Actualités

Publié le 27 avril 2022 Mis à jour le 27 avril 2022

Empreintes digitales, dépots graisseux et ADN numériques... difficile de ne pas laisser de traces

Une recherche démontre que nous sommes pistés, même en masquant nos traces.

Arnaud Legout, directeur de recherche au centre Inria d’Université Côte d’Azur, dévoile les dessous de l'utilisation des cookies pour pister les internautes sur le Web au travers des résultats du projet Greasy. Greasy, car apparemment nous laissons des traces numériques graisseuses sur tout ce que nous fréquentons virtuellement; un peu de sueur, de squames et d'ADN numériques...

Les sommes impliquées dans la caractérisation des internautes pour des fins commerciales sont si importantes, des dizaines de milliards, qu'on a développé des moyens puissants pour y parvenir, malgré tous les filtres et les blocages qu'on pourrait utiliser.  Il y a bien des lois, mais leur application et le contrôle des sites en est difficile.

Les résultats des études issues du projet Greasy démontrent que :

  • 30 % des procédés de pistage sont manqués par les logiciels de filtrage. Même si l'internaute navigue en privé ou nettoie le stockage et les cookies de son navigateur, il sera identifié par d'autres procédés.

  • les «empreintes digitales» du navigateur (type, version, taille d'écran, fournisseur) offrent suffisamment de caractéristiques pour permettre d’identifier son utilisateur. On réussit ainsi à tracer l'utilisateur d'un site à un autre sans même utiliser de cookie.

  • même si l'utilisateur a spécifiquement indiqué qu'il refuse les cookies, 15 % des sites en utilisent quand même, souvent sans même sans douter.

« Les sites sur lesquels nous avons détecté ces failles ont été contactés, mais il faut admettre qu'il est très difficile pour les professionnels de santé de se pencher sur ces problématiques de conformité légale, d’une part parce qu’ils sous-traitent en général la gestion de leur site, mais aussi parce que le sujet est difficilement compréhensible par une personne non avisée »

Ceci illustre bien l'étendue du problème.  Il est aussi difficile de demander à un propriétaire de site de se conformer à des considérations techniques poussées que de demander à un conducteur de voiture de vérifier régulièrement son taux d'émission de CO2.  On est mieux de s'adresser directement à ceux qui créent et profitent de ces capacités, soit les Google, SalesForce, Meta et autres gloutons commerciaux.


Pour l'article complet : Respect de la vie privée : la gestion des "cookies" est-elle si fiable qu’elle en a l’air ?

En savoir plus sur cette actualité

Visiter inria.fr


Voir plus de nouvelles de cette institution
INRIA - Institut national de recherche en informatique et en automatique

Domaine de Voluceau
Rocquencourt - B.P. 105
78153 Le Chesnay
France

Tél.: 33 (0)1 39 63 55 11

Contacter

Voir le profil

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !