Articles

Publié le 24 mai 2022 Mis à jour le 09 juin 2022

Des langues pour dynamiser votre carrière

Quelles sont les langues les plus en demande sur un CV ?

La pandémie de COVID-19 a pu complètement chambouler nos vies et ce, à plusieurs niveaux, y compris au niveau professionnel. En effet, notre conception même du monde du travail a changé, évolué. Le télétravail a pris un nouvel essor et semble prendre son envol. Bon nombre de personnes ont malheureusement aussi perdu leur travail, des entreprises ont fermé, mais à l’aube d’une nouvelle ère, celle où la COVID semble (espérons !) s’essouffler, la vie reprend peu à peu son cours et c’est le moment pour les recruteurs de passer à l’action et de partir à la chasse des meilleurs candidats.

Et les langues dans tout ça ? C’est justement une des principales compétences à mettre en avant dans sa candidature. Alors, mettez-vous sur votre 31, dépoussiérez votre CV et préparez-vous à donner un coup de pouce à votre carrière en découvrant comment les langues peuvent vous y aider !

Pourquoi ajouter des compétences linguistiques à son CV ?

Travailler c’est bien. Faire un travail qu’on aime et qui nous passionne, c’est mieux ! Pour cela, il faut savoir décrocher le job de rêve et souvent, pour l’obtenir, il faut répondre à des critères particulièrement exigeants, dont une ou plusieurs langues supplémentaires.

Qui dit job de rêve, dit meilleures conditions de travail et… meilleure rémunération ! Alors bien sûr, l’anglais apparait comme un sine qua non, quel que soit le poste occupé, indépendamment du domaine professionnel. Qu’on soit dans les affaires, le tourisme, l’éducation ou la construction, la langue de Shakespeare demeure un atout non négligeable, mais ce n’est pas non plus la panacée. En 2022, de nombreuses autres langues sont de plus en plus sollicitées par les employeurs…

Quelle(s) langue(s) apprendre pour dynamiser son CV ?

Avant tout, il convient de souligner que les langues les plus demandées par les potentiels recruteurs ne sont pas forcément les mieux rémunérées. Par exemple, l’anglais, en dépit de sa première place, sans surprise, au classement, n’apparait qu’en 7e position au palmarès des salaires annuels moyens proposés par les entreprises françaises.

Si vous visez un haut salaire, pensez plutôt au japonais. En effet, étant donné que peu de francophones parlent cette langue nippone (126,4 millions de locuteurs), ces employés sont très recherchés et les employeurs sont prêts à débourser près de 95.000 euros (128.000$) par an pour les attirer ! Côté salaire, l’hindi (637,3 millions de locuteurs) et l’italien (67,7 millions de locuteurs) sont sur le podium des langues les plus lucratives pour les francophones. 

Si on regarde purement au niveau des demandes professionnelles, sans parler d'argent, l’allemand et le mandarin se font la part belle du côté des recruteurs. Le premier, car c’est le pays européen qui dispose de la meilleure économie, mais jouit aussi de la réputation d’excellence de ses entreprises, classées au top mondial (Allianz, Siemens ou BMW pour n’en citer que trois). D’autre part, la langue allemande est quand même parlée par plus de 130 millions de personnes dans le monde, ce qui n’est pas négligeable.

Le mandarin est quant à lui un très bon choix linguistique pour donner un coup de pouce à votre carrière. En effet, avec une croissance économique constante, la langue du pays à l’étoile jaune est devenue la deuxième langue internationale des affaires (1,120 milliard), juste derrière l’anglais (1,268 milliard).

Les langues latines ne sont pas loin derrière. En effet, l’espagnol (537,9 millions de locuteurs) et le portugais (252,2 millions de locuteurs) sont particulièrement pratiques du point de vue stratégique géographique. En effet, outre l’Amérique latine, plusieurs pays d’Afrique et d’Europe utilisent également ces langues, ce qui est très appréciable au niveau du commerce et des affaires internationales.

Qui recherche des francophones ?

Et le français dans tout ça ? Rassurez-vous, notre langue a également la côte. Réputée pour le luxe et la gastronomie notamment, la langue de Molière charme toujours autant les firmes internationales et le recrutement de francophone va bon train.

Une étude réalisée par Preply en 2022 a montré que « pour les travailleurs francophones souhaitant s’expatrier, les pays anglophones seront sûrement le choix privilégié ». Les États-Unis arrivent en première place avec près de 21.500 offres d’emploi pour des francophones, suivis de près par le Canada avec 16.500 offres, puis le Royaume-Uni avec quelque 12.000 propositions de postes.

Côté salaire, là aussi, le Canada mène la danse, plus précisément à Toronto et Ottawa. Suivent l’Allemagne et l’Italie qui offrent également de belles opportunités professionnelles en matière de rémunération.


Finalement, on peut dire que l’apprentissage des langues est utile partout et en toute circonstance, y compris au niveau du monde du travail pour permettre à notre carrière de s’envoler. Alors, pourquoi s’en priver ?

Dans un contexte où le télétravail est de plus en plus sollicité, profitons du temps que nous avons à la maison pour développer, parfaire, voire découvrir de nouvelles langues et nous donner ainsi la chance de viser d’autres opportunités de travail !


Sources et illustrations


Voir plus d'articles de cet auteur

Dossiers

  • Recrutement

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !