Articles

Verdir les écoles

Un mouvement grandit afin que les établissements scolaires adoptent des approches plus écologiques

Par Alexandre Roberge , le 12 mai 2019 | Dernière mise à jour de l'article le 13 mai 2019

L’écologie gagne de l’importance en éducation. Les prochaines générations auront à vivre avec les effets déjà visibles des changements climatiques et leur intérêt envers la question environnementale est manifeste. Or, pour l’instant, certains estiment que l’école n’a pas vraiment une approche écologique. Certes, des thématiques comme les changements climatiques ou la biodiversité en danger sont abordés mais toujours dans le cadre de programmes généraux. Certains croient que l’école devrait s’assurer que les disciplines soient orientées vers l’écologisme et non le contraire.

D’ailleurs, les jeunes le réclament de plus en plus comme l’ont montré les manifestations pour le climat par la jeunesse au début de 2019. Sans compter le « procès du siècle » en France et d’autres interventions similaires un peu partout en Occident pour exiger que les gouvernements agissent plus fortement pour prendre un virage écologique. Même les établissements scolaires, au Québec, ont développé un pacte afin de pousser cette volonté.

Toutefois, une question est soulevée : faudrait-il que les écoles se verdissent pour donner l’exemple aux élèves? Après tout, il s’agit d’une infrastructure qui a un effet sur l’empreinte écologique d’une société. Comment lui faire prendre le virage vert ?

Une cure de verdure

Certaines écoles commencent à établir des cours vertes où poussent différents végétaux. Cela transforme les îlots de chaleur que peuvent devenir les terrains asphaltés autour des bâtiments en endroits plus frais. Pour le bonheur des élèves, le gazon et les arbres gagnent une place plus importante, du béton moins foncé est choisi et la cour prend alors un aspect unique plutôt que de ressembler à la suite logique du stationnement.

Pour ces écoles, un tel aménagement s’avère plus propice aux classes à l’extérieur. Au Québec, durant le mois de juin quand la chaleur estivale commence ou en septembre alors qu’elle persiste encore, il peut être difficile de garder l’attention des enfants. Faire la classe partiellement ou en entier en extérieur améliore le bien-être physique ressenti mais permet aussi une pédagogie plus dynamique. D’ailleurs la verdure peut même être un brin sujet d’étude. Par exemple, un établissement a décidé de planter dans sa cour des ginkgos bilobas non seulement pour leur beauté mais parce que cette espèce a coexisté avec les dinosaures. Une façon de verdir et d’aborder la question des premières espèces vivantes ayant vécu avant les humains.

Mobiliser la communauté

Encore faut-il que le projet de virage vert intéresse les administrations scolaires et les communautés qui y verront surtout des coûts. D’où l’importance de bien cibler le projet et de mobiliser toute la collectivité allant des commissions scolaires ou académies aux instances nationales en passant par celles municipales. Dans certains cas, comme celui de l’école Marguerite-Bourgeoys, ce sont les élèves eux-mêmes qui ont demandé une cour d’école verte. Aidés de leurs professeurs, ils sont donc allés voir les différents acteurs de leur milieu pour recueillir du financement et transformer l’environnement scolaire.

Plus vert encore

Et si cela se répercutait jusque dans la consommation énergétique? Aux États-Unis, où pourtant l’industrie des combustibles fossiles est fortement encouragée, bien des établissements réfléchissent à utiliser des sources d’énergie renouvelables. Ainsi, 5,500 écoles américaines ont installé des panneaux solaires sur leurs toits afin de subvenir en partie à leurs besoins d’électricité. Si la Californie, pionnière écologique du pays, mène le bal avec plus de 2,000 écoles, bien d’autres dans d’autres états moins connus pour leur soleil participent aussi. Et les résultats sont là. Une école dans un district de l’Indiana a vu sa facture d’électricité baisser de 140,000 $ en un an avec l’usage de panneaux solaires. Au point où l’administration scolaire songe même à se procurer, éventuellement, une éolienne.

De leur côté, les états de l’Illinois et du Vermont ont annoncé un projet pilote afin de développer des autobus scolaires électriques. La Californie en a déjà 150 et les études tendent à montrer que l’autonomie des batteries serait suffisante pour chaque transport, en branchant le véhicule durant la journée quand les enfants sont à l’école. Au Québec, au moins une soixantaine d'autobus scolaires électriques roulent déjà et on vise plus de 200.  Sur un parc de 8000 autobus scolaires, il y a place pour des progrès !

Évidemment, tout cela n’est pas gratuit. Si le prix de l’énergie solaire et des véhicules électriques diminue, cela reste quand même un bon investissement dans un budget d'administration scolaire. Même chose pour verdir des cours d’école. Mais la multiplication de ces initiatives crée une pression sur les instances publiques et locales pour encourager ce virage qui, pour l’instant, ne semble apporter que du bon autant environnementalement que pédagogiquement dans le cas des cours d’école vertes.

Illustration : Innviertlerin de Pixabay

Références

La planète s’invite à l’école. Consulté le 9 mai 2019. https://www.laplanetesinvitealecole.com/

Levée, Valérie. « Dehors, Les Enfants! » Unpointcinq. Dernière mise à jour : 8 mai 2019. https://unpointcinq.ca/mieux-etre/salles-de-classe-plein-air/

Levée, Valérie. « Verdissement De Cour D’école : 4 îlots De Chaleur Transformés En îlots De Fraîcheur Et De Bonheur. » 100°. Dernière mise à jour : 22 juin 2018.
https://centdegres.ca/magazine/amenagement/verdissement-cour-decole-4-ilots-chaleur-transformes-ilots-de-fraicheur-bonheur/

« L’école, Cancre De L’écologie? Des Pistes Pour “verdir” L’enseignement. » Rts.ch. Dernière mise à jour : 18 janvier 2019.
https://www.rts.ch/info/suisse/10148211-l-ecole-cancre-de-l-ecologie-des-pistes-pour-verdir-l-enseignement.html

Robin, Jeanne. « Verdir La Cour D’école : 6 Acteurs à Mobiliser, 5 étapes à Réaliser. » 100°. Dernière mise à jour : 2 mai 2017.
https://centdegres.ca/magazine/amenagement/verdir-la-cour-decole-6-acteurs-mobiliser-5-etapes-realiser/

Tabuchi, Hiroko, Brad Plumer, John Schwartz, and Lisa Friedman. "What Are Schools Doing to Go Green?" The New York Times. Dernière mise à jour : 5 septembre 2018.
https://www.nytimes.com/2018/09/05/climate/what-are-schools-doing-to-go-green.html

L’autobus scolaire 100% électrique pourrait avoir le vent dans les voiles… avec un peu de volonté politique - AVÉQ
https://www.aveq.ca/actualiteacutes/category/autobus-scolaire-electrique

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné