Dossiers de la semaine

Devenir maman et papa

Nous vivons comme des être sociaux, mais nous commençons avant tout comme des êtres biologiques. Même si la science pénètre de plus en plus loin dans les mystères de la vie, nous demeurons incapables de l’insuffler, de l’initier, ne serait-ce que pour une seule cellule. Ce qui fait de la naissance un moment si particulier et que tant d’efforts sont mis pour la ré-humaniser.

Bien sur le coté «biologique» de la naissance peut-être étudié, enseigné et appris, mais ensuite, qu’en est-il des habiletés parentales ? Nous ne vivons pas comme nos grands-parents vivaient et ceux-ci nous sont d’une aide tout relative quand vient le temps de négocier la nourriture, le temps d’écran ou la discipline familiale; le contexte est si différent.

Les rapports sociaux se sont transformés, les liens qui unissaient les familles élargies se dissolvent, le nombre d’enfants par famille diminue, le nombre de familles monoparentales augmente tout comme la population et l’urbanisation. Somme toute, le support communautaire remplace celui qui était autrefois assuré par la famille élargie. Internet médiatise ce support : parents, vous n’êtes plus seuls et, même si vous êtes seuls, d’autres sont comme vous et ensemble nous pouvons nous entraider et apprendre.

L’école s’inscrit dans le tissu communautaire : elle peut aider les parents à s’entraider et leur offrir du support, comme à leurs enfants, aux adolescents et aux futurs parents. À tous les niveaux éducatifs, y compris à l’université, l’éducation joue un rôle et a des incidences sur la famille.  Dans ce monde exigeant, une école qui s’occupe des enfants s’occupe aussi des parents.

Denys Lamontagne - [email protected]

Illustration : Pregnancy  Bill McConkey. Wellcome Collection. CC BY

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !

Devenir maman et papa - Thot Cursus

Dossiers de la semaine

Devenir maman et papa

Nous vivons comme des être sociaux, mais nous commençons avant tout comme des êtres biologiques. Même si la science pénètre de plus en plus loin dans les mystères de la vie, nous demeurons incapables de l’insuffler, de l’initier, ne serait-ce que pour une seule cellule. Ce qui fait de la naissance un moment si particulier et que tant d’efforts sont mis pour la ré-humaniser.

Bien sur le coté «biologique» de la naissance peut-être étudié, enseigné et appris, mais ensuite, qu’en est-il des habiletés parentales ? Nous ne vivons pas comme nos grands-parents vivaient et ceux-ci nous sont d’une aide tout relative quand vient le temps de négocier la nourriture, le temps d’écran ou la discipline familiale; le contexte est si différent.

Les rapports sociaux se sont transformés, les liens qui unissaient les familles élargies se dissolvent, le nombre d’enfants par famille diminue, le nombre de familles monoparentales augmente tout comme la population et l’urbanisation. Somme toute, le support communautaire remplace celui qui était autrefois assuré par la famille élargie. Internet médiatise ce support : parents, vous n’êtes plus seuls et, même si vous êtes seuls, d’autres sont comme vous et ensemble nous pouvons nous entraider et apprendre.

L’école s’inscrit dans le tissu communautaire : elle peut aider les parents à s’entraider et leur offrir du support, comme à leurs enfants, aux adolescents et aux futurs parents. À tous les niveaux éducatifs, y compris à l’université, l’éducation joue un rôle et a des incidences sur la famille.  Dans ce monde exigeant, une école qui s’occupe des enfants s’occupe aussi des parents.

Denys Lamontagne - [email protected]

Illustration : Pregnancy  Bill McConkey. Wellcome Collection. CC BY

Éléments du dossier

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !