Par Julie Trevily  | j.trevily@cursus.edu

Comment apprendre après un AVC?

Créé le mardi 19 septembre 2017  |  Mise à jour le lundi 25 septembre 2017

Comment apprendre après un AVC?

Si les séquelles les plus courantes d’un AVC sont physiques (hémiplégie notamment) ou l’incapacité à prendre en compte l’environnement dans lequel la personne se trouve, d’autres sont tout aussi handicapantes comme l’aphasie.

Cette dernière touche près de 300 000 personnes en France, très souvent suite à un AVC, absence d’oxygénation du cerveau pendant un temps plus ou moins long. Si l’AVC touche la zone de Broca, c’est l’articulation des sons qui est touchée, rendant l’expression incompréhensible ou pour le moins très ardue, tandis que si l’aire de Wernicke est touchée, c’est le sens même des paroles prononcées qui disparaît, succession de mots sans rapport les uns avec les autres ni avec le sujet.  L’AVC dit ischémique gauche peut avoir des conséquences encore plus importantes, jusqu’au troubles cognitifs, notamment la difficulté à mémoriser et à apprendre.

Une atteinte généralement limitée

Les travaux récents des scientifiques tendent à montrer que les troubles mémoriels après un AVC sont, le plus souvent, circonscrits à des troubles attentionnels. Ces derniers empêchent de mémoriser une information rendue floue et imprécise. Dans la plupart des cas, cela n’empêche pas le patient d’apprendre de nouvelles choses, pour peu qu’il y ait répétition ou ajout d’indices.

Le seul cas où les troubles de la mémoire deviennent importants concerne les patients dont le circuit de Papez a été endommagé, ce qui empêche la mémoire de fixation de fonctionner. A l’école, on constate que les principales difficultés des jeunes patients, qui sont de plus en plus nombreux, même si la proportion n’est rien comparé aux plus de 65 ans, ont effectivement trait à l’attention. Dans certains centres de soins-études, comme dans les centres médicaux et pédagogiques, un bilan peut être réalisé afin de voir dans quelle mesure, les jeunes patients peuvent retourner en cours, une fois son état stabilisé. Il est alors possible de vérifier que les troubles liés à l’attention, à la prononciation ou à la mémorisation ne sont pas trop importants, afin de ne pas risquer de les mettre encore plus en difficulté.

Dans ce cas, mieux vaut attendre quelques mois avant de remettre les jeunes (ou les moins jeunes) en situation d’apprentissage pur. 

Des solutions pour mémoriser après un AVC

La plasticité du cerveau, remarquable don de la nature, permet à de nombreux patients de retrouver, grâce à de gros efforts et un travail régulier, de nouvelles méthodes d’apprentissage.  Pour cela, plusieurs chercheurs ont mis au point des méthodes variées.

Des scientifiques de Glasgow travaillent ainsi sur les processus « hors ligne » des circuits de consolidation ; d’autres proposent d’utiliser la musique, car jouer d’un instrument active plus rapidement le cerveau et permet de travailler des compétences cognitives spécifiques. Il serait ainsi possible pour les patients de mieux identifier les sons et de faire retravailler le cerveau autrement, activant une forme de résilience.

L'idée est de récupérer au maximum les capacités d'attention pour permettre aux patients de mieux identifier les informations qu'ils souhaitent mémoriser.

Photo credit: aeruginosa via Foter.com / CC BY

Références

Site Stop AVC- les conséquences d'un AVC
http://www.stopavc.fr/Consequence-d-un-avc

Médisite - AVC ischémique gauche : quelles conséquences? - 24/12/2016
http://www.medisite.fr/problemes-cardiovasculaires-les-complications-avc-ischemique-gauche-quelles-consequences.1231990.524159.html

Site AVC oise ouest - troubles de la mémoire et des faits récents - Janvier 2016
http://avcoiseouest.over-blog.com/2016/01/troubles-de-la-memoire-des-faits-recents.html

Anatomie - site des docteurs Boutilier et Outrequin - le cerveau
http://www.anatomie-humaine.com/Le-Cerveau-3.html

Le Monde, le site web - Les réalités biomédicales- 2/05/17 - Marc Gozlan
 http://realitesbiomedicales.blog.lemonde.fr/2017/05/02/quand-le-cerveau-revele-une-incroyable-capacite-de-resilience/

Santé Log, la communauté des professionnels de santé - mémoire : la rétablir en cas de lésion et d'AVC - 4/07/17 ( Nature Human Behaviour 15 May, 2017 doi:10.1038/s41562-017-0111 Dual enhancement mechanisms for overnight motor memory consolidation)
https://www.santelog.com/actualites/memoire-la-retablir-en-cas-de-lesions-cerebrales-et-davc

Santé Log, la communauté des professionnels de santé - AVC : la musique pour récupérer ses fonctions motrices et cognitives
https://www.santelog.com/actualites/avc-la-musique-pour-recuperer-ses-fonctions-motrices-et-cognitives

Association québécoise des neuropsychologues - La réadaptation chez l'adulte - docteur Sébastien Collard - https://aqnp.ca/documentation/readaptation/la-readaptation/

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire