes, des sirènes et fait preuve de métis pour se tirer de tous les mauvais pas. Son art de la ruse devient légendaire. L'apprentissage du vaste monde, de ses méandres des êtres qui s'y activent, des paysages méditerranéens qui forment l'énergie de l'histoire nous imprègnent d'une géographie mythologique.

Pour Énée héros de l'Iliade c'est la marche vers la création d'un empire, celui de Rome, la fondation d'une lignée, les épreuves à dépasser qui nourrissent nos imaginaires.

Chacun de ces héros vit un périple initiatique, des épreuves qui le conduit d'abord à s'explorer soi-même avant même de se projeter dans un voyage bien réel. Parfois il est confronté au jugement divin à des ordalies éprouvantes qui forgent son histoire et son mental. Il dispose alors d'une armure spirituelle qui le protège et le rend plus sage.

La structure du récit témoigne du schéma actanciel de Prop et Greimas comportant 6 éléments clés tels que  le début de la quête, les péripéties et la fin de la quête, le héros, les personnages secondaires et l'opposant. Ce modèle est repris dans des histoires plus modernes aussi bien dans des romans policiers, comme dans le conte d'enfants Kiriku ou Luke Skywalker dans une saga de science-fiction. Il sert aux spécialistes du marketing à nous vendre du rêve au volant de notre voiture ou de notre future machine à laver…

Cette structure est fort inspirante pour le montage de scénario de formation où l'apprenant héros se voit proposer un chemin. La tension vers l'objectif est un puissant stimulant d'apprentissage qui place l'apprenant dans la même situation qu'un Ulysse. Il chemine et résout des problèmes. Les jeux d'évasion jouent du même registre de scénarisation avec cette succession de rebondissements. Le décors, l'intrigue obligeant à se projeter.

Les livres dont vous êtes le héros et où vous choisissez les bifurcations donnent un léger frisson et si je m'étais trompé de chemin. Nous nous sentons un peu chaperon rouge en risque dans la forêt. Cette structure narrative est aussi repérable dans les jeux sérieux. Elle permet une auto-direction des apprentissages plus favorables à la motivation que l'apprentissage adaptatif qui flèche et rythme les leçons en fonction des réponses vraies ou fausses 

Le anti-héros une figure de la modernité ?

Le anti-héros est une figure attachante qui est également inspirante pour apprendre. Peut-être illustre-t-il les logiques d’essais et erreurs qui permettent d’aller plus loin. L’anti-héros n’est pas un héros en négatif, une figure du mal et de la destruction, il est plutôt l’image de celui auquel on s’identifie car ça se passe souvent mal, ou quelque chose loupe mais c’est tellement plus humain et plus facile pour s’identifier à quelqu’un d’imparfait qu’à un monstre de perfection et de talents. 

C’est par exemple Gaston Lagaffe qui s’ingénie à explorer le monde et à provoquer des catastrophes. Il apprend beaucoup et produit des idées de génie mais, les scories sont nombreuses et les conséquences pour lui et les autres sont catastrophiques et pourtant, malgré ses ratés, il conserve grâce à ses maladresses une part d’humanité dans laquelle chacun peut se reconnaître. 

Le anti-héros c’est encore le professeur Tournesol inventé pour seconder le reporter héroïque Tintin dans ses entreprises scientifiques. C’est un personnage de second plan, solitaire, un peu sourd au monde extérieur, au sens propre comme au sens figuré, mais dont les connaissances et la place singulière dans le monde force le respect. Nombre des ouvrages de Tintin s’appuie sur cette figure emblématique à la vie un peu cachée. 

L’acteur Pierre Richard incarne dans ses films (La chèvre, Le grand blond avec une chaussure noire) cette figure du anti-héros. Il ne comprend pas ce qui se passe, il est pris dans ses émotions, dans des événements qui ne l’atteignent pas, alors qu’il devrait être terrassé car il vit dans un monde poétique, presque à lui, avec ses manies, des rites, une certaine légèreté dans la façon de voir le monde, qui ne se prend pas au sérieux. 

Contrairement aux héros qui sont pris dans des histoires qui les embarquent dans un ailleurs qu’ils ne maîtrisent guère,  les anti-héros semblent échapper au destin tragique. Ils jouissent de la liberté d’apprendre à leur guise selon leur cheminement propre et leur sensibilité. Ils paraissent insignifiants, presque des personnages secondaires mais leur absence se remarque. 

Le voyage du anti-héros plus encore que celle du héros est faite de fragilités, de failles. Ils apportent un surplus de sens par leur expérience singulière, ne dit-on pas que c’est par les failles que passent la lumière ? 

En matière d’apprentissage c’est par la mise en sens de leur expérience que le anti-héros nous apprend, par le récit de vie, les détails, les contextes, les moments ratés. Le anti-héros nous rend explicite et possible  les essais-erreurs par lesquels il passe pour aller vers sa quintessence. 

La stratégie pédagogique qui correspond à cette orientation donne une plus large place aux émotions, à la sensibilité, aux dialogues profonds dans des cadres bienveillants. 

Quand les pédagogues conçoivent leur cours, peut-être devraient ils imaginer que nous sommes moins des durs à cuire, prêts à avaler les épreuves les plus difficiles, que des personnes avec des zones de fragilités. Cela rendrait l’apprentissage plus léger ? Plus accessible ?

Illustration - Theodoor van Thulden - Détail de «Ulysse abordé en l'ifle des Cyclopes. Europeana

Sources

Le voyage du héros  http://www.editions-humanis.com/heros-initiatique.php 

Rites de passage ou rite initiatique  https://blogs.mediapart.fr/la-nouvelle-heloise/blog/100112/rites-de-passage-ou-rites-initiatiques 

Les rites de passage  https://www.globalcitizen.org/fr/content/13-amazing-coming-of-age-traditions-from-around-th/

Encyclopédie Universalis - Gilgamesh https://www.universalis.fr/encyclopedie/gilgamesh/ 

Ekablog Ulysse http://data0.eklablog.com/isailleurs/perso/documents/mythologie/mon%20petit%20quotidien/le%20voyage%20d-ulysse%20dans%20l-odyssee.pdf 

Mythologica Enée https://mythologica.fr/rome/enee.htm 

Gaston Lagaffe http://www.gastonlagaffe.com/ 

Inrockuptible Le top 15 des anti-héros qu'on aime quand même 
https://www.lesinrocks.com/series/diaporama-10-anti-heros-marque-lhistoire-series-4244-28-09-2013/
 

Théâtre évangélique - Schéma actanciel  https://www.theatreevangelique.com/schema-actanciel/ 

Psychologie - Apprentissage par essai et erreurs https://psychologie.savoir.fr/psychologie-apprentissage-par-essai-et-erreur/ 

Wikipédia - Pierre Richard https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Richard 

Professeur Tournesol -  https://www.tintin.com/fr/characters/le-professeur-tournesol



Mots-clés: échec anti-héros mythe

Voir plus d'articles de cet auteur

Pour vous abonner au fil RSS de Thot Cursus, indiquez votre courriel ci-dessous :

Service par FeedBurner


            

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !