Articles

Réapprendre son corps grâce à la réalité virtuelle

Les incroyables bénéfices de la réalité virtuelle pour la santé

Par Denis Cristol , le 07 mai 2018 | Dernière mise à jour de l'article le 14 juin 2018

Commençons par un point sur la mémoire

Pour Elizabeth Loftus la mémoire fonctionne comme une page Wikipédia. En suivant cette idée d’hyperliens qui se renvoient les uns aux autres, il a été possible par un laboratoire de réimplanter des faux souvenirs en 3 jours en demandant aux personnes de les raconter. Ils finissaient par faire leurs ces faux souvenirs car ils s’intégraient à une trame et devenaient parfaitement vraisemblables.  

Les incroyables bénéfices de la réalité virtuelle sont liés à la structure même de notre cerveau dont les circuits neuronaux sont sensibles aux perceptions, que celles-ci soient entièrement fabriquées électroniquement, simulées ou bien réelles. C’est ce potentiel qui est actuellement exploré dans toutes les activités humaines.

Le potentiel de la réalité  virtuelle se réalise dans le domaine de la santé

Ouille 3.0. est le titre d’un dossier passionnant qui montre comment la réalité virtuelle aide à traiter la douleur. Naomi Roth rappelle l’un des premiers jeux visant à distraire le patient d’une opération douloureuse. Avec le jeu Snowden World, le HT Lab de l’Université de Washington teste, dès 1996, le traitement de la douleur par la réalité virtuelle en utilisant une « thérapie par distraction ». On remplace les opiacés traditionnellement donnés aux patients par un jeu pendant le changement de pansements de grand brûlés. De même le jeu « Bliss test », utilisé au Mans à la clinique Victor Hugo de cancérologie, apaise des douleurs et des tensions grâce à des activités réalisées dans un univers onirique.

Des projets s’intéressent aux douleurs relatives aux membres manquants ou à la reconstitution des terminaisons nerveuses comme Quartz Walk Again project qui s’adresse à des paraplégiques. Le corps humain est holistique et il se souvient du schéma corporel entier même en cas d’amputation. Grâce à un casque EEG électroencéphalogramme, on envoie en continu des informations au cerveau qui distribue des influx nerveux. Ces influx sollicitent les nerfs qui à force d’être sollicités se recollent et permettent parfois un début de marche ! 

Après un AVC il faut parfois refaire 500 fois un geste pour le réapprendre; l’étude Virtues montre comment les exercices de mouvement en univers virtuel accélèrent la reprise de sensations. Kinequantum est une kinésithérapie plus précise qu'un kiné.

L’orthopsie est également concernée par une rééducation des yeux à l’aide de Vivid vision qui aide à rectifier le regard.

La réalité virtuelle est aussi utilisable pour la préparation d'une opération par visualisation du site d'opérations. Le CHU d’Angers (France) utilise la réalité virtuelle pour faciliter des opérations à cerveau ouvert.  Le patient reste conscient et mène des activités ce qui permet au chirurgien de savoir précisément sur quelle zone il intervient.

Les maladies mentales sont aussi un débouché pour la réalité virtuelle. Plusieurs expériences permettent de « rééduquer son ami intérieur » grâce à la réalité virtuelle.  C’est le concept  de l’expérience « Virtuel body ownership » réalisé en 2016 (Nature Scientific) ou l’on s'incarne comme Avatar de Freud et l’on se donne des conseils à soi-même. Cela s’apparente à la technique de la troisième chaise issue de la Programmation neuro-linguistique. Faire parler son « soi blessé » le consoler avec son « soi conseiller » ou son enfant intérieur est une technique de « Reparenting » à visée consolatrice traduite en univers virtuel.

La réalité virtuelle est aussi utilisée pour le traitement des phobies. Il est ici possible de citer le cas Psious une  plateforme entre soignants et patients ou le kit VR biofeedback qui permet la rééducation de schéma comportementaux.

L’anorexie et la boulimie pourraient aussi être traités en faisant l’expérience de mouvement avec un avatar qui aide à se recaler sur des dénis d’estimation de poids.

L’expérience «cyberpsychology behavior» de 1999 montre tous les bénéfices de patients qui, empruntant un corps virtuel, vivent un décalage. De cette expérience corporelle simulée, le patient dispose d’une opportunité de faire bouger ses représentations. Résister en virtuel aide à résister en réel.

Il est aussi possible de traiter les Toc (Troubles obsessionnels compulsifs) avec la réalité virtuelle. C’est ainsi que l’hôpital Albert Chenevier reproduit des situations de TOC pour rééduquer sa perception de la réalité. L'exposition à des scénarios permet une meilleure adaptation comportementale. L'inverse de la dépression c'est le mouvement et il faudrait juste 8 minutes pour éloigner « les petites voix » qui soufflent des comportements gênants.

PTSD est une application téléphonique qui vise la rééducation de vétérans par l’exposition à des éléments traumatiques. Par la réalité virtuelle  le thérapeute décristallise les situations bloquées par la parole.

La réalité virtuelle pourrait aider à contrer la maladie d’Alzheimer soit 130 millions de malades d'ici 2050. Les données issues de 3 millions de joueurs du jeu sea hero quest permettent de mieux comprendre la façon dont les joueurs reconnaissent et effectuent des mouvements dans l'espace. Les données capitalisées équivalent à  12000 ans de recherche en laboratoire.

Sources

Wikipédia - Elizabeth Loftus - https://fr.wikipedia.org/wiki/Elizabeth_Loftus

Atlantico – Naomi Roth - Ouille 3.0. Comment la réalité virtuelle pourrait traiter les douleurs chroniques.  http://www.atlantico.fr/rdv/minute-tech/ouille-30-comment-realite-virtuelle-pourrait-traiter-douleurs-chroniques-naomi-roth-3063712.html

Lugrin, J. L., Latt, J., & Latoschik, M. E. (2015, October). Anthropomorphism and illusion of virtual body ownership. In Proceedings of the 25th International Conference on Artificial Reality and Telexistence and 20th Eurographics Symposium on Virtual Environments (pp. 1-8). Eurographics Association.  http://www.hci.uni-wuerzburg.de/download/2015-icat-avatar-anthro-and-ivbo.pdf

L’effet papillon – 1er test mondial de Bliss solution de réalité virtuelle à visée thérapeutique - http://www.leffetpapillon.net/1er-test-mondial-de-bliss-solution-de-realite-virtuelle-a-visee-therapeutique-ponction-de-moelle-osseuse/

Huffington Post – Comment le jeu vidéo Sea Hero Quest entend dépister la maladie d’Alzheimer - https://www.huffingtonpost.fr/2017/08/29/comment-le-jeu-video-sea-hero-quest-entend-depister-la-maladie-dalzheimer_a_23189031/

Vivid Vision - https://www.seevividly.com/

Kinequantum  - http://www.kinequantum.com/

VR Biofeedback - https://www.biopac.com/product/vr-biofeedback/

Neurochirurgie éveillée et réalité virtuelle une première mondiale au CHU d’Angers - https://www.chu-angers.fr/le-chu-angers/a-la-une/communiques-de-presse/communiques-annee-2016/neurochirurgie-eveillee-et-realite-virtuelle-une-premiere-mondiale-au-chu-d-angers-61677.kjsp

Psious - https://www.psious.com/

APHP – Avec allo docteur la réalité virtuelle pour lutter contre les TOC https://www.aphp.fr/contenu/avec-allodocteurs-la-realite-virtuelle-pour-lutter-contre-les-toc

Post-AVC : la réalité virtuelle fait aussi bien que la Réhabilitation classique http://www.fhp-ssr.fr/sites/default/files/articlepostavc_realitevirtuelle.pdf

Wikipédia- reparenting - https://en.wikipedia.org/wiki/Reparenting

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné