Articles

Publié le 14 janvier 2019 Mis à jour le 14 janvier 2019

L'importance de la littératie en santé...

Les inégalités en littératie dans le domaine de la santé ont des impacts importants sur ces patients

La question de la littératie est généralement reliée au fait de savoir décoder des informations. Souvent cela est associé à des activités comme lire un article de journal ou un texte en ligne. Toutefois, cette littératie est aussi essentielle dans d’autres domaines comme la santé, par exemple. En effet, que ce soit comme citoyen ou comme patient, un manque de littératie peut avoir des conséquences néfastes. D’ailleurs, les recherches sont de plus en plus nombreuses sur cette question.

Une compétence peu développée

En effet, le sujet intéresse grandement les autorités sanitaires de différents pays. En sondant la population, il semble qu’un constat s’impose : la littératie médicale cause un problème chez un nombre important d’individus. Une étude de 2014 en Belgique parlait d’un ratio de 4 personnes sur 10 qui ont de la difficulté à comprendre, trouver ou appliquer une information en santé. Un pourcentage similaire en France, surtout en ce qui a trait à l’usage du numérique. Une donnée d’autant plus importante dans un secteur de la santé qui se numérise de plus en plus. En 2012, deux tiers des Québécois, dont 95 % des personnes âgées, n'avaient pas le niveau de littératie nécessaire pour prendre soin de leur santé.

D’ailleurs, l’Institut National de Santé Publique de la province déclarait alors qu’un faible taux d'alphabétisation est le meilleur prédicteur de mortalité après le tabagisme. Ils ont noté les différents facteurs qui influencent le degré de littératie de la population comme les caractéristiques individuelles mais aussi le milieu social dans lequel le patient se trouve, les interactions avec son cercle familial et professionnel et les interactions précédentes avec des travailleurs de la santé. Ainsi, les individus dans des milieux plus privilégiés et encouragés à se renseigner auront plus de capacités en littératie médicale que d’autres.

Attention, toutefois, cela ne veut pas dire que ceux ayant une faible littératie en santé sont incapables de prendre soin d’eux. Par exemple, cette étude faite auprès d’habitants de l’île de la Réunion a montré que le petit groupe de gens sondés arrivait à se soigner par leurs moyens, parfois en demandant l’aide d’un tiers, etc. Ainsi, même en ayant de grandes lacunes qui peuvent nuire à certaines de leurs conditions médicales, ils trouvent des façons de traiter leurs maux.

L'art de la communication médicale

Néanmoins, la question de la littératie en santé reste importante. En effet, combien de personnes ont arrêté une médication parce qu’ils avaient l’impression qu’ils n’en avaient plus besoin ou, à l’inverse, continué de se médicamenter alors que la maladie était guérie? Augmenter le niveau de compétence des citoyens reste primordial et il est particulièrement essentiel que les acteurs du milieu s’y mettent. Ils sont, d’ailleurs, de plus en plus sensibilisés sur l’importance de bien transmettre l’information. D’autant plus qu’une bonne partie de ce qui est dit en cabinet du médecin a tendance à être oublié.

Cela veut dire changer des approches chez le personnel médical. Il faut être davantage un communicateur et expliquer clairement quelle est la situation, quelles actions doivent être prises et lesquelles sont les plus importantes. Certes, les médecins aiment utiliser les vrais termes mais ils peuvent causer plus de confusion qu’autre chose chez des patients pour qui les actes médicaux manquent de clarté. Une autre approche est de demander de réexpliquer ce qui a été dit par la personne. Le professionnel peut alors voir le niveau de compréhension et ajuster en cas d'erreurs.

De son côté, l’Agence de la Santé et des Services Sociaux de la région de Montréal avait publié en 2013 un document encore d’actualité sur la communication et la littératie en santé. À l’intérieur, on y trouve des trucs pour adopter son niveau de langage selon la personne, l’importance de prendre du temps pour expliquer et même la manière de développer des affiches et prospectus sur des sujets en lien avec la santé. Par exemple, il faut éviter des images de type bande dessinée qui peuvent soit être perçues comme infantilisantes ou qui ne permettent pas l’identification par les patients.

La question de la littératie médicale devra intéresser les praticiens actuels et ceux à venir. En effet, il semble essentiel que les professionnels de la santé soient en mesure d’aider les gens dans leur compréhension de la santé globale pour améliorer leurs habitudes de vie et favoriser leur guérison. Les facultés de médecine et formations professionnelles devront s’y pencher afin de préparer plus adéquatement le personnel soignant des médecins aux préposés aux bénéficiaires.

Illustration : @AlbertaRhPAP 2018 Rhapsody Physician Award: Dr. David Welch (Peace River)
via photopin (license)

Références

Bass, Pat F. « 3 steps to boost health literacy. » Contemporary Pediatrics. Dernière mise à jour : 1er janvier 2018. http://www.contemporarypediatrics.com/modern-medicine-feature-articles/3-steps-boost-health-literacy.

Beaulieu, Jacques. « Un Drame, Une Vie Et La Littératie En Santé. » HuffPost Québec. Dernière mise à jour : 31 mars 2018. https://quebec.huffingtonpost.ca/jacques-beaulieu/un-drame-une-vie-et-la-litteratie-en-sante_a_23395325/.

« La Littératie En Santé, Plus Qu’un Enjeu De Santé Publique, Un Fondamental. » GPS - Guyane Promo Santé. Dernière mise à jour : 11 juin 2018. http://gps.gf/blog/la-litteratie-en-sante-plus-quun-enjeu-de-sante-publique-un-fondamental/.

Moreau, André C., Stéphane Savriama, and Francine A. Major. « Littératie En Santé : Conduites Et Gestion De Soins Chez Les Personnes Ayant Des Compétences Réduites En Littératie ? » Érudit. Dernière mise à jour : 23 août 2013. https://www.erudit.org/fr/revues/globe/2013-v16-n1-globe0796/1018179ar/.

« Quels Sont Les Facteurs Influençant Le Degré De Littératie En Santé? » INSPQ. Dernière mise à jour : 14 juillet 2016. https://www.inspq.qc.ca/exercer-la-responsabilite-populationnelle/realiser-un-projet-en-lien-avec-la-responsabilite-populationnelle/mettre-en-oeuvre-suivre-le-projet-et-l-adapter/quels-sont-les-facteurs-influencant-le-degre-de-litteratie-en-sante.


Mots-clés: Approches Communicatives Littéracie

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !