Articles

Publié le 20 avril 2022 Mis à jour le 21 avril 2022

Des animaux qui écoutent et qui ne sont pas bêtes

Nos animaux nous comprennent-ils ?

S’entendre comme chien et chat, donner sa langue au chat, être muet comme une carpe, être bavard comme une pie… Qu’ont en commun toutes ces expressions idiomatiques ?

Le fait qu’elles aient pour sujet la communication et que les protagonistes soient des animaux. Mais au fait, nos amis à quatre (voire plus!) pattes ont-ils une réelle capacité à nous comprendre, nous, « leurs » humains ou est-ce une simple question de sonorité ? 

Tel un charmeur de serpents, asseyez-vous en tailleur, sortez votre flute, commencez à jouer de la mélodie et attendez de voir si le serpent va sortir de son panier…

Des mots magiques ?

Si vous avez ou avez eu un animal domestique, vous avez certainement déjà parlé avec lui. Certes, il ne s’agit sans doute pas de grande discussion philosophique, mais plutôt d’un monologue apte à susciter l’intérêt de l’animal. Peut-on dire pour autant que nos amis poilus comprennent mieux certains mots que d’autres ?

À en juger par leur réaction, on peut croire que oui ! Par exemple, quand il s’agit du moment de manger, ils sont généralement tous très réceptifs. Ainsi, les mots « jouer, manger, bonbons, dîner, miam miam » sont comme des éléments déclencheurs chez mes deux chats ! L’un comme l’autre accourt, qu’ils soient endormis ou non. Ce sont les mots magiques. Est-ce le fait que je les prononce d’une certaine manière ? Est-ce la sonorité de chacun de ces mots qui diffère ? Impossible de savoir précisément puisque, hélas, nos petits amis ne sont pas en mesure de nous répondre.

Expérience

En se basant sur l’idée de recherche de communication avec les bébés (humains !), Catherine Reeve, une psychologue irlandaise, a mené en 2015 une étude par la qui avait pour sujet de développer une mesure du vocabulaire à l’usage des propriétaires de chiens, dont l’objectif final était d’étudier les liens entre le langage et les fonctions exécutives.

Pour cette étude, une liste de 172 mots classés en catégories différentes (jouets, nourriture, ordres, lieux extérieurs) a été remise à 165 propriétaires de chiens. Parmi eux se trouvaient aussi bien des animaux de compagnie que des chiens professionnels (d’assistance, policiers…). La tâche des maîtres était de vérifier à quel(s) mots répondaient systématiquement leurs compagnons canins.

La différence a été probante : 120 mots en moyenne pour les chiens d’assistance contre 80 pour les chiens domestiques. Il a été également remarqué que ces chiffres peuvent varier selon la race de l’animal. De là à dire que les chiens professionnels ont de meilleures fonctions exécutives serait trop s’avancer. Cependant, ce constat s’avère intéressant du point de vue cognitif, même si « former » un chiot, comme peut l’être un futur chien policier par exemple, s’avère coûteux et très sélectif.

Toutefois, les études se poursuivant encore aujourd’hui, il est certain que si celles-ci arrivent à prouver le lien entre capacités précoces de réaction aux mots et capacités comportementales et cognitives ultérieures, la donne serait changée pour nos amis les bêtes. On pourrait « mieux » les entraîner pour la suite.

Des animaux polyglottes ?

Et l’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux ? Et César Milan, l’homme qui parle aux chiens ? Et Pavlov et son conditionnement ? Et le fakir et son serpent ? Nos animaux nous comprennent-ils ? Nul ne le sait ! 

En revanche, une autre étude menée par la chercheuse mexicaine Laura Cuaya (pour l’université de Budapest, en Hongrie) a cherché à démontrer jusqu’à quel point les animaux étaient sensibles aux différentes langues.

Cette question, elle se l’est posée après s’être expatriée en Hongrie avec son chien originaire du Mexique. Ce dernier comprenait-il que les personnes qui l’entouraient parlaient dorénavant une autre langue que l’espagnol ?

Pour le démontrer, elle a fait une expérience sur 18 chiens. Elle les a isolés et, coiffés d’un scanner, elle leur a passé des extraits du Petit Prince dans leur langue « maternelle » et dans une langue étrangère qu’ils n’avaient pas l’habitude d’entendre. Et là, surprise, les réactions cérébrales ont été sans appel.

Sans aller dans le détail neuropsychologique avec des termes de cortex auditifs principaux et secondaires, les chiens faisaient la différence. La chercheuse en a conclu que « Nous avons découvert pour la première fois qu'un cerveau non humain peut distinguer des langues". Cela s’expliquerait du fait des différentes sonorités et accentuations perçues entre ces langues. De plus, il a même été déterminé que c’étaient les chiens les plus âgés qui percevaient le mieux ces distinctions. Pas si bêtes, nos amis les bêtes !


Ah… et si vous vous demandez pour le fakir et son serpent, je vais vous répéter ce que m’avait dit son professeur de biologie quand j’étais au collège quand je lui avais posé cette question après qu’il eut déclaré un jour en classe que les serpents étaient sourds (!).

Moi : Et les charmeurs de serpents, alors ? Le serpent n’est pas sourd puisque quand il entend la mélodie, il sort de son panier !

Lui : La vérité, c’est que le charmeur de serpent a l’habitude de menacer et de frapper son serpent si jamais celui-ci ne se lève pas en voyant la flute, c’est pour ça qu’il obéit ! Mensonge ou vérité, aucune idée, mais au moins l’histoire vous aura fait sûrement sourire !

Sources et illustrations

Les chiens peuvent-ils distinguer la langue de leur maître d’une autre jamais entendue ? Géo, Jérémy Docteur, janvier 2022, https://www.geo.fr/environnement/les-chiens-peuvent-ils-distinguer-la-langue-de-leur-maitre-dune-autre-jamais-entendue-207915 

Votre chien peut comprendre ce que vous dites-jusqu’à un certain point…  Le Soleil, Sophie Jacques, janvier 2022, https://www.lesoleil.com/2022/01/30/votre-chien-peut-comprendre-ce-que-vous-dites--jusqua-un-certain-point-818b7dfa6cbd9fc215f7f71cd7b1d2a3

Animaux, Pixabay, https://pixabay.com/images/id-919215/ et https://pixabay.com/images/id-3715733/ 

Crotalus - Le serpent à sonnette - Wikipedia - https://fr.wikipedia.org/wiki/Crotalus


Voir plus d'articles de cet auteur

Dossiers

  • À l'écoute

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !