Articles

Évaluer les innovations pédagogiques

L'importance des rétroactions et discussions dans la mise en place de nouvelles idées pédagogiques

Par Alexandre Roberge , le 13 mai 2019 | Dernière mise à jour de l'article le 14 juin 2019

L’intégration du numérique en éducation a permis de changer des approches pédagogiques. Les maîtres peuvent ainsi décider d'éliminer les périodes magistrales en les offrant en baladodiffusion. Ou ils peuvent offrir une pédagogie où les apprenants contrôlent leur parcours. Certains tentent d’évaluer les formations et établissements en fonction de leur innovation didactique.

Toutes les idées pédagogiques développées ne mèneront pas nécessairement à des succès. Voilà pourquoi l’innovation doit s’accompagner d’une réflexion sur ce qui a été fait et d'une évaluation afin de s’assurer que l’approche soit cohérente et ait de bons résultats.

Réfléchir aux pratiques

En fait, que faut-il observer pour évaluer une innovation en enseignement? Il existe différentes façons de le faire. Des outils de mesure de l’engagement des apprenants peuvent être déjà un premier indicateur de l’efficacité d’une approche. De plus, rien n’empêche le professeur de mettre en place des réunions de rétroaction avec de petits groupes d’étudiants qui pourront indiquer leur ressenti par rapport aux outils et méthodes instaurées. Une solution d’autant plus intéressante dans les études universitaires puisque des changements peuvent être mis en place avant la fin d’un semestre.

Les collègues peuvent aussi aider à observer le déroulement et donner leur avis. Un service que chacun peut offrir afin de créer des comités d’aide pour innover dans son enseignement. Dans cette lignée de pensée, d’ailleurs, l’université de Sherbrooke a conçu un incubateur des innovations pédagogiques. L’idée est de proposer un lieu pour les professeurs de la faculté afin de discuter de nouvelles approches prises, faire une veille scientifique et collecter des données sur la pratique pour travailler des méthodes d'enseignement.

Qu'en pensent les profs? 

Cette réflexion sur les innovations n’a pas attendu des incubateurs comme ce dernier pour que les enseignants se réunissent et partagent leurs impressions sur les méthodes d’enseignement. En analysant les actes d’un colloque de 2015 appelé « Innover : comment et pourquoi? », cet auteur a remarqué un grand pragmatisme de la part des professeurs.

Ainsi, l’innovation vient presque d’une obligation du corps enseignant à imiter les approches de plus en plus numériques et nouvelles du marché du travail. Conséquemment, ils étaient nombreux à adopter, par exemple, des jeux de rôle ou des simulations pour reproduire les dynamiques professionnelles. Tout un décloisonnement se fait aussi entre différentes facultés, comprenant des cours s’adressant à des étudiants de divers profils. Puis, le rôle qui passe de transmetteur à un animateur qui s’assure de l’engagement du groupe, de développer des rétroactions et d’aider les étudiants à prendre du recul critique sur leur travail.

En ce qui avait trait au numérique, beaucoup d’outils ne suscitaient pas de grandes réactions d’enthousiasme. Par exemple, des idées comme les MOOC laissaient plutôt froids parce que souvent l’avènement de ces outils était fait sans réflexion sur les apprentissages et les effets sur les apprenants. En fait, ce mirage de l’outil permettant de lever des obstacles persiste alors que bien d’autres facteurs psychosociaux entrent en cause avant la nouveauté technologique.

Adopter une nouvelle méthode ne mène pas à des succès automatiquement. Néanmoins, chaque expérimentation permet de définir les points forts et faibles des différentes approches. Toutes ces réflexions et rétroactions entraînent, souhaitons-le, une amélioration grandissante des idées innovantes dans l’enseignement.

Illustration : coreeducation on Foter.com / CC BY-NC-ND

Références

Dubé, Jean-Sébastien. « L’incubateur D’innovations Pédagogiques, Pour Une Nouvelle Convivialité Autour De L’enseignement. » Université De Sherbrooke. Dernière mise à jour en décembre 2018. https://www.usherbrooke.ca/ssf/veille/perspectives-ssf/numeros-precedents/decembre-2018/ca-se-passe-chez-nous/lincubateur-dinnovations-pedagogiques-pour-une-nouvelle-convivialite-autour-de-lenseignement/.

Gosgnach, Monika, Laurence Hamon, and Loïse Jeannin. "Evaluer Les innovations Pédagogiques : Pour quoi Faire ?" The Conversation. Dernière mise à jour : 10 septembre 2018. https://theconversation.com/evaluer-les-innovations-pedagogiques-pour-quoi-faire-101867.

Lemaître, Denis. « L’innovation Pédagogique En Question : Analyse Des Discours De Praticiens. » OpenEdition Journals. Dernière mise à jour : 26 mars 2018. https://journals.openedition.org/ripes/1262.

Peltier, Cécile. « L’innovation Pédagogique Prise En Compte Dans L’évaluation Des écoles De Commerce. » L’Etudiant. Dernière mise à jour : 12 juillet 2018. https://www.letudiant.fr/educpros/actualite/la-cefdg-va-davantage-prendre-en-compte-l-innovation-pedagogique.html.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné