Par Alexandre Roberge  | a.roberge@cursus.edu

La voix, outil essentiel du prof

Créé le dimanche 29 mai 2016  |  Mise à jour le mercredi 29 juin 2016

La voix, outil essentiel du prof

Si l’on vous demande d’identifier l’instrument principal de l’enseignant dans une classe, que direz-vous? Probablement le tableau. Qu'il soit nolir ou blanc, il est l’élément le plus distinctif. Et pourtant, non. Un professeur peut très bien enseigner sans tableaux de quelque sorte. Or, sans sa voix…

Une parole aux mille fonctions

En effet, nous l’oublions trop souvent, mais la voix du maître est essentielle durant toutes ses interventions. Qu’il s’agisse d’exposer de nouvelles connaissances à tout le groupe, de discipliner les élèves turbulents ou d’interagir individuellement avec eux, il suffit que la voix soit éteinte ou déraille pour que le professeur perde une partie importante de son efficacité.

Et puis la voix professorale a plus de fonctions qu’on ne le croit. Ces chercheurs ont noté qu’uniquement par le ton pris, l’enseignant révèle l’attitude exigée des apprenants. Par exemple, une intonation autoritaire signifiera qu’un sérieux et un calme demandé alors que celle plus sarcastique ou enjouée voudra susciter de l’interaction ou un plaisir chez l’élève. Pour casser la monotonie d’un discours, des changements de ton indiqueront des éléments importants du cours. Certains enseignants vont même ralentir le débit ou répéter des termes qu’ils considèrent comme essentiels à retenir.

Or, comme le montrera en conclusion le texte : le savoir-faire vocal n’est pas assez abordé dans la formation des maîtres. Bien sûr, les superviseurs des stagiaires pourront leur donner des notes, mais la plupart des enseignants interrogés ont admis avoir appris par eux-mêmes les approches vocales appropriées. Certains croyaient qu’il fallait crier tout le temps alors que c’était absolument faux. D’autres, au contraire, ont dû s’exercer à faire porter leur voix.

Protéger sa voix comme les grandes divas

Étrange à dire, mais le professeur est pratiquement un artiste performant dans l'art lyrique. À la manière des chanteurs d’opéra, ils doivent faire attention à ne pas forcer le larynx à pousser la voix, mais plutôt à la faire jaillir en respirant par l’abdomen. Il existe même des exercices pour le diaphragme qui leur sont conseillés. D’ailleurs, d’autres suggèrent aux enseignants de bien s’hydrater, de donner de la pause à la voix en alternant entre périodes magistrales et travaux et, surtout, ne pas croire qu’en chuchotant, la voix soit préservée. Au contraire, la pratique fréquente du chuchotement endommage les cordes vocales pour peu que l'on veuille ensuite parler fort.

Le sujet est si important que sur canal-u, la webtv de l’enseignement supérieur et de la recherche, des capsules ont été faites par l’université Lyon 1 sur le sujet dont des exercices. Datant de 2013, elles sont proposées par Marc Flandre, un enseignant et chanteur qui connaît donc très bien la nécessité de préserver sa voix. Des petits conseils simples qui ne durent que quelques minutes qui montreront la posture et les exercices pour bien s’exprimer et porter son message.

Évidemment, il n’y a pas que la voix qui est importante. Il faut aussi être assuré dans son message. Or, il est possible que certains professeurs soient plus nerveux que d’autres. Particulièrement ceux qui commencent leur carrière. Ils pourront suivre ce MOOC du HES-SO (Haute école spécialisée – Suisse occidentale) de communication orale pour personnes stressées. Une petite formation qui permet d’identifier les bonnes approches à avoir et les règles d’or à adopter pour communiquer.

Les enseignants ne peuvent donc ignorer leur principal instrument. Les maîtres en devenir doivent comprendre les différentes approches vocales auprès des apprenants. Les plus expérimentés doivent, quant à eux, faire tout en leur possible afin de la préserver.

Illustration : jurvetson via Foter.com / CC BY

Références

Biette, Corentin. "Protéger Sa Voix Quand on Enseigne." Le Café Du FLE. Dernière mise à jour : Septembre 2015.
http://www.lecafedufle.fr/2015/09/proteger-sa-voix-quand-on-enseigne/.

"La Voix De Son Maître..." Le Blog De Rosemar. Dernière mise à jour : 9 novembre 2015.
http://rosemar.over-blog.com/2015/11/la-voix-de-son-maitre.html.

Moustapha-Sabeur, Malak, and Jose Ignacio Aguilar Rio. "Faire Corps Avec Sa Voix : Paroles D'enseignants." Hal – Archives ouvertes. Dernière mise à jour : 20 janvier 2016.
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01255329
.

"PETITE MÉTHODE DE COMMUNICATION ORALE À L'USAGE DES GENS STRESSÉS." MOOC HES-SO. Consulté le 26 mai 2016.
https://moocs.hes-so.ch/#courseid=31
.

Tupula, Agathe. "7 Trucs Pour Faire Attention à Sa Voix En Cette Période De Rentrée Scolaire." Le Huffington Post. Dernière mise à jour : 28 août 2015.
http://quebec.huffingtonpost.ca/agathe-tupula/perdre-la-voix-maux-de-gorge-trouve-vocal-prevention_b_8031700.html
.

Université Lyon 1. "La Voix De L'Enseignant : Comment S'échauffer La Voix ? Exercice 1 : Assise Vocale." Canal-U. Dernière mise à jour : 10 juin 2013.
http://www.canal-u.tv/video/universite_lyon_1icap/la_voix_de_l_enseignant_comment_s_echauffer_la_voix_exercice_1_assise_vocale.13650
.

Poster un commentaire

Commentaires

1 commentaire

Icône - Visage inconnu
  • carmen
  • 6 octobre 2016 à 10 h 10

risque professionnel

Les troubles de la voix chez les enseignants représentent une pathologie réelle : fatigue et modification de la voix les touchent fréquemment, dues aux exposés permanents et prolongés, dans un environnement bruyant, qui exigent à la fois une utilisation et une élévation de la voix constantes, ce qui entraine l’apparition d’aphonie temporaire (extinctions de voix) et de douleurs laryngées : source : La prévention des risques professionnels des enseignants : http://www.officiel-prevention.com/formation/fiches-metier/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=206&dossid=349

Répondre