Articles

Comment passer de la distance à la présence en e-formation

La présence à distance est avant tout sociale

Par Denis Cristol , le 03 décembre 2018 | Dernière mise à jour de l'article le 31 janvier 2019

Présence - Distance

La présence est plus que l'inverse de l'absence.

La théorie de la présence sociale stipule que la présence revêt une dimension sociale essentielle. Chacun peut s'en apercevoir avec un simple exercice. Par exemple lorsque l'on pose une règle de silence dans un échange. L'un parlant sans interruption dans un temps donné et l'autre écoutant en silence sans renvoyer de signaux même non verbaux, le silence laisse la place à l'expression et souligne les qualités de la présence en posture d'émission ou de réception.

La présence de celui qui écoute

Celui qui écoute dans un silence total, y compris un silence émotionnel et sans bouger le moindre muscle de son corps, ni même ciller des yeux, peut ressentir un sentiment de gêne pour lui-même et pour l'autre. Lorsque la situation dure, cela peut même être consommateur d'énergie pour ne rien laisser transparaître à celui qui parle devant soi. Finalement l'écoute est affaiblie.

Cette situation illustre que le geste d'écoute et la communication non verbale associée marquent une présence quand le corps est habité. On peut ne rien dire mais si le non verbal s'exprime, une présence est perceptible. On évoque alors une écoute active. Pour écouter activement il faudrait donc ne proférer aucun mot et laisser son corps parler.

La présence de celui qui s'exprime

La présence n'est pas que ce sentiment d'assurance conféré par un enracinement imaginaire dans le sol. Le professeur de théâtre vous dit « enracinez vos jambes dans le sol, tenez-vous droit, regardez au loin, respirez profondément, occupez tout l'espace, alors votre présence rayonnera ». Las, sa propre présence dépend du regard de l'autre. Il n'y a pas un charisme immanent dont certains seraient dotés et d'autres non. Il n'y a guère de trucs et astuces pour projeter son aura hors de soi-même.

Nulle puissance du regard qui traverse les hommes et les murs ne vous rend plus présent. Qu'on s'en convainque, parler face à quelqu'un qui n'exprime rien en retour est difficile et particulièrement déroutant, plus troublant encore que de gloser seul face à son miroir. L'orateur sent son vis-a-vis. Face à lui, en silence total il est soit omniprésent, soit complètement absent. Face au masque d'un vide total, l’orateur perd de son assurance. Sans auditoire on n’a aucun charisme.

La présence une alliance du mental et du corporel

Cette situation montre que la sensation de présence est dans la représentation de celui qui s'exprime tout autant que dans celle de celui qui reçoit. C'est le double canal de la présence physique et de la présence mentale qui assure l'équilibre de la relation. S'il y a dissonance entre ces deux dimensions, voilà un trouble imperceptible qui s'installe et donne la sensation d'une incohérence.

La nécessité d’alliance entre les deux présences garantit la crédibilité d'une prise de parole. Les courants thérapeutiques et pédagogiques perçoivent également l'importance du couple corps-esprit dans l'idée de la présence "ici et maintenant". La Gestalt Theory ou psychologie de la forme montre la continuité du couple dans un système plutôt que sa séparation. La présence ici et maintenant aussi appelée "art du contact" illustre la puissance d'une attention incarnée. La douceur du langage sur le fond et sur la forme complète cet art.

La prise en compte de la présence à soi aux autres et au monde est au cœur de la théorie U développée par Otto Scharmer. Aux États-Unis elle est promue par le Presencing institute et en France par l'association Génération Présence. Dans ce mouvement d'idées, ce qu'autorise la présence est une connexion profonde par la relation à des perspectives de transformation de soi, des organisations et de la société toute entière.

Otto Scharmer évoque « l’écoute générative » ou « conversation générative ». Dans des temps longs (plus de 10 minutes), l'écoute se fait plus intérieure, des couches de filtres disparaissent, un état de pleine conscience peut même être atteint; petit à petit l’écoutant touche à des éléments plus profonds et va à l'essentiel de son être, une recomposition des croyances peut opérer. La simple et sincère écoute mutuelle produit des possibilités de sens dépassant les croyances et les clivages de représentations nichés en chacun de nous.

Comment la technologie se croise avec la présence

La technologie offre, par une débauche de moyens de connexions (téléphone, téléconférence visio, robot de télé-présence, projection d’hologramme), l'opportunité de se sentir proche malgré l'éloignement.

L'auteur de science-fiction Isaac Asimov dans sa nouvelle "Naked sun" écrite en 1956 évoque une planète ou un homme et une femme pour être décents ne communiquent que par hologramme interposés. À cette occasion il est le premier à imaginer les sentiments humains dans une telle situation. Il a l'intuition de la présence sociale. Celle-ci fera ensuite l'objet de recherches approfondies à l’occasion du développement de  la formation en ligne.

Les dimensions de la présence à distance développées par Annie Jezegou à partir du modèle de Garrison dans la formation en ligne nous font comprendre que la distance est autant psychologique et sociale que physique. Dans le modèle de Garrison  repris par Annie Jezegou « certaines interactions collaboratives permettent de créer une présence à distance qui, à son tour, favorise l'émergence et le développement d'une «community of inquiry »; ce type de communauté ayant alors une influence positive sur les apprentissages individuels et collectifs »

En plus de la présence physique et mentale, le sens des mots qui portent la réalité psychologique et sociale importe. Il est crucial d’intégrer le sens des  échanges et les contextes. En communication l’on se souvient du triptyque entre référent (la chose dont on parle) – signifié (la convention pour exprimer le concept) – signifiant (le véhicule de l’expression, l’aspect matériel du signe).

La communication en ligne, en particulier sur les réseaux sociaux, se nourrit d’implicites puisqu’une part des messages qui passaient par la présence corporelle est amputée. Dans les échanges, il s’agit de tirer des informations pour comprendre l’intention de son interlocuteur à partir de sa manière d’utiliser les moyens de communication :

  • Le choix du support de l’échange : ceux pris en référence par un groupe ou ceux choisit par un seul;
  • La réactivité dans les réponses, les rythmes, les tempos des échanges;
  • Les longueurs de messages;
  • Le soin accordé à l’orthographe, aux formes, aux formules de politesses, à l’éthique en place;
  • La régularité d’une prise de parole;
  • La qualité intrinsèque des messages, le vocabulaire, les images, les références d’autres situations;
  • La reprise par d’autres des messages d’un seul et sa centralité dans un réseau (fréquence de référence à ses interventions).

Le passage de l'information implicite à l'information explicite passe en ligne par une attention soutenue aux formes sociales de l’échange. L’équilibre entre signifié, signifiant et référent se recompose. Les conditions de la haute qualité relationnelle en présence physique ou en ligne obéissent à de nouveaux repères qui valorisent donc plus la compréhension fine des conditions sociales mêmes du cadre d’interaction que des seuls mots échangés même si ceux si sont essentiels.

La présence plutôt que la distance caractérise mieux les orientations pédagogiques à explorer pour construire des situations d’apprentissage mobilisantes à des moments où l’attention connait des risques de fragmentations.

Sources

Ecoute générative - http://savoiragile.com/2015/10/15/au-dela-de-lecoute-active/

CNRTL -  http://www.cnrtl.fr/definition/pr%C3%A9sence

Jézégou, A. (2012). La présence en e-learning: modèle théorique et perspectives pour la recherche. International Journal of E-Learning & Distance Education, 26(1).

Community of Inquiry en E-learning : à propos du modèle de Garrison et d'Anderson Journal of Distance Education / Revue de l'Éducation à Distance, Canadian Network for Innovation in Education, 2010, 24 (2), pp.3-9

Presencing institute https://www.presencing.org/

Génération presence http://www.generation-presence.com/

Conversation générative http://www.diffusion-focusing.org/doc/theorie-u-conversation-generative.pdf

Otto Scharmer - http://www.ottoscharmer.com/

Wikipédia – Signifié et signifiant - https://fr.wikipedia.org/wiki/Signifi%C3%A9_et_signifiant

Wikipédia - Théorie de la présence sociale - https://en.wikipedia.org/wiki/Social_presence_theory

Wikipédia - Psychologie de la forme  - https://fr.wikipedia.org/wiki/Psychologie_de_la_forme

Modèle théorique de la communauté d’apprentissage en ligne https://www.researchgate.net/figure/Modele-theorique-de-la-communaute-dapprentissage-en-ligne-Garrison-Anderson-et_fig1_291348549

Institut de la pleine conscience https://www.pleine-conscience.be/la-pleine-conscience/

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné