Articles

L'art du management visuel :

Du post-it au poster en passant par les cartes mentales et les cartes conceptuelles

Par Pierre Mongin , le 05 novembre 2018

Notre monde se caractérise par une surcharge croissante de données , des contenus à foison, des communautés sans frontiéres, des réseaux connectés 24/24 7/7 et une mise en ligne constante.

Ce qui donne une société "liquide" où le dessin et l'image prennent une place prépondérante pour précisément aller à l'essentiel. Il suffit de voir l'extension permanente des tailles de nos écrans pour recevoir de plus en plus de données alors que notre cerveau ne s'élargit pas ! 

A partir du constat en images, nous découvrirons les avantages du management visuel avant de voir quels outils utiliser . 

1- Le constat en images

Cette surcharge de données est caractérisée par une explosion des contenus et une mise en ligne continue.

You Tube par exemple est le premier site au monde par sa fréquentation avant Google lui même. Par exemple, les statistiques saisies le 2 novembre à 8h (heure de Paris) montrent un nombre d'internautes et de vidéos vues YouTube supérieur au nombre de requétes Google.

Source : http://www.internetlivestats.com/

Mais si nous dépassons la capacité de notre mémoire de travail à court terme, nous n’arrivons plus à traiter les données.

Nous savons que la théorie de la surcharge congnitive de John Sweller 1994, nous enseigne que notre mémoire à court terme est extrémement limitée en capacité et en durée, environ 7 éléments plus ou moins deux pendant 30 secondes. (Wikipédia)

La charge cognitive ou " charge germane" est une théorie développée par John Sweller (en) et Fred Paas qui explique les échecs ou les réussites des personnes essentiellement en activité d'apprentissage mais aussi en activité de résolution de problème.

La théorie de la charge cognitive met en jeu la capacité de stockage d'informations en mémoire de travail et l'intégration de nouvelles informations. Elle est utile aux enseignants et pédagogues, et leur donne des conseils facilement applicables en situation d'apprentissage.

C’est en particulier le cas, lorsque nous devons gérer à la fois la charge intrinsèque formée par une recherche d’idées et que dans le même temps la charge extrinsèque provoquée par les sollicitations d’un logiciel vient se rajouter au traitement : la charge « germane » de créations de schémas mentaux. 

Source images: illustrations de Luis Garcia L'art du management visuel, Pierre Mongin, Laurent Delhalle, Elizabeth Planchon avec l'aimable autorisation des éditions Dunod. (juillet 2018)

 

2- Les avantages du management visuel.

Les visuels plus universels que les mots - L'organisation de la pensée visuelle - Les outils de curation

Si le visuel est plus universel que les mots c'est que nous l'utilisons depuis bien plus longtemps (un million d'années ?) que les mots (6 000 ans) .

L'organisation de la pensée visuelle nous permet de voir la globalité d'un problème  (niveau macro) , une partie du probléme (méso) , ou un détail du problème (micro) .

Les outils de curation sont également appelés à la rescousse pour filtrer les données. Fort de ces constats , comment utiliser et avec quels outils le management visuel de l'information ? 

3- Comment utiliser le management visuel

Les outils disponibles sont nombreux mais souvent, comme devant un problème avec une caisse à outils, nous ne savons pas forcément prendre le bon outil au bon moment !

Les outils peuvent être de simples Post-it, des cartes mentales , des cartes conceptuelles, voir des posters. 

Les Post-it - Noto-collants: 

Ils sont utilisés lors des "remues-méninges" (brainstorming), la réalisation de planning de priorité (Kanban employès depuis les années 50 chez Toyota), ou encore en gestion de projets. Il existe même maintenant une application sur téléphone portable (Post-it plus) qui permet de les enregistrer et de les classer, puis de les exporter en classeur Excel ou de les informatiser avec un logiciel comme Trello

Les cartes mentales, appelées encore idéateurs: 

Elles sont un moyen de lutter contre l'infobésité et de coopérer en groupe présentiel ( voir www.mindmanagement.org ) ou en ligne via des logiciels comme www.mindomo.com 

Elles sont basées sur le principe des associations d'idées pour collecter, puis classer les idées avant de les enrichir de couleurs, dessins, liens hypertextes pointant vers des fichiers internes ou n'importe quelle page Web du monde entier. 

Les cartes conceptuelles: 

" Beaucoup de personnes sont surprises de voir comment cet outil simple facilite l'apprentissage et la compréhension entre elles, lors de réunions, de projets...La création de cadres de connaissances permet non seulement, l'utilisation de conaissances dans un nouveau contexte mais aussi la rétention de connaissances sur de longues périodes"

Joseph Novak créateur des cartes conceptuelles et du logiciel Cmaptools Université de Floride. 

Les cartes conceptuelles sont utilisées pour la prise de notes, le développement de systèmes, construction de modèles, transformation de connaissances implicites en connaissances explicites...

On les utilise comme des plans de ville, avec des routes et des noms de rue, comme diagrammes, comme réseau montrant comment la valeur ajoutée est crée et échangée. 

Elles donnent des cadres visuels pour explorer, organiser et communiquer de l'information. Elles aident à clarifier les pensées et générer de nouvelles idées. Vous pouvez générer des cadres de réflexion, en ordonnant, séquençant et regroupant des concepts (noeuds). 

Elles se distinguent des cartes mentales arborescentes, utilisées plutôt en phase d'analyse divergente à partir d'un noyau central . alors que les cartes conceptuelles en formant des réseaux maillés, d'une toile de noeuds reliés entre eux sont utilisées en phase convergente et de synthése. Elles servent à détricoter la complexité. 

4- Les posters:

Enfin les posters, ou cartes panoramiques, servent à sortir de la taille limitée des écrans en communiquant vos idées sous forme grand format offrant de multiples détails si nécessaire.

 

Sources

L'art du management visuel - Juillet 2018 - Pierre Mongin, Elisabeth Planchon, Laurent Delhalle, Luis Garcia
https://www.decitre.fr/livres/l-art-du-management-visuel-9782100761913.html

Réseaux sociaux et plateformes : après des années de manipulation cognitive, vers une écologie de l’attention ? - Hervé Monier
https://brandnewsblog.com/2018/05/06/reseaux-sociaux-et-plateformes-apres-des-annees-de-manipulation-cognitive-vers-une-veritable-ethique-de-lattention/ 

 

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur